Regardez ce qui en reste de mon petit reste dans mes paroisses, dans mes cathédrales, dans mes sanctuaires, dans les petites maisons de prières. Regardez …

extrait du vidéo  :Je vous parle avec coeurs !

Mais ce qui m’attriste, c’est quand je vois plusieurs personnes âgées qui, pourtant, avaient été éduquées dans la foi, allaient à la messe régulièrement, parfois plusieurs fois par semaine, il y a plusieurs années.

Cela m’attriste, ceux qui m’ont abandonné.

C’est vrai que, dans mon Église, cela a beaucoup changé; les messes ne sont plus en latin. Depuis Vatican II, cela est rare.

On a changé même la formulation du Notre Père, prière si importante.

On ne communie plus comme autrefois, sur la langue,

tout le monde accueille ou presque l’Eucharistie dans les mains,

nouvelle coutume qui me pue au nez, moi votre Dieu, que je veux brûler dans la géhenne.

Ah!  Comme j’ai hâte que mon peuple se réveille!

Mes prêtres et mes évêques, tout d’abord.

Comme on se fiche tant parfois de ce que Je dis, et que j’ai dit et que je dirai encore;

mais où s’en va le monde, même dans mes paroisses,

dans mes diocèse à vouloir faire votre volonté ?

Cela prendrait un Vatican IIIje vous le dis à vous mes prêtres, mes évêques et aussi à mon Pape, pour seulement remettre les choses à l’ordre, tout ce 

qui est présentement en désordre, que j’ai jugé bon bien des fois de vous mentionner déjà;

mais on a fait la sourde oreille, comme si cela n’avait aucune importance.

Combien de temps encore va-t-on faire la sourde oreille à mes demandes parce que moi je veux que les choses reviennent à l’ordre dans mes paroisses et dans vos cœurs?

Convertissez-vous, ma foi! Obéissez! Je suis votre Père, m’aimez-vous assez pour m’obéir comme un petit enfant qui ferait tout pour plaire à son papa ou à sa maman, où a un oncle ou une tante?

Avez-vous perdu votre tout petit cœur d’enfant mes autorités, dans mon Église?

Et vous aussi mes fidèles, mon petit reste?

Mon petit reste, maintenant si divisé dans mon Église. Vous avez tant besoin d’être purifiés de tous vos péchés.

Regardez ce qui en reste de mon petit reste dans mes paroisses, dans mes cathédrales, dans mes sanctuaires, dans les petites maisons de prières. Regardez combien vous êtes si peu nombreux à être fervents, vraiment priants, vraiment abandonnés à Moi votre Dieu?

Vous êtes si peu nombreux, vraiment au cœur brûlant d’amour pour Moi votre Dieu, prêts à tout pour moi votre Dieu d’amour, prêts à tout sacrifier pour Moi.

Êtes-vous prêts à tout pour Moi, vous mes prêtres, mes évêques?

À tout me donner de votre temps, de vos dons, de vos talents, de vos disponibilités, de votre amour que pour donner, pour rapatrier mes enfants à mon bercail près de mon cœur, près de mon Eucharistie, près du confessionnal pour le sacrement du pardon?

—Êtes-vous vraiment disponibles pour le sacrement de pénitence, pour mes enfants?

—Combien de temps prenez-vous, avant les messes, 

pour vous rendre disponibles? (suite  sur p 5)  .

…suite piste 5 sur ce lien 

https://maranathajesus.net/video-5-je-vous-parle-avec-coeur-ecoutez-moi/