NE VOUS AI-JE PAS DIT… DE RESTER CALMES ? Original 20 mars 2013

OH, MES ENFANTS, NE VOUS AI-JE PAS DIT DE RESTER CALMES, DE DEMEURER DANS MA PAIX?

Ce nouveau pape François Premier de sa domination est un Nouveau Pape,

un pape d’une NOUVELLE TREMPE et

il sera le premier d’une Ère Nouvelle,

d’un temps Nouveau pour la GRANDE PURIFICATION.

Mon dernier vrai Pape Benoît XVI  est le dernier de SA TREMPE

car TOUS  ont eu de GRANDES  difficultés à faire AIMER et ACCEPTER mes Commandements de Dieu. 

C’est le CHAOS, c’est l’apostasie dans mon Église depuis plusieurs années;

et ce qui vient sera un TOURNANT  dans l’histoire du christianisme.

   Mes enfants,

NE JUGEZ POINT Ma PAROLE ,

Ne l’ARGUMENTEZ Pas NON plus

car fragiles vous êtes dans vos ÉMOTIONS sous les influences des médias  et entre vous.

 Même vous mes petits qui avez foi en Moi , qui marchez dans la foi et la prière.

Lorsque je livre mes Paroles,  Je Ne suis Pas obligé de TOUT expliquer,

dans les moindres détails, afin de répondre aux attentes de chacun de vous,

de vos questionnements.

     Ainsi, je vois la foi que vous avez en Moi, je vois combien vous m’aimez et combien vous avez confiance en Moi.  

Maria de la Divine Miséricorde est vraiment mon dernier vrai Prophète mondial et,

je l’ai dit et le redis, on fera tout pour détruire mon Œuvre,au-travers elle. 

Serez-vous parmi ce nombre malgré vous?

OH mes enfants, attendez les évènements à venir et vous verrez qui a raison.

 Dieu ou les hommes?

Oh mes enfants, voyez comme est bon le Seigneur votre Dieu, Roi de l’univers!

Voyez sa Miséricorde et sa Patience.

Mes petits enfants, soyez dans ma PAIX,

en TOUTES circonstances,

et Ne vous ÉNERVEZ surtout Pas en ces temps difficiles. 

Message livré en ce 20 mars 2013, par ma petite Lucie de St-Hilarion.

lien du message : http://wp.me/p1i9aU-1Md

24 mars 2013 à sa messagère

«Tous, votre foi est mise à

l’épreuve mes enfants. 

 

Les fidèles en mon Église, les prêtres, les

évêques, le pape, les infidèles, les

incroyants, les insensibles, les anxieux,

les bons et les justes.»