Parole du jour, 30 mai 2012…Mes enfants, marchez avec Moi…

 «Mes enfants, marchez avec Moi sans inquiétude, ni peur.   Je prends tout sur mes épaules pour vous.  

 Alors, ne perdez pas la paix ni la joie même dans les difficultés que vous vivez.  

 C’est Moi qui ouvre les portes devant vous, ayez seulement de plus en plus confiance en Moi. 

 Lisez ma Parole d’Évangile tous les jours, autant que possible, et méditez bien cette Parole avec sérieux.  

Progressez dans la foi, ne soyez pas des tièdes mais des fervents dans la prière.   Prendre du temps pour prier ce n’est pas peine perdue ou inutile, bien au contraire.   Unissez vos prières aux miennes et à ma Sainte Mère. 

Vous dites m’aimer?  Alors, changez vos cœurs et vos vies recherchant qu’à me plaire tout d’abord.   Écoutez mes vidéos, vous avez tout l’été pour vous mettre à jour et réfléchir et agir pour me plaire, car Je vous instruis par mes vidéos.  

Je vous aime, demeurez dans mon Amour près de mon Cœur.  

Votre Papa de tendresse au cœur de votre Jésus.»

Combien de paroisses, combien de prêtres, de curés, laissent parler mes prophètes volontairement, et avec joie, avec allégresse, se disant: « Enfin, Dieu vient à notre secours »?

EXTRAIT de cette vidéo de 9 min 59 CAPITALE

Je ne peux pas (partie 10) donner autant de Lumière à des enfants où l’orgueil a pris le dessus de l’humilité.

J’ai choisi des tout-petits, bien souvent des mères de familles pour vous parler, mes prêtres, mes évêques.

Est-ce que vous savez pourquoi?

C’est à cause de la douceur de leur cœur, à cause de la délicatesse chez la femme, à cause aussi de leur simple abandon, sans oublier que l’amour que me portent mes prophétesses est si grand qu’il console beaucoup mes peines que j’endure pour vous.

Elles sont fidèles à mon Amour, à mes demandes; mais J’ai tant de difficultés à me fondre en vous, plusieurs, plusieurs de mes prêtres.

J’aimerais tant que vous soyez le miroir de la profondeur de mon Cœur.

Mes prêtres, soyez de fidèles compagnons, à mes côtés, sur qui je pourrai toujours compter et être reconnaissant. Je sais, vous aimeriez sûrement davantage que je vous dise que des mercis pour ce que vous faites dans mon Église; mais je ne peux pas, mais je le voudrais bien.

Je voudrais bien ne jamais avoir à vous reprendre; mais je n’ai pas d’autre choix, vu cette grande incompréhension, cette lenteur, cette indifférence, ce manque de respect et d’amour que l’on oublie de me donner.

Oui, on est si souvent indifférent à mes Paroles prophétiques, on dit parfois que tout a été dit et que Dieu n’a pas d’autres choses à ajouter, que tout a été dit dans l’Évangile.

Alors, si tout a été dit dans l’Évangile, pourquoi je dois encore vous parler pour remettre les choses à l’ordre partout dans mes paroisses, partout dans mon Église?

On a vraiment pas compris beaucoup de Paroles dans mon Évangile, comme: « Ne méprisez pas le don de prophétie ». Que faites-vous actuellement dans mon Église?

Combien de paroisses, combien de prêtres, de curés, laissent parler mes prophètes volontairement, et avec joie, avec allégresse, se disant: « Enfin, Dieu vient à notre secours »?

L’Église se meurt! Non, vous n’êtes pas encore dans la joie d’accueillir mes enfants de Lumière!

L’Église se meurt! Non, vous n’êtes pas encore dans la joie d’accueillir mes enfants de Lumière!

Est-ce que cela vous prend ((piste 11) … des boules de feu pour mettre vraiment le feu, pour que vous vous réveilliez?

************

Parole du jour et pour toujours : 29 mai 2012

«Mes enfants, travaillez à ma vigne avec humilité et douceur.   Soyez patients  envers les nouveaux convertis sur votre route.  J’ai besoin de vous, vous êtes mes sarments.  

Demeurez près de Moi par mon Eucharistie donnée par mes prêtres.   Vous aurez la force de combattre contre l’ennemi.  

Allez là où Je vous appelle en toute chose, même  si cela vous demande des efforts, car là où Je vous envoie, Je vous attends pour toucher vos cœurs.   Puis, qui sait, si par vous Je ne vais pas encore en convertir un de plus de mes enfants.  

Soyez de fidèles ouvriers à ma Volonté, dociles entre mes mains et abandonnés.

Ayez davantage confiance en Moi, votre Seigneur Dieu de toute éternité.  

 Je vous aime, soyez mes petits soldats d’Amour dans mon Royaume sur terre. 

  Par ma messagère Lucie de ma joie, en ce beau mardi 29 mai 2012. »

Sachez que mes prophètes n’ont jamais été là, et ne sont pas là pour prendre votre place. Non, ils sont là pour vous aider, mais vous N’avez Pas compris la plupart d’entre vous.

note du web: JÉSUS PARLE aux PRÊTRES, Évêques et aussi au Petit reste fidèle  pour connaître Ses Paroles afin de toucher le coeur du Clergé qui a besoin de Lumière!

 

début de l’Extrait

– «« Est-ce possible qu’il y ait parfois une attitude de paresse, si je peux oser le dire, une attitude de manque d’amour, de dévouement envers mes enfants?

Prenez le temps d’y penser.

N’y a-t-il pas des petites lumières au-dessus des confessionnaux pour indiquer que vous êtes là pour donner l’absolution à mes enfants? Allumez donc ces petites lumières, bien plus souvent, mes prêtres. Je vous le demande. Mes enfants ont besoin de mes grâces d’être purifiés par le sacrement de pénitence de mon divin Cœur.

Padre Pio  lui, il vous a donné le bon  exemple.  Souvenez-vous de mon saint Padre Pio, de mon saint curé d’Ars. J’ai besoin de saints prêtres dans mon Église, tous donnés, sans aucune place pour la paresse.

Aimer c’est tout donner.

Vous m’avez donné votre vie, vous mes prêtres, mes évêques.

Alors, laissez-moi devenir en vous, un autre Christ, bien vivant.

Laissez-moi prendre place, réellement place en vous. Ne faites que mes Volontés, rien que mes Volontés, toujours mes Volontés, éternellement mes Volontés.

Au-delà de vos fatigues, je vous donnerai ma force.

Mon Esprit Saint est sur vous, tous les jours. Ayez confiance en moi, je vous parle là! Ayez confiance en mes Paroles, je suis bien vivant au milieu de vous, pas seulement dans votre cœur. Je suis là devant vous. Je n’ai pas de barbe c’est vrai, Je n’ai pas l’air en apparence d’un homme, mais Je suis là par la puissance de mon Esprit Saint.

Ne sentez-vous pas que je suis là au milieu de vous?

J’espère de tout cœur ne pas être obligé, avec vous, mes prêtres, mes évêques, de parler et d’agir avec sévérité pour remettre de l’ordre, pour que vous vous décidiez à m’obéir, à collaborer avec moi, à marcher à ma suite.

Sachez que mes prophètes n’ont jamais été là, et ne sont pas là pour prendre votre place. Non, ils sont là pour vous aider, mais vous n’avez pas compris la plupart d’entre vous.          

Je donne beaucoup de Lumière, beaucoup de paroles, dans les cœurs, à ceux qui m’aiment vraiment et qui désirent tout faire pour me plaire; qui ont confiance en moi, qui veulent m’obéir et me laisser toute la place dans leur cœur et leur vie. 

Je ne peux pas ( DÉBUT piste 11) donner autant de Lumière à des enfants où l’orgueil a pris le dessus de l’humilité. »»

Une Parole de Dieu donnée à Lucie pour TOUS en ce jour du 26 mai 2012

Mes enfants, Je vous aime, demeurez près de mon Coeur.

  Ayez confiance en Moi, en mon Agir.   Vous êtes tous précieux à mes yeux.

  Relevez la tête

 et regardez au loin car Je suis votre Dieu Sauveur qui agira pour le mieux.

  Je purifie vos coeurs, vos esprits et vos âmes, n’ayez pas peur de mes grâces qui vous embellit.

  Accueillez mon Amour, il brûlera vos coeurs, vous sentirez ma Présence en vous, vous qui avez dit «OUI» à m’accueillir en votre vie.

 Que mon soleil réchauffe la terre

 

et mon Amour vos coeurs.  

 Tendrement Je vous bénis mes enfants de mon Royaume.

donnée le 26 mai 2012

Extrait très réel: «Les responsables, plusieurs personnes dans les comités liturgiques, n’y comprennent plus rien à tout ce laisser-aller, du manque de modestie.»

Cette vidéo est tirée «Ecoutez-moi , Je vous parle avec Coeur ! JÉSUS

vidéo 5 Piste  7 et 8 sur le site maranathajesus .net 

Jésus : «La plupart d’entre vous, mes prêtres, vous vous efforcez de laisser vos jeans de côté et vos bermudas avant de revêtir votre habit de prêtre, votre chasuble, votre étole.

piste 8

Mes prêtres,    beaucoup de mes enfants ne me reconnaissent plus au travers vous. Ils se demandent : « Mais où est Dieu? ». On ne le voit pas, on ne le sent pas.

On dit que l’habit ne fait pas le moine, mais l’habit peut faire la différence entre voir un prêtre ou ne pas le voir…

Est-ce que vous comprenez ce que je veux dire?

Vous ne portez plus les beaux grands vêtements des autres siècles précédents. En tant que prêtres, vous ne portez plus de simples habits bien souvent de couleur noire, avec une chemise. Et vous savez, le petit col romain tout blanc qui signifiait que vous êtes, et que vous étiez un prêtre.

Si peu portent les habits de ce genre maintenant, démontrant que vous êtes encore prêtres pour Moi votre Dieu. Vous portez des tenues sportives, plusieurs d’entre vous, des tenues décontractées. Je pourrais dire, mais cela, cela, sert aussi à ne pas vous identifier en tant que prêtres, à ne pas être identifiables, si je peux préciser, pour tous mes enfants qui vous côtoient. Plusieurs de mes enfants se demandent où sont les prêtres même dans les cathédrales, les sanctuaires, dans les paroisses.

Il y a des paroisses qui se demandent ce qui se passe… parce qu’il me semble que les choses dépérissent au lieu de s’améliorer.

J’ai dit « les paroisses se demandent ». Les responsables, plusieurs personnes dans les comités liturgiques, n’y comprennent plus rien à tout ce laisser-aller, du manque de modestie même chez plusieurs prêtres.                                                   

On ne vous reconnaît plus. Quand les nouveaux fidèles arrivent, eux qui sont si nombreux… à retourner à la messe…. ils se demandent parfois,  s’il y a un prêtre avant la messe pour aller à la confesse. Ils ne vous trouvent pas, la plupart du temps. Et ce n’est pas parce que vous êtes cachés dans le confessionnal. La plupart d’entre vous n’y êtes même pas avant les messe; car vous arrivez souvent peu de temps avant les célébrations, avant de pouvoir célébrer la messe.

Alors, parfois et bien souvent, ils ne peuvent pas être en état de grâce avant d’aller communier. Et parfois ils le savent puisqu’ils ont entendu dire qu’il valait mieux aller à la confesse après un grand temps  d’absence, de pratique religieuse de leur part.

Pourquoi arriver presqu’à la dernière minute, mes prêtres, pour aller célébrer la messe dans la paroisse qui vous est désignée? Surtout lorsque vous avez un peu de temps de disponible pour arriver quelques minutes plus tôt, pour être disponibles, pour accorder le pardon, en mon Nom, à mes enfants chéris et qui en ont besoin? »

pour voir sur le site : vidéo 5 Piste  7 et 8 sur le site maranathajesus .net 

Je suis constamment en train de vous former afin que vous portiez beaucoup de fruits: Message JESUS au Petit Reste 2011