Le PÉCHÉ EXPLIQUÉ par JÉSUS le 9 avril 2009

  Le PÉCHÉ EXPLIQUÉ par JÉSUS le 9 avril 2009 

Chaque enfant de Dieu est responsable, jusqu’à un certain degré, des conséquences de ce qu’il a fait, ce qu’il a dit, ce qu’il a pensé et omis de faire ou de dire quand cela était nécessaire pour le salut de l’âme de son prochain.

 LE PÉCHÉ DÛ AUX PROVOCATIONS:  

Péché d’orgueil, vice, jugement, (de colère, de rancune, rejets, violence). Par des paroles. Exemple: Taquiner excessivement pouvant causer l’impatience, la révolte ou la colère, des rejets, des pensées de haine. Par des gestes et des attitudes.

Manque de modestie (influencer par une mode incitant le déshabillage du corps et les vêtements seyants). Cela peut provoquer le péché du vice, de la violence faite aux femmes, aux hommes et aux enfants. Orgueil ( séduction par la mode, les vêtements, coiffure, bijoux). Recherche du «paraître » au lieu de « être » intérieurement pouvant influencer le viol, le meurtre, la fornication, l’infidélité en couple, la prostitution, la débauche, le sexe.

 LE PÉCHÉ DES EXPOSITIONS (PÉCHÉ DES TEMPS MODERNES:

Par l’agir des humains par les : médias, réseaux de télévision, les marchands participants, revues, journaux, livres, les affiches publicitaires dans les autobus, métro, les autoroutes, routes, villes, les parades de mode, la pornographie banalisée, la photographie d’humains dénudés, l’internet, etc…

Conséquences: péché du vice, de l’orgueil, de la suffisance, débauche, alcoolisme, habitudes de vie malsaines, renoncement des valeurs chrétiennes, des commandements (le péché ne semble plus exister sous ces influences; tout devient «correct» quand cela est faux), la violence, la haine, la vengeance, les meurtres, le viol, l’irrespect de l’humain, des femmes en particulier (femme-objet publicisée), le sexisme, l’abandon des bonnes moeurs, la pornographie acceptée publiquement et disponible même aux enfants visuellement, le laisser-aller vestimentaire irrespectueux des autres, de soi-même et offensant Dieu. ____________________________________________________________________________

LE PÉCHÉ AUX MAUVAISES INFLUENCES PAR L’HUMAIN:

Par les marchands participants aux mauvaises oeuvres: médias, clubs vidéos, épiciers, dépanneurs, boutiques, etc… Par le monde des artistes: par les acteurs populaires, les comédiens, les humoristes, etc., influences aux acceptations de nouvelles mœurs, par exemple: l’avortement (correct) la contraception (correct), l’utilisation du condom (correct), le mariage des homosexuels (correct). Vision de vie sans Dieu, la vision du monde laïcisé.

Paroles d’opinions publiques malsaines et les convictions personnelles: médias, journaux, radios, groupes, rassemblements, etc., déformant les valeurs chrétiennes, reniant les commandements de Dieu.

Les invitations à autrui malsaines et contre Dieu, les commandements: Exemple: Inviter les autres à des films pornos, de violence ou ridiculiser Dieu. Inviter les autres par ses mauvais comportements, mauvaises paroles, en blasphémant Dieu, ridiculisant la foi des autres.

Inviter les autres à aller dans des lieux nuisibles pour eux: clubs de danseurs nus, brasseries et boire, au sexe que pour le plaisir, à être infidèle à son conjoint, à divorcer et influencer à mentir pour tout se permettre de plaisirs et nier la vérité. Etc… Par des habitudes de vie irresponsables et contre Dieu ou ses décisions de vie:  Abandonner ses enfants, négliger son rôle parental au détriment des plaisirs du monde à consommer. La pensée du parent par exemple: «je donne tout matériellement, mais pas beaucoup de mon temps, de mon amour, cela est correct; c’est les nouvelles valeurs; conséquence: la naissance de l’enfant-roi en nos sociétés et mal-aimé.

Travailler beaucoup et négliger les autres volontairement ou pas, (l’influence à être quelqu’un d’important: sa carrière avant l’amour des siens, ainsi que de posséder beaucoup de biens matériels. Pouvoir profiter de la vie au maximum, vacances dans le sud par exemple.

L’influence des frères et soeurs à consommer sans cesse des biens plus ou moins utiles: Consommation à outrance, 7 jours par semaine; le jour de Dieu non respecté dans les sociétés. L’abandon des pratiques catholiques chrétiennes.

L’influence à dire que l’on est athé sans l’être vraiment, pour pas être ridiculisé; de plus en plus fréquent chez les jeunes.

L’influence où il n’y a que des valeurs où tout est permis, rien n’est péché, par la PENSÉE ET LES DIRES HUMAINS. Exemple: l’acception de lois contre Dieu et souvent imposées par l’influence des humains où il n’y a plus de remords, de culpabilité, où la sagesse de Dieu est reniée: L’avortement, le mariage homosexuel.

LE PÉCHÉ AUX PARTICIPATIONS OU COLLABORATIONS PAR DES MOYENS DIRECTS OU

INDIRECTS AUX MEUTRES ET À LA MORT À PETIT FEU:

L’avortement :  Toute personne qui influence par ses paroles et convictions, ou qui impose une femme ou fillette, de tout âge, à poser ce geste de destruction de la vie humaine en son sein maternel.

Aucuns motifs humains de destruction à la vie ne peuvent être retenus. Empêcher la vie humaine est un meurtre. Ou toute personne participant volontairement ou pas en tant que médecin, infirmière, personnel de santé. Toute personne ayant prononcé des lois gouvernementales en accord avec le droit à l’avortement. Toute personne obligeant une personne (médecin, personnel hospitalier ou autres) par une loi de poser un acte d’avortement sous peine de sanctions possibles. Toute personne, (juges des tribunaux ) ayant approuvé l’avortement (des lois). Tous ceux qui payent pour les avortements directement.  Tous ceux ayant déclaré publiquement leurs penchants en approuvant les actes d’avortement comme étant un droit au libre-choix humain et les auront encouragés.

L’euthanasie:  Toute influence de personnes ou de lois votées par des personnes approuvant l’acte d’euthanasie ou ayant participé directement ou indirectement, de manière comparable aux avortements. La consommation de toxicomanie volontaire ou pas menant à la mort. Ceux qui les procurent aux autres lorsque la conséquence pour l’humain est la mort subite d’un surdosage. Le suicide assisté, le suicide. La dépression menant à la mort par le suicide. Meurtre par des armes ou par la violence grave par sa force humaine envers autrui. Personne qui influence les meurtres et avortements indirectement par la production de films à sensation, de violence et pornographiques de tous genres et par des films où les valeurs de la vie sont détruites.

COLLABORATION À LA MORT À PETIT FEU:

 Mort causée par les conséquences de l’alcoolisme et son influence mondiale, dans les médias, à consommer avec modération, ce qui n’est presque pas possible pour celui qui en est profondément malade: Ceux qui profitent des avoirs (argents $) sont aussi responsables puisqu’ils sont conscients du mal qui peut arriver aux autres en consommant.  Permettre de consommer de l’alcool, c’est aussi permettre indirectement de mourir en participant à la mauvaise santé des personnes qui consomment.

On a perdu le sens des responsabilités, de la moralité sociétaire et humaine (la responsabilité n’est remise qu’à l’individu lui-même qui consomme; mais c’est toute la société et les familles qui en payent le prix). Tout comme permettre et rendre disponibles, en notre société, beaucoup de produits de consommation nuisant à la santé du corps et rendant la mort précipitée possible à autrui, à petit feu. Certains médicaments, produits chimiques, denrées alimentaires avec produits chimiques de conservation, le tabac, etc…

Influencer les autres à consommer de mauvais produits alimentaires rendant les gens malades tranquillement. Réduire les prix des produits alimentaires moins bons pour la santé et augmenter les prix des légumes et des fruits. C’est le monde à l’envers. Participer à la sous-alimentation de la race humaine mondiale en ne partageant pas ses richesses suffisamment: le péché de l’égoïsme, de la vanité, de la suffisance, etc. Il y a plein de morts chaque jour à cause de la sous-alimentation et du manque de partage des richesses.

LE TRAVAIL OU PASSION EXCESSIVE : l’épuisement et la dépression menant à la mort, au suicide, aux pactes de suicide. Cause: la volonté humaine de soi ou des autres.

LE VICE PEUT AUSSI CAUSER LA MORT PAR SUICIDE à cause DES REMORDS, DE LA CULPABILITÉ, DE LA HAINE, DU MANQUE DE MISÉRICORDE (DE PARDON) à donner ou à recevoir.

Enseignement de Jésus à  Marie-Lucie

le 9 Avril 2009