Mes enfants, mon clergé, comprenez mes Paroles… 29 août 2013

29 août 2013

Regardez les oiseaux du ciel, ils ne manquent de rien.  Regardez mon Église, elle manque de tout; surtout de mes Paroles de Vérité que l’on rejette trop facilement lorsque Je la donne avec Amour.

Ma Parole est purification, elle instruit, elle édifie, elle sanctifie.

Ma Parole guide vos pas, libère vos cœurs du mal, console les âmes en peine.

Ma Parole est Miséricorde, elle accorde mon Pardon.

Ma Parole est source de vie nouvelle, elle abreuve tous les cœurs de mes enfants.

Ma Parole est aussi prophétique, car Je Suis le pain de vie vivant en vous.

Ma Parole prophétique est un immense don de ma Présence au cœur du monde.

Je l’ai réservée à quelques âmes privilégiées sur ma terre.

Ces petits et petites âmes sont de nouveaux Jérémie, Osée, Jean, Esther, comme autrefois dans mon Évangile.

Ils parlent tous en mon Nom, mon Nom est le Très-Haut, le tout-puissant qui fait des merveilles.

Autrefois, on les martyrisait, maintenant on les met à la porte de mon Église, de mes paroisses, de mes sanctuaires, de mes basiliques.

Si on pouvait les tuer encore, on le ferait, car ils dérangent encore pour Moi.

Au lieu de cela on use d’autorité ecclésiale pour les faire taire, se servant de lois, d’arguments de foi pour dissimuler l’orgueil et le pouvoir.

«Oh, mais dérangez- nous point prophètes et prophétesses, cela bouleverse nos cœurs.

Dépêchons-nous, arrêtons-nous de les écouter, sortons-les, empêchons-les de proclamer les Paroles de Dieu, rien nous dit qu’ils ont toujours raison, les autorités n’ont rien approuvé».

Voilà souvent vos pensées par manque de foi, d’amour, par orgueil spirituel.

Vous frémissez de peur devant la Vérité de mon Cœur, refusant de vous regarder en face.

Il vous est plus facile de prendre la fuite ou de faire prendre la fuite à mes prophètes au péril du salut des âmes en usant de prétextes, d’arguments ou de théories par vos connaissances humaines et théologiques.

Lorsque vous aurez réussi à faire taire tous mes prophètes, pensez-vous que Dieu se taira enfin?

Non, mes évêques, mes prêtres, mes enfants, j’ouvrirai vos oreilles et vos cœurs et vous vous lamenterez.

Et lorsque vous crierez vers Moi, je me tairai de même, vous disant : je ne vous connais point.

Les pierres sauront-elles parler à ma place ou laisserez-vous votre Dieu vous adressez la parole par ses prophètes de son choix, par ceux ou celles que vous n’avez pas encore réussi à faire taire complètement?

 

Il y a encore beaucoup trop d’orgueil dans le cœur des autorités ecclésiales pour que vous ayez l’audace, la force et l’humilité pour m’accueillir à la porte de votre cœur, à la porte de vos archidiocèses barrés à double tours.   Alors, il me reste à vous rendre visite autrement publiquement, puisque même en privé cela n’est pratiquement pas possible.

Vous avez peur de Dieu en ses prophètes actuels, mais vous ne vous méfiez pas assez de la fumée de Satan qui réussit mieux à vous approcher que mes instruments d’Amour à mon divin service.

Est-ce que dans mon Évangile, j’ai dit qu’il fallait repousser tous mes prophètes et prophétesses, ou les écouter et de discerner, de retenir ce qui est bon?

 

Comme on est sourds à mes appels!  Qui veut comprendre, comprendra!

Votre Père du ciel a parlé avec Amour et Miséricorde par son instrument de son choix, Lucie de St-Hilarion, du Québec, bientôt Lucie d’ailleurs pour le meilleur.

*  *  *