VIDÉO en texte:« Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement ». Le premier de mes commandements, le plus important à mes yeux!

PRISE DE CONSCIENCE, ta VIE 

SUITE avec TEXTE SOUS LA VIDÉO 

 

Je vous ai demandé : qu’avez-vous fait de mes Commandements, vous souvenez-vous?  Et connaissez-vous le premier qui dit : « Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement »?  Est-ce que vous m’adorez?  Est-ce que vous m’aimez parfaitement?  Ou bien, si vous préférez toute votre liberté humaine, votre argent, tous vos biens matériels, tous vos loisirs, tous vos plaisirs de toutes sortes et même sexuels?  Quelle place j’ai dans votre vie, Moi votre Dieu?  Et mon Fils Jésus, sans oublier ma Mère, Marie?  Êtes-vous sur le bon chemin dans votre volonté humaine?  Est-ce que vous priez?  Est-ce que vous venez à la messe pour me dire que vous m’aimez?  Est-ce que vous venez m’adorer devant le Très Saint-Sacrement à toutes les semaines, ceux qui en sont capables?  Est-ce que vous regardez ma Parole dans l’Évangile? Et est-ce que vous la mettez en pratique dans votre quotidien avec les vôtres, avec tous ceux que vous rencontrez sur votre route dans les événements que vous vivez? 

Oui, j’ai dit : « Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement ».  Le premier de mes commandements, le plus important à mes yeux!

Comment certains de mes enfants peuvent-ils croire à l’astrologie, aux boules de cristal, au reiki, à tout ce qui est réflexologie, à la magie?  Comment peut-on dire que l’on m’aime si on est accroché à ces choses nuisibles à l’âme?  On ne peut pas servir deux dieux à la fois!  Aller à la messe, par exemple, et pratiquer le REIKI   ?  Cela n’a aucun sens.  C’est croire en Dieu et croire aux forces des ténèbres!  Je dis force des ténèbres mais, vous, vous appelez cela les énergies : les énergies du corps, les énergies astrales.  Cela ne vient pas de l’Esprit Saint, ni de Dieu!   Qu’attendez-vous pour revenir vraiment vers moi pour que je vous libère et que je vous guérisse de cette noirceur, certains d’entre vous, qui vous conduit au malheur, à la maladie et à un état d’âme si sombre? 

Je vais vous enseigner plein de choses et vous donner aussi des références, de bonnes lectures au fil de ces enseignements afin que vous soyez mieux équipés pour combattre l’esprit des ténèbres. Vous savez, un moyen très simple de combattre le mal c’est de s’armer dans la prière au quotidien.  Le Malin déteste la prière, mais le chapelet de ma Mère Marie sera votre force.

PISTE 

Oui, le chapelet de ma Mère Marie prié avec ferveur, intensité tous les jours, éloigne l’esprit du mal qui vient de Satan.  Car vous savez, il existe encore ce gros monstre qui s’en prend à vos pensées et vous induit en erreur, vous conduit dans le péché.

Ah! Comme mes enfants ne savent plus où aller pour être guéris de tous leurs bobos, autant psychologiques que physiques, et on consulte à gauche et à droite!  Bien d’autres enfants qui ont, semble-t-il, des moyens de guérison par les énergies!  Mais un jour, comprendrez-vous que vous perdez votre temps et encore bien plus votre argent que vous avez gagné si fort?  Moi, Dieu,  je  vous arrache pas votre argent pour vous guérir.  Mes instruments d’amour oseraient jamais faire une chose pareille!

Mais savez-vous que votre Dieu guérit tous les maux, beaucoup de ses enfants?  Mais les plus grandes guérisons à mes yeux, ce sont les guérisons du cœur, les guérisons spirituelles et je n’oublie pas que, pour beaucoup de mes enfants, les guérisons physiques sont aussi importantes car ils souffrent dans leur chair tout entier.  Mais pour chacun de mes enfants, je décide ce qu’il y a de mieux à faire.  Certains de mes enfants désirent que je les guérisse du cancer, de d’autres maladies.  Mais Moi, parfois, je préfère guérir leur cœur et parfois ils sont déçus.  Mais ils disent : « Mais, Mon Dieu, je t’ai supplié de me guérir »! Mais Moi, je fais toujours pour le mieux, souvenez-vous, pour chacun de vous.  Parfois je ne guéris pas un cancéreux parce que je vois que la mort de cet enfant cancéreux peut convertir beaucoup d’autres de mes enfants, autour de ce même cancéreux.  Triste, peut-être vous allez me dire; dans un sens peut-être, mais d’un autre, c’est la vie qui jaillira en abondance.  Car chaque enfant vraiment converti devient l’Amour, véritablement l’Amour.  Et il dégage mes rayons d’Amour vers tous mes autres enfants, pour qu’à leur tour, d’autres puissent être convertis et revenir à Moi, votre Dieu.  Il faut bien que je vous aide à mieux vivre mon premier commandement!

Vous voyez, je ne pense pas comme vous, probablement.  Celle qui vous parle, elle a été convertie grâce au décès d’une femme qu’elle a beaucoup aimée, qui avait un cancer et je lui ai donné des signes extraordinaires pour qu’elle croit en moi.  Je lui ai parlée une première fois, quelques minutes, avant la mort de cette femme qu’elle a tant aimée.  Elle se demandait bien si elle était en train de devenir folle, entendre une voix aussi forte lui dire, pendant qu’elle prenait son bain et que sa belle-mère était à l’agonie sur son lit de mort; Je lui avais dit :  « Dis-lui à Daniel qu’elle va mourir, ce sera pas long ».   Et je lui ai dit tellement avec force et insistance qu’elle a pris panique et elle est, et elle a crié. 

Et ça été un événement que j’ai toujours intitulé, dans son cœur : « Le mystère des trois bougies ».  Toute une histoire!  Assez pour convertir les loups!  Mais je tenais à convertir mon enfant, Lucie, en qui je voyais déjà une grande ouverture de cœur à l’Amour, à mon Amour.  Je savais, qu’en elle, je pourrais un jour faire des merveilles si elle disait OUI à mon Amour et à me servir. 

Alors, j’ai tout fait pour la conduire sur le chemin de mon Amour.  Je l’ai conduit à la messe tranquillement, je lui ai donné confiance en moi, je lui ai donné toutes sortes de signes de ma Présence auprès d’elle.  J’exauçais toujours ses prières, même quand elle m’a demandé de l’argent pour subvenir aux besoins de ses enfants, besoins essentiels de nourriture et d’articles scolaires.  Ah! Comme je lui ai donné des signes, tellement de signes qu’elle n’a pas pu résister à mes demandes!

Quand j’ai commencé en 2003 à lui parler dans son cœur, tous les jours, pour essayer de sauver sa première vie de couple et sa famille, où il y avait beaucoup de graves problèmes, elle a cru tout de suite que c’était Moi, son Dieu, son Seigneur qui lui parlait et elle me disait à répétition, à tour de bras, quand je lui donnais des conseils :  « Oui, Seigneur tu as raison ». Elle n’avait pas trop, trop une tête dure pour s’abandonner et croire en mes Paroles.  Alors, je lui ai fait faire un grand cheminement spirituel, d’année en année.  J’ai approfondi sa vie dans son cœur.  Je lui ai fait comprendre bien des choses et elle a toujours dit OUI pour me suivre.

En 2003, je lui ai demandé : «  Elle m’a dit, là tu te souviens n’est-ce pas »?  Je lui ai dit : « Moi, son Seigneur, veux-tu être mon épouse »?  Et elle a dit : « Que veux-tu dire Seigneur »?  Je lui ai dit : « C’est comme un mariage!  On vit ensemble, on partage tout, on se dit tout, on a confiance l’un envers l’autre et on travaille ensemble ».  Et elle a dit : « Mais tu sais bien Seigneur que je t’aime, tu me donnes tout, tu exauces toutes mes prières, tu me guides tous les jours, j’ai beaucoup moins peur ». Alors, j’ai sauté de joie quand elle m’a dit : « Ben oui, Seigneur, je veux bien être ton épouse ».  Comme ma joie était grande, Moi votre Dieu!  Elle devenait alors une élue spéciale de mon cœur! 

Quelques jours après cette demande spéciale, je lui ai fait une seconde demande. Je lui ai dit : « Tu as déjà suivi ton cours de secrétariat; tu n’as pas perdu ton doigté pour écrire à l’ordinateur.  Veux-tu écrire pour moi »?  Alors, elle a dit : « Mais quoi Seigneur, écrire quoi »?  Je lui ai dit : « Écrire à mes prêtres, à mes évêques et aussi à d’autres personnes ».  Alors là, elle m’a beaucoup questionné avant de me dire OUI.  Mais comme elle m’aime, vraiment!  Alors elle m’a encore dit un OUI avec tout son cœur.  Alors « subito presto », j’avais déjà du travail pour elle.  Je lui disais quoi écrire et elle m’écoutait au fond de son cœur.  Et comme elle est rapide pour écrire à l’ordinateur, ……………cela prenait peu de temps pour écrire une lettre à un prêtre et un autre prêtre, et un 

Le seul problème qu’il y avait, c’était sa grammaire et son orthographe : ses connaissances étant peu élevées en français.  Cela parfois questionnait les prêtres qui recevaient les lettres parce qu’on est habitué à un français plus « correct » et, enfin de compte, cela se limitait pas seulement à écrire mais aussi à parler à mes prêtres directement devant eux.   Et sa mission a été ainsi durant quelques années.

Entre cela, je lui ai appris à parler un peu plus en public, tranquillement, car elle était mal à l’aise, trop gênée.  Alors je l’ai fait chanter dans des chorales paroissiales. Je lui ai fait lire les paroles liturgiques à la messe.  Aussi, je lui ai demandé de faire quelques conférences, durant deux-trois saisons, où là elle a appris à verbaliser avec mes mots, devant une petite assemblée, pour parler de moi indirectement à mes enfants; car j’avais tout préparé les conférences sur papier avant qu’elle soit là à les donner en personne devant un tout petit groupe.  Et, à partir de ce petit groupe, est né son groupe de prières, à domicile, et ils prient maintenant à chaque semaine ensemble.

Et depuis décembre 2007, tranquillement, elle a appris à jouer de la guitare pour mieux me servir un de ces bons jours.  Et comme sa voix s’est transformée avec le temps, par mes grâces, elle qui chantait si faux!  Il aurait pas fallu que vous l’entendiez chanter avant 2004, elle vous aurait cassé les oreilles. – (T’es drôle mon Dieu)!

Je vous parle un peu d’elle pour terminer tranquillement cette belle rencontre auprès de vous et je veux vous dire que j’ai le goût d’approfondir beaucoup ce que j’ai dit aujourd’hui.  Je n’ai fait qu’un petit survol car j’aimerais, oui, que chacun de mes enfants entre dans ma demeure, en la demeure de mon cœur pour vraiment trouver le bonheur. Car mes enfants je les veux heureux sur la terre, le plus heureux possible et je souhaite que beaucoup reviendront à Moi, votre Dieu, et auront le goût d’être éclairés par mes Paroles, dans mon Eucharistie.

Vous savez, Saint-Paul disait : « Ce n’est plus moi qui vit, c’est le Christ qui vit en moi ».  Mais je veux faire de vous de nouveaux « Saint-Paul » convertis, chacun de mes enfants de la terre.  Alors là, l’Amour régnera vraiment, à tout jamais.  Et voilà pour aujourd’hui!

Mes enfants d’amour, Dieu me dit dans mon cœur : « Veux-tu chanter pour moi pour terminer cette rencontre »?

REFRAIN

Entrez chez moi, entrez dans ma maison

Vous êtes tous invités à ma table.

Entrez dans ma demeure, faites partie d’mon cœur

Je veux pour vous, dans vos vies, bonheur et joie!

COUPLET

Il y a si longtemps, il y a si longtemps, il me semble

Chaque seconde, chaque parcelle de seconde, ça vous n’en finit plus.

Je vous attendais, je vous espérais, gens de ce monde

Mon cœur est si grand, y’a place pour mes enfants, soyez les bienvenus!

 

(( Jésus qui vivant en nous s’exclamme:))

« N’est-ce pas que ma musique, elle est belle »? 

………………………….fin de la  vidéo 2