Message de Vérité de Dieu pour son Église actuelle le 20 sept 2011

  Message de Vérité de Dieu pour son Église actuelle le 20 septembre 2011

 «Mes enfants de tous âges, de toutes races, de tous milieux et mes autorités religieuses catholiques du monde entier; ce soir, votre Dieu d’Amour s’adresse à vous tous mes enfants.

Depuis longtemps J’enseigne, par mon Esprit Saint, la Voie à suivre pour que chacun puisse connaître le bonheur sur terre et pour l’éternité.

Combien d’entre vous ont pris connaissance de mes enseignements, avec le cœur ?  

Il y a la Bible qui est mon trésor de base pour vous guider dans l’Amour; mais il y a bien plus vous savez mes enfants.   Il y a l’Esprit Saint, mon Sanctificateur, qui agit de bien des manières au cœur du monde et partout où que vous soyez. L’Esprit Saint explique avec précision les Paroles de mon Évangile qui est si chère à mes yeux.  Par le biais de mes prêtres, évêques, diacres, religieux et moines et plusieurs de mes tous petits enfants que J’ai formés avec Amour et patience à devenir prophètes privilégiés de mon cœur de Père, Je proclame la Vérité, le Chemin pour la Vie éternelle pour vous mes enfants.

Écoutez-moi en chacun d’eux, l’un n’est pas supérieur à l’autre et aucun ne doit s’élever au-dessus de mes autres enfants et encore moins de Moi-même, votre Dieu. 

Tous mes enfants doivent d’abord obéissance à Dieu; ainsi, se réalise ma Volonté dans les cœurs au service de l’humanité, de toute mon Église universelle.  Beaucoup de mes enfants mandatés spécialement à me servir, par leurs vœux ecclésiaux et sacerdotaux, ne prêtent pas attention à l’importance de m’obéir tout d’abord et posent des actions dans leur volonté humaine.  La Volonté de Dieu vient en second lieu, dans bien des cas.  Ainsi, se forme encore du désordre dans mon Église et aussi dans plusieurs de mes diocèses catholiques.  On veut servir Dieu avec parfois de bonnes intentions mais souvent dans la volonté humaine; ce qui fait que l’Église ne peut se relever de ses faiblesses actuelles.

On a oublié de m’écouter véritablement et on veut mener la barque du Seigneur en prenant la première place.  On a négligé la prière si souvent, mes enfants.  On a beaucoup de difficultés à respecter aussi mes Commandements de mon Église, de mon Amour pour vous tous.

Des enfants de Lumière sont persécutés à l’intérieur même de l’Église catholique,  même des prêtres et des évêques, ainsi que mes prophètes d’aujourd’hui, à l’occasion.   Certains  d’entre eux  ont de la difficulté à relever la tête et à continuer à marcher avec votre Dieu.  Au lieu de vous accueillir les uns les autres avec Amour, vous analysez parfois toute leur vie et leurs actions et, par votre intelligence, ils sont condamnables de bien me servir dans mes Volontés.   Oui, mes enfants pleins de Lumière dérangent tout mon peuple qui a besoin d’être converti et de se repentir.   Quand mon peuple chiale et hurle contre mes Commandements et mes Vérités publiquement, on a peur des critiques des médias et des qu’en-dira-t-on encore contre Dieu et sa droiture.

Les langues de vipères se font vite aller au détriment de mes fidèles amis : prophètes et serviteurs, prêtres et évêques.   Les autorités de mon Église catholique marchent avec prudence pour ne pas ébranler, surprendre, choquer, troubler qui que ce soit, vivant dans le désordre loin de Dieu et dans le péché.   Mon peuple considère la liberté humaine correcte à tous les niveaux, sexuels et autres, et on proclame que la mort de mes enfants avortés ou euthanasiés c’est même acceptable et correct; quant cela est faux à mes yeux, mes enfants.

On tue et on jure  ne pas tuer, que cela était  humainement nécessaire pour divers motifs.   Mon peuple a perdu beaucoup de crédibilité à mes yeux, avec ses valeurs contre Dieu lui-même et la vie que Je donne en abondance, parce que Je ne Suis que l’Amour infini.

Puis, après tout ce désordre causé par les péchés de toute part et la volonté humaine, on me reproche de devenir ferme dans mes propos et exigences d’Amour pour redresser les cœurs impurs à mes yeux, pour les sauver éternellement.

Je Suis votre Père Éternel et aucun de mes enfants ne me montera sur la tête par son orgueil démesuré.  La Sagesse, c’est Moi qui la détient et Jésus, mon Fils, par l’Esprit Saint.  Cette dernière est proclamée par mes enfants de Lumière et mes Paroles de Vérité qui ébranlent mon peuple vivant dans le péché et loin de mes Commandements.  Des ouvriers à ma vigne, il y en a plusieurs; tous souffrent avec Moi, votre Dieu, devant le désordre des cœurs dans mon Église.  Réveillez-vous mes enfants et acceptez donc Ma Sagesse, car l’intelligence dont vous user n’est qu’une infime partie de mes dons. Je Suis le Chemin, la Vérité et la Vie; n’essayez pas de contester mes Paroles; elles sont là pour y demeurer à jamais.

 Plus vous contesterez mes Paroles, plus Je vais devoir être ferme avec vous mes enfants et même être très sévère, au besoin.

Je ne peux pas toujours vous bercer, comme au berceau, à l’âge adulte.  L’intelligence que Je vous donne, c’est pour comprendre ma Parole et pour que ma Parole brûle vos cœurs.  Je désire vous transformer pour le mieux dans la voie de la sainteté pour votre joie, votre paix et votre bonheur.

Mes enfants, J’aurais encore beaucoup à vous dire.  Je vous demande de mieux vous aimer les uns les autres.

Qu’avez-vous à perdre à collaborer avec Moi et à m’obéir puisque Je veux sauver mon Église qui se meurt, mes enfants? 

 Je m’adresse, ici particulièrement, à mes prêtres et évêques qui refusent si souvent de croire à mes Paroles prophétiques pour l’édification de toute mon Église mondiale

Mes chers enfants, croyez en mes Paroles, ouvrez vos cœurs et débarrassez-vous de vos ornières; cela est nécessaire

Je vous aime.  Votre Père du ciel a parlé.

 Message donné à ma fidèle messagère Marie-Lucie, maintenant Lucie du Québec dans Charlevoix.

Je vous bénis mes enfants.

Mardi, le 20 septembre 2011  (fin du message : 21h58).»