LA CHARITÉ CHRÉTIENNE- Message du SEIGNEUR à une SOIRÉE de PRIÈRE au Québec.

LA CHARITÉ CHRÉTIENNE

(EN LIEN AVEC LA PAROLE DE St-Paul aux Corinthiens : 13,31-13,8a)

 SOIRÉE DE PRIÈRE le 2 OCTOBRE 2008

 

««Je peux ajouter, j’aurais beau être coeur à coeur avec Dieu le Père, son Fils Bien-Aimé en l’Esprit Saint, si je n’ai pas votre amour en Dieu, je ne suis rien.

Quand on parle de charité chrétienne, on parle d’amour donné à son prochain gratuitement et dans la joie.Chaque jour notre regard tourné vers Dieu et nos actions accomplies par amour, dans l’Amour du Christ,  prouvent aux autres que nous sommes chrétiens.

Comprendre la charité avec la tête c’est facile; mais la comprendre avec le coeur demande des efforts constants à chaque jour.   On doit prouver la charité comprise, sinon elle ne vaut rien.

La charité est PATIENCE, TOLÉRANCE, PERSÉVÉRANCE DANS L’EFFORT.   Elle NE peut être égoïsme, repliement sur soi.

La charité ENDURE TOUT AVEC ACCEPTATION, RÉSIGNATION dans les épreuves parfois difficiles dont nous sommes impuissants à résoudre par nous-mêmes.


C’est par Dieu seul que nous arrivons à être réellement charitables avec les autres et envers nous-mêmes.   Demandons-en la grâce quotidiennement.


La charité, c’est l’AMOUR INCONDITIONNEL, c’est-à-dire que l’on ne doit pas mettre de règle déterminée, comme par exemple :   Je t’aime et je te donne ceci à condition que tu me rendes un service en échange.

Quand nous sommes remplis de l’Esprit de charité, nous n’attendons  rien en retour du prochain.  Mais l’on sait que l’on peut tout remettre à Dieu en lui demandant ce que l’on a besoin et dans sa Volonté, Lui, passera par le prochain et les évènements pour combler l’être humain que nous sommes.


La charité, c’est donner en répondant aux attentes et aux besoins des autres sans rien attendre en retour et gratuitement, sans être payé; c’est LA CHARITÉ PURE. 

S’OFFRIR D’AVANCE PAR DES GESTES, EN DISANT PAR EXEMPLE :

Qu’est-ce que je peux faire pour toi?   C’est quoi tu as besoin?  Est-ce que je peux te suggérer quelque chose?   Je peux t’aider si tu le veux! Voilà, en cette dernière, la charité dans le respect et la délicatesse.

La charité, c’est aussi RESPECTER, LES LIMITES DES AUTRES, qu’elles soient physiques, affectives, mentales.   C’est de ne pas NUIRE AU PROCHAIN.

LA CHARITÉ, C’EST S’OUVRIR LES YEUX DEVANT CE QUE LES AUTRES FONT ET ÊTRE AU-DEVANT D’EUX EN S’IMPLIQUANT VOLONTAIREMENT POUR LES SOUTENIR, LES AIDER ET PARTAGER LEURS TÂCHES.

PUIS CELUI QUI ACCEPTE L’AIDE DES AUTRES, QUAND IL EN A BESOIN, CELUI-CI GRANDIT DANS L’HUMILITÉ CAR IL ACCEPTE D’ÊTRE TOUT PETIT ET D’AVOIR BESOIN DE SECOURS.

LA CHARITÉ, c’est prendre soin des autres, être attentif aux autres, être serviable dans la joie et non en bougonnant ou en ayant perdu le sourire. 

LA CHARITÉ,  c’est exiger plus de nous-mêmes que des autres et bien plus encore…»»