O peuple de Charlevoix, mes évêques du Québec, écoutez mon cri du Coeur de Père!

Mardi, le 6 août 2013

 

Ô mon peuple écoutez-moi, ouvrez vos cœurs, soyez attentifs à mes Paroles!

téléchargement

Ô peuple de mon Amour, peuple égaré dans vos péchés, l’endurcissement de vos cœurs!

Que faites vous de l’aide que Je vous apporte par mon Esprit Saint,

de la Lumière qui éclaire vos décisions pour mon Église?

 

Vous croyez-vous supérieurs à Dieu à cause de la liberté que Je vous ai donnée?

 

Votre volonté est nuisance à l’accomplissement de mes plans d’amour pour sauver des âmes,

Ne le saviez-vous pas?

Vous préférez écouter les hommes que Dieu lui-même, arrêtant et ralentissant

mon agir pour secourir mon Église en détresse.

Ô peuple de Charlevoix, vous êtes sourds à mes appels croyant ne pas avoir besoin de mes Paroles par mes prophètes!   Vous vous lamenterez dans vos misères.

Ô peuple de Charlevoix, vous êtes plus que paysages,

montagnes et fleuve à mes yeux.

lac des cygnes

Oh! Quand comprendrez-vous l’essentiel de mes appels,

le temps presse de réagir.

 

Mon dernier appel a sonné, il a retenti, l’a-t-on entendu?

Rien à faire, les pierres raisonneront sous les montagnes,

les vents balayeront tout ce qui est mauvais.

Je vais ouvrir les yeux des aveugles de cœur,

faire entendre qui Je Suis parmi vous.

Le vent secouera la poussière de noirceur sous vos pieds,

vous sentirez le souffle de Dieu,

le souffle de ma purification.

Ô peuple au cœur dur, à la tête dure,

comme J’ai pitié de vous!

Vous tournez le dos à mes Paroles de Vérité.

Vos pensées sont souvent contraires à mon Évangile,

vos suffisances vous éloignent de mon Cœur de Père.

Votre volonté arrête comme un bulldozer ma Parole prophétique.

Depuis tous les temps, Je suis avec vous comme promis jusqu’à la fin

Mais on ne reconnaît plus ma Présence!

Ô peuple rempli d’orgueil, votre aveuglement est pire que les aveugles de naissance.

Ô peuple, Je vous parle pour vous éclairer, mais que faîtes-vous de ma Lumière?

Ô peuple que J’aime tant, serez-vous là pour m’accueillir, à mon retour, avec foi et amour?

Ô pauvre peuple, vous connaîtrez le désert!

Ô pauvre peuple, votre foi vous sauvera-t-elle?

Enfants de mon cœur, croyez et vous vivrez.

Peuple, réveillez-vous enfin, laissez-moi agir au cœur du monde.

Mon Esprit Saint veut tout donner mais les portes sont à peine entrouvertes

laissant qu’un filtre s’échapper de ma Lumière.

Enlevez le bulldozer derrière la porte de votre cœur.

N’ayez pas peur de mes Paroles pour vous purifier et vous sauver.

Soyez raisonnables car Je suis votre Père.

La liberté que Je vous donne est bien plus grande que votre liberté humaine.

Convertissez-vous en profondeur, non en surface, acceptez mon Amour,

Ma main de guérison, de libération, de délivrance.

Vivez ma Volonté, vivez ma Parole, soyez l’Amour.

Quoi pourrais-Je vous dire de plus…

À part que Je vous aime et que Je désire que tous mes enfants soient avec Moi au Paradis!

 

Votre Père a parlé, saurez-vous entendre mon cri d’Amour?

 

* Pour ceux qui pourrait croire qu’au lieu du mot ‘derrière’, cela aurait dû être le mot « devant » sachez dessiner un cœur, devant le cœur y mettre un bulldozer et devant le bulldozer la porte de votre coeur. 

Ceci afin de comprendre que vous avez ouvert la porte de votre cœur à Dieu mais que vous avez placé une grande barrière devant votre cœur ne permettant pas à votre Dieu de sauver beaucoup d’âme en proclamant ses paroles prophétiques facilement en son Église par ses prophètes et prophétesses de son choix. 

Ceci est de l’aveuglement spirituel souvent volontaire et de l’orgueil.   Mes petits comprenez mes Paroles, Je parle encore en parabole avec les mots connus de votre langage de ce temps actuel.*

 

Merci ma messagère, pour ton oui à te lever si tôt pour écrire mes Paroles à mon peuple,

Petite Lucie de St-Hilarion.

 

Demeurez dans ma paix ? Souvenez-vous de ce message important, 20 mars 2013

lien du message ci-bas  pour multiplier  par courriel http://wp.me/p1i9aU-1Md

 

OH, MES ENFANTS, NE VOUS AI-JE PAS DIT DE RESTER CALMES, DE DEMEURER DANS MA PAIX?

 

Ce nouveau pape François Premier de sa domination est un Nouveau Pape,

un pape d’une NOUVELLE TREMPE et

il sera le premier d’une Ère Nouvelle,

d’un temps Nouveau pour la GRANDE PURIFICATION.

Mon dernier vrai Pape Benoît XVI  est le dernier de SA TREMPE

car TOUS  ont eu de GRANDES  difficultés à faire AIMER et ACCEPTER mes Commandements de Dieu. 

C’est le CHAOS, c’est l’apostasie dans mon Église depuis plusieurs années;

et ce qui vient sera un TOURNANT  dans l’histoire du christianisme.

   Mes enfants,

NE JUGEZ POINT Ma PAROLE ,

Ne l’ARGUMENTEZ Pas NON plus

car fragiles vous êtes dans vos ÉMOTIONS sous les influences des médias  et entre vous.

 Même vous mes petits qui avez foi en Moi , qui marchez dans la foi et la prière.

Lorsque je livre mes Paroles,  Je Ne suis Pas obligé de TOUT expliquer,

dans les moindres détails, afin de répondre aux attentes de chacun de vous,

de vos questionnements.

     Ainsi, je vois la foi que vous avez en Moi, je vois combien vous m’aimez et combien vous avez confiance en Moi.  

Maria de la Divine Miséricorde est vraiment mon dernier vrai Prophète mondial et,

je l’ai dit et le redis, on fera tout pour détruire mon Œuvre,au-travers elle. 

Serez-vous parmi ce nombre malgré vous?

OH mes enfants, attendez les évènements à venir et vous verrez qui a raison.

 Dieu ou les hommes?

Oh mes enfants, voyez comme est bon le Seigneur votre Dieu, Roi de l’univers!

Voyez sa Miséricorde et sa Patience.

Mes petits enfants, soyez dans ma PAIX,

en TOUTES circonstances,

et Ne vous ÉNERVEZ surtout Pas en ces temps difficiles. 

Message livré en ce 20 mars 2013, par ma petite Lucie de St-Hilarion.

lien du message : http://wp.me/p1i9aU-1Md

MESSAGE APPROUVÉ  par 2 prêtres Catholiques du CANADA 

24 mars 2013 à sa messagère

«Tous, votre foi est mise à

l’épreuve mes enfants. 

 

Les fidèles en mon Église, les prêtres, les

évêques, le pape, les infidèles, les

incroyants, les insensibles, les anxieux,

les bons et les justes.»

Message du Père Éternel à tous Ses enfants, le 12 janvier 2013

Message du Père Éternel à tous Ses enfants

Mes chers enfants, vous savez bien que Je vous aime infiniment chacun d’entre vous.  

Je tiens par Amour à vous rappeler que vous subirez les conséquences des méchancetés sortant de votre cœur ; particulièrement celles faites envers tous mes prophètes actuels, car vous empêchez ma Parole d’être connue, vous empêchez que Je sois aimé, et vous empêchez que ma Vérité prenne du large

Vous subirez la foudre de ma Justice, car Je Suis le Roi de votre destiné.  

Vous, qui avez trop d’orgueil pour reconnaître que Je Suis présent au milieu de vous, par la toute-puissance de mes Paroles prophétiques livrées pour votre purification, vous guider, vous rappeler mes enseignements de mon très Saint Évangile, vous vous lamenterez. 

Souvenez-vous que Je Suis le Justicier de mon Père Éternel et le Maître, le seul Maître de votre vie.  

Combattez par la prière, la pénitence et le jeûne votre pire ennemi Satan et ses acolytes.

Souvenez-vous que Je Suis votre Dieu d’Amour qui vous avertit tout simplement, parce que je vous aime et que je désire qu’aucun de plus se retrouve en enfer, à cause de ses nombreux péchés.  

Convertissez-vous,

car Je Viens et le temps presse mes enfants!

Votre Papa du ciel, en sa prophétesse Lucie

Samedi, 12 janvier 2013.

source : 

https://maranathajesus.net/2013/01/12/message-du-pere-eternel-a-tous-ses-enfants-le-12-janvier-2013/

VOYEZ de la LUMIÈRE

http://maranathajesus.wordpress.com/2013/01/12/vous-etes-devenus-si-cher-a-mes-yeux-le-seigneur-a-mme-vinet-canada/

Congrégation pour le culte Divin : Extraits sur l’ EUCHARISTIE

Eucharistie : Obéïssance à l’Eglise

Voici quelques extraits de ce que la Congrégation pour le culte Divin et la discipline des sacrements nous enseigne sur ce qui doit être observé et évité concernant la Très Sainte Eucharistie. (REDEMPTIONIS SACRAMENTUM)

Au n° 92 il est écrit :

Tout fidèle a toujours le droit de recevoir, selon son choix, la sainte communion dans la bouche.

Si un communiant désire recevoir le sacrement dans la main, dans les régions où la conférence des évêques le permet, avec la confirmation du siège apostolique, on peut lui donner la sainte hostie.

Cependant, il faut veiller attentivement dans ce cas à ce que l’hostie soit consommée aussitôt par le communiant devant le ministre, pour que personne ne s’éloigne avec les espèces eucharistiques dans la main. S’il y a un risque de profanation, la sainte communion ne doit pas être donnée dans la main des fidèles.

Au n° 93 :

Il faut maintenir l’usage du plateau pour la communion des fidèles, afin d’éviter que la sainte hostie, ou quelques fragments ne tombent à terre.

Au n° 94 :

Il n’est pas permis aux fidèles de prendre eux-mêmes la sainte hostie ou le saint calice, encore moins de se les transmettre de main en main.

De plus, à ce sujet, il faut faire cesser l’abus suivant : Pendant la Messe de leur mariage, il arrive que les époux se donnent réciproquement la sainte communion.

Au n° 104 :

Il n’est pas permis à celui qui reçoit la communion de tremper lui-même l’hostie dans le calice, ni de recevoir dans la main l’hostie, qui a été trempée dans le Sang du Christ.

Au n° 157 :

Si habituellement les ministres sacrés présents à la célébration sont en nombre suffisants, y compris pour la distribution de la sainte communion, il n’est pas permis de députer à cette fonction les ministres extraordinaires de la sainte communion.

Dans les circonstances de ce genre, ceux qui seraient députés à un tel ministère, ne doivent pas l’exercer. Il faut donc réprouver expressément l’attitude de ces prêtres qui, tout en étant présents à la célébration, s’abstiennent néanmoins de donner la communion, en chargeant les laïcs d’assumer une telle fonction.

Au n° 158 :

En effet, le ministre extraordinaire de la sainte communion ne peut donner la communion que dans le cas ou le prêtre ou le diacre font défaut, lorsque le prêtre est empêché à cause d’une maladie, du grand âge ou pour un autre motif sérieux, ou encore lorsque le nombre des fidèles qui s’approchent de la communion est tellement important que cela risquerait de prolonger la célébration de la Messe d’une manière excessive.

A ce sujet, on considère néanmoins que le fait de prolonger brièvement la célébration, en tenant compte des habitudes et du contexte culturel du lieu, constitue une cause tout à fait insuffisante.

DÉVOTION  Précieux-Sang REVISÉ

http://wp.me/p1hDNm-pf