Projet de TÉMOIGNAGE en PAROISSE pour Distribution.

Voici que Je viens vous saluer mes amis fidèles…Jésus Roi d’Amour

Voici que Je viens vous saluer mes amis fidèles…Jésus Roi d’Amour

Jésus Roi d'Amour

Mes enfants, Je vous aime, votre Roi d’Amour vous salue et vous aime. 

Soyez dans ma Paix. 

  Priez, priez, combattez avec Moi l’ennemi car son règne de ténèbres achève maintenant. 

 Soyez forts et ne tremblez pas devant lui car vos prières, unies aux miennes, le réduira en poussière

poussiere 2013

qui disparaîtra de la surface de la terre.  

 Courage!  Courage!  Courage!  Mes soldats d’amour, le temps est court maintenant

Ne m’abandonnez-pas au grand combat. 

ST-MICHEL 25)Soyez forts, rassemblez-vous et priez sans cesse, chantez, louez mon Nom

car il est Grand

Votre Roi Glorieux Jésus votre Sauveur.

Message d’amour de votre Roi, le Christ Roi et Seigneur par ma messagère Lucie du Québec en ce jour de ma fête, en ce dimanche 24 novembre 2013.

Projet témoignage Église 2013

JE VEUX SAUVER DES ÂMES, J’AI BESOIN DE VOUS.  

télécharger le  Projet Témoignage Église 2013: avec ce lien

https://maranathajesusdotnet.files.wordpress.com/2013/11/projet-tc3a9moignage-c3a9glise-2013.pdf

travaillons sans compter

MERCI, JE VOUS AIME.  DONNEZ POUR VOTRE DIEU, SOYEZ MES PETITS FACTEURS, MES LIVREURS ET JE M’OCCUPERAI DU RESTE.

QUE MON FEU S’ALLUME

FEU ALLUME

 

 Pourquoi ignore-t-on Ma sagesse, que l’on ne répond pas à Ma Volonté?

Ce projet de mon Amour pour l’Évangélisation Nouvelle, n’est pas de source maléfique, mais de votre Dieu d’Amour qui apporte des solutions importantes pour allumer son feu d’Amour dans ses paroisses, cathédrales, sanctuaires, le feu de son Esprit Saint.  

 

Vous mes enfants,  réveillez-vous, 

REVEIL CLOCHE

mon petit reste de fidèles, N’ayez PAS peur!

 Mes évêques, n’attendez pas que les paroisses disparaissent toutes.   Occupez-vous des âmes d’abord, laissez faire les biens meubles car eux ne peuvent ressusciter à l’heure de mon second Avènement, au dernier jour, jour du Jugement.

 N’oubliez pas que Je suis Dieu, Votre Dieu de Vérité.  Ouvrez la porte de vos cœurs et de vos paroisses, à mes témoins, avant mon Retour dans la gloire.

 Votre Père désire que Sa Volonté soit enfin faite sur la terre comme au ciel, ne le saviez-vous pas? 

  Ne tardez plus à m’écouter, à me croire, à agir en conséquence de mes demandes d’Amour pour mon peuple!

 Ô peuple, pourquoi ignorez-vous encore mes avertissements pour le salut des âmes de tous mes enfants?

 Omettre de faire le bien en mon Nom lorsque Je vous guide, par ma très grande Sagesse, serait-ce un péché à Mes yeux?

 Enfants choisis, serviteurs évêques et prêtres, acceptez la Vérité de ma Sagesse; elle est indiscutable.  Faites-vous petits et humbles devant votre Dieu de Miséricorde qui vient à votre secours à tous, à son Église, à tous ses enfants.  

 Ne fermez plus votre cœur, mais fermez vos raisonnements humains, n’écoutez plus que la Sagesse de mon Esprit Saint car les temps s’accompliront. Les temps pressent de convertir le monde entier que je vous ai confié.

 Vous ne pouvez rien sans l’acceptation de la Vérité, de ma Sagesse, dévoilées par mes prophètes de ce temps.   Croyez, il est encore temps, croyez, ne doutez plus de ma Parole par les instruments de mon Amour!

 Heureux ceux qui croient en ma Parole, malheureux les incrédules à l’heure de mon Retour.

 Oui, Je vous le dis, écoutez mon Cœur plus que votre cœur, il est la véritable Sagesse par mon Esprit.

 Mes témoins d’amour, préparez-vous, préparez-vous, priez sans cesse pour mes évêques et mes prêtres, priez sans cesse, priez!

 Je vous bénis mes enfants, je vous aime tous.

 Votre Dieu a encore parlé, qui saura véritablement comprendre et écouter, agir en conséquence, faire ma Volonté?

 Message par l’instrument de mon Amour, Lucie, St-Hilarion, ce 17 novembre 2013

  

VOICI LE PROJET DE TÉMOIGNAGE

Proposition d’un projet de témoignage en Église, en paroisse, en communauté pour le diocèse de Québec.

Présenté et élaboré par Lucie Plouffe

«Aimez-vous les uns les autres

 comme je vous ai aimés. Jn.13,34» 

Présentation du nouveau projet de témoignage des fidèles en Église, en paroisse, en tenant compte du projet pastoral élaboré par l’unité pastorale de Charlevoix-Est pour 2013-2020.   Ce projet vise à répondre aux attentes de notre Église et a, pour objectifs, de répondre à une nouvelle évangélisation qui fera revivre nos communautés.  Ne laissons pas mourir notre foi, avançons ensemble avec davantage d’humilité en eau profonde.

Ce projet est pensé et réalisé, de même, en tenant compte des allocutions de Mgr. Lacroix, évêque du diocèse de Québec, pour la nouvelle évangélisation, suite au synode des évêques à Rome, en octobre 2012.   Je vous présenterai les principales allocutions de Mgr. Lacroix et quelques rappels du projet pastoral de Charlevoix-Est.   De plus, je vous énoncerai quelques idées énumérées par ces derniers, en lien avec l’urgence de faire toute la place aux témoins, avec confiance, pour rallumer la flamme de notre foi dans nos paroisses, dans notre Église.

«Faut être là dans l’espérance…

Temps des défis, temps des semences…

Risquer les mots de l’espérance.»

ET PASSER À L’ACTION…

PRÉAMBULE 

Lançons les filets et n’ayons pas peur.   C’est à Dieu de remplir les filets, non pas de poissons,  mais de nouveaux chrétiens convertis en marche vers la sainteté.  Ayons confiance en l’agir de Dieu, de son Esprit Saint.  Unissons nos forces, nos prières, nos talents, nos dons et notre foi en Jésus ressuscité, ensemble, et laissons-nous porter sous la mouvance de l’Esprit Saint afin d’être des témoins convaincants, de notre foi, et lumineux pour témoigner de notre rencontre personnelle avec notre Seigneur.

Partageons, dans l’espérance, l’avenir de nos communautés par des perspectives nouvelles et répondant aux besoins urgents d’une nouvelle évangélisation axée non seulement sur nos connaissances, nos acquis, mais sur nos expériences de vie dans la foi.  Donnons l’envie d’aimer le Christ et le prochain, par un souffle nouveau entre-nous et aux chrétiens s’unissant à nous.  Soyons reflets de l’Évangile.

Partageons en témoignant de notre vie pour vivifier la foi, édifier notre foi; encourageons ceux qui souffrent en leur donnant de l’espérance et rassemblons nos communautés paroissiales afin de faire naître, en chacun, le goût de vivre sa foi, d’en témoigner en regard de l’Évangile, grâce à ce nouveau projet.

Aidons les nouveaux chrétiens à mieux connaître et aimer Jésus-Christ en partageant sa Parole de vie, les merveilles que Dieu a faites en notre vie, par notre vécu.   Soyons des témoins audacieux et humbles afin de partager ce qui nous est le plus précieux, le Christ Vivant parmi-nous.  Ainsi pourra refleurir le grain germé en terre, le grain de la foi semé et nous en récolterons les fruits de conversion et de l’Amour de Dieu.

Tous ensemble marchant main dans la main, les uns les autres, aidons-nous à une plus grande conversion personnelle en communauté par nos témoignages personnels de foi dans la simplicité du cœur.   Laissons-nous porter par le souffle de l’Esprit Saint dans la confiance, l’espérance, la joie et la paix pour renouveler, transformer notre vie, purifier nos cœurs, car vivre «la charité du Christ nous presse» 2 Co 5, 15.  Dépêchons-nous et agissons car nos paroles ne doivent pas être que du vent, mais porter du fruit qui demeure pour la transformation de notre Église et de nos coeurs.

Redonnons confiance à ceux qui ont perdu foi en Dieu, en nos prêtres, en nos évêques dans notre Église.  Soyons des témoins de l’espérance sous le regard de Dieu.   Relevons ce grand défi ensemble qui est réalisable.   Soyons des bâtisseurs de notre avenir spirituel, de notre Église, de notre foi.   Retrouvons, avec humilité, la dignité d’être des porteurs du flambeau de notre foi en notre Église.

EN CONCLUSION DU PRÉAMBULE: VOICI DES POINTS IMPORTANTS À SOULIGNER :

Afin que nous soyons tous bien informés, et pour mieux vivre ce projet d’évangélisation par le témoignage en paroisse, je me dois de présenter les points les plus importants des Allocutions de Mgr. Lacroix, suite au synode sur l’évangélisation :

«Ce qui ressort beaucoup de tout ce travail du synode, la première chose va peut-être vous surprendre, c’est que nous avons besoin, pour vivre cette mission, de nous laisser évangéliser, de nous laisser convertir ENCORE DAVANTAGE LE COEUR par Jésus Christ et l’Évangile.

C’est peut-être nous qui sommes le plus grand obstacle, c’est ma pensée à l’Évangélisation.   Quand notre vie n’est pas en accord avec l’Évangile, quand notre témoignage n’est pas cohérent, on fait obstacle; c’est un contre témoignage et on a ressenti très fort, dans les interventions, ce besoin que nous avons, que nous voyons, nous comme évêques, comme communautés chrétiennes, de nous laisser imprégner encore  davantage du Christ, de l’Évangile, de la bonne nouvelle pour pouvoir vivre en harmonie avec le plan de Dieu.»

Et plus loin…

«Parce que vous savez, l’annonce de l’Évangile, l’évangélisation qu’elle soit une première annonce dans des endroits du monde qui ne l’on pas encore reçue ou une nouvelle évangélisation dans des endroits où il faut trouver de nouvelles façons, de nouvelles méthodes, de nouveaux moyens de proposer ou de re-proposer l’Évangile à notre monde, ce n’est pas une tâche qui relève d’abord de stratégie, qui relève d’abord  de méthode; ce n’est pas d’abord ça, c’est d’abord le témoignage de notre foi vivante, vécu personnel et communautaire.

Et un peu plus loin.

«L’Évangile nous invite à regarder ce monde comme Dieu le regarde. 

Cette foi, une fois qu’elle est accueillie,  qu’elle passe par des actes…»

Mettre la nouvelle évangélisation de l’avant…

«Comment cela va-t-il se faire?  On s’est dit  que l’on n’y arriverait pas sans l’Esprit Saint…»

Puis, Mgr. Lacroix a ajouté, le 16 novembre 2012, à l’Université Laval :

«Mon intervention, au synode, était centrée essentiellement sur ceci :«La rencontre avec Jésus. »   C’est mon expérience personnelle, c’est mon expérience pastorale aussi et c’est, je pense, une des grandes pistes pour l’évangélisation, la nouvelle évangélisation :  amener à une rencontre personnelle avec Jésus Christ. 

À une rencontre ou, par la suite, on peut adhérer à Lui avec notre l’intelligence, avec notre cœur, avec tout notre être, notre vie et de décider de le suivre.   On peut parler de méthode, de stratégie de moyens d’évangélisation, mais si ça ne conduit pas à cela «UNE RENCONTRE AVEC LE CHRIST, ce ne sont que des mots». C’est la visée, c’est l’objectif de l’évangélisation : amener à une rencontre.

Et dans mon intervention, j’ai souligné l’importance pour qu’on en arrive à cela d’abord :

« D U    T É M O I G N A G E ».

ON EST ATTIRÉ PAR DES GENS QUI  TÉMOIGNENT DE LEUR FOI, QUI EN VIVENT; DES GENS QUI ONT FAIT L’EXPÉRIENCE DU CHRIST, QUI ONT ÉTÉ FASCINÉS PAR LUI, QUI ONT DÉCIDÉ DE LE SUIVRE;   POUR QUI  IL EST VRAIMENT LE CHEMIN, LA VÉRITÉ ET LA VIE.  L’IMPORTANCE AUSSI DE RENOUVELER NOTRE RENCONTRE AVEC LE CHRIST.

 L’évangélisation se fait par des gens, non seulement qui ont rencontré le Christ, mais qui sont en lien avec Lui toujours.  J’ai aussi osé affirmer, j’ai pas été le seul, d’ailleurs  je ne suis pas le seul qui a parlé de ce thème -là  évidement et, j’ai osé affirmer qu’on ne peut pas évangéliser si on n’a pas d’abord été évangélisé, parce que ce que nous avons à transmettre ce n’est pas une doctrine, une morale, des dogmes, une philosophie une idéologie,

nous avons quelqu’un à présenter.

Si on ne l’a pas rencontré, si on n’a pas été rejoint par Lui, notre discours va être que du vent et des mots.

J’ai l’impression, chers amis, que c’est le cœur de toute l’expérience du synode pour moi: 

 (AMENER À JÉSUS CHRIST).  » 

On est peut être, vous et moi, peut-être plus moi, un obstacle à l’évangélisation dans le monde quand notre témoignage n’est pas cohérent avec ce qu’on annonce, et ça été à la fois douloureux, mais libérant qu’on puisse se le dire et dire : ça, il  faut travailler ça.  On veut évangéliser le monde, mais  si d’abord l’Évangile ne continue pas son œuvre dans notre cœur, dans notre vie, on va passer à côté.

Qu’en est-il de notre sainteté personnelle?  L’Évangélisation, c’est pas JUSTE vouloir travailler au salut des autres, c’est se laisser soit-même sauver, goûter à la miséricorde, initier à la vie nouvelle, renouveler, transformer. 

LA CONVERSION COMMUNAUTAIRE, NOTRE CONVERSION dans notre vie, notre  façon de vivre  le christianisme ensemble et ici, là je mettrais plusieurs étoiles à celui-là aussi.  Ce n’est pas sûr que dans notre communauté, qu’elle soit paroissiale, qu’elle soit d’institut de vie consacrée, dans certains groupes et mouvements, que notre témoignage  irradie de l’Évangile, et de l’accueil fraternel, et de la justice et de la réconciliation; on a du chemin à faire.   On se l’ai dit.  Pas sûr que toutes nos communautés paroissiales soient vraiment ces lieux d’accueil et  ces lieux de croissance dans la foi, édifiants Un bon nombre d’intervenants, d’intervenantes ont souligné ça; et si on veut évangéliser et si on veut inviter d’autres personnes à se joindre à la communauté, il faut retravailler notre façon d’être ensemble.   Il y a des défis dans ce sens-là, assez énormes.

Plusieurs intervenants et intervenantes ont osé, et avec justesse, que nous devons entreprendre et poursuivre notre mission d’évangélisation avec beaucoup d’humilité.

L’expérience du passé nous révèle, et l’histoire, qu’à bien des endroits, on s’est présenté avec des grands sabots, et on n’a pas évangélisé, on a endoctriné.  On a, dans notre histoire, des pages moins glorieuses et qu’on a appelées évangélisation.   Ça fait très mal de le dire. On doit y aller avec humilité, avec l’humilité, parce que nous demeurons des messagers fragiles, imparfaits, pécheurs.  

La crédibilité des baptisés d’aujourd’hui n’est pas gagnée et est à refaire chez nous aussi.  Dans certaines églises, on a nommé l’Irlande bon et d’autres, et même chez-nous, ce n’est pas l’Église qui a la cote de crédibilité, la haute actuellement dans la société, ni les prêtres, ni les évêques, ni les paroisses.   On a, à rebâtir cela, on a besoin d’être assez humbles, de laisser parler notre témoignage; laissons agir et essayons d’être plus lumineux.  

 Et finalement, même si j’aurais bien d’autres choses à partager, j’essaye de résumer, le pape. Dans son message d’ouverture, il a utilisé ces deux expressions : « latine confessio caritas. »  Les deux doivent aller ensemble si nous voulons évangéliser et vivre une nouvelle évangélisation.   La confession de la foi, la proclamation de la foi, elle doit être explicite, elle doit être claire, nous devons savoir de qui nous parlons parce que nous l’avons rencontrée, mais parce que nous l’avons approfondie, articulée.  Très important la confession de la foi.  

«Faut aimer le monde, et notre monde; pas en général, l’aimer dans sa réalité quotidienne pour faire route avec lui».

ET AUTRES POINTS IMPORTANTS À  AJOUTER :

Selon le livret du projet pour l’unité pastorale de Charlevoix-Est, on dit : «Ensemble pour la Mission, communion de communautés»

 On mentionne : «La Mission de l’Église, cette annonce se concrétise par le TÉMOIGNAGE DE DISCIPLES ET PAR LA COMMUNAUTÉ, qu’elle soit grande ou petite.»

 «La première motivation : La Parole de Dieu : Saint Paul dit que «La charité du Christ nous presse» 2 Co 5, 15.    C’est l’amour de Dieu qui nous entraîne à agir.»

«Un sentiment d’urgence est de plus en plus partagé par un bon nombre de croyantes et de croyants.  Afin d’assurer la mission d’évangélisation, qui constitue notre raison même d’exister, il est temps de prendre ensemble les décisions qui s’imposent et de passer à l’action pour l’avenir de nos communautés chrétiennes.»

 «La cinquième motivation :   Des communautés chrétiennes VIVANTES entre autres, par l’engagement pour la transformation du milieu; l’ouverture aux autres, sur le milieu et sur le monde; LE TÉMOIGNAGE DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ; l’annonce de l’Évangile et l’éducation de la foi etc…»

 «Motivation 6 : La nouvelle évangélisation, toutes les personnes baptisées sont appelées à travailler ensemble et à mettre en commun leurs dons et talents.»

«Dans les objectifs généraux on invite à passer à l’ACTION PAR LA PRIÈRE ET CÉLÉBRATION, vie fraternelle, engagement pour la transformation du milieu, l’éducation de la foi et annonce de l’Évangile.»

«Puis on élabore les valeurs et attitudes requises pour le projet pastoral de l’unité en page 9 et 10,  par exemple :  l’union des forces vives pour travailler ensemble, l’accueil inconditionnel de tous, sans préjugés; l’ouverture du cœur pour laisser l’Esprit Saint agir en nous, afin d’accepter le projet pastoral, diocésain et paroissial; l’humilité dans nos approches, nos gestes et nos actions; l’engagement, l’implication et la participation de tous; LA MISE EN VALEUR DES EXPÉRIENCES, DES HABILETÉS ET DES TALENTS etc…»

 «Action 1, étape 1.  Apprendre à se connaître : développer le sentiment d’appartenance qui amène les membres de la communauté à se rencontrer, à échanger, etc…»  QUOI DE MIEUX QUE LE TÉMOIGNAGE PERSONNEL DE FOI ET DE VIE?

«Augmenter la vitalité de chaque communauté par la mise en place et en marche des équipes d’animation locale (EAL).  Son rôle est important pour la transformation du milieu, de la vie fraternelle, de la prière, de la célébration, l’annonce de l’Évangile et l’éducation de la foi.»

«Dans les orientations communes pour l’évangélisation dans le point de l’action 2, on fait mention qu’il y a de la place pour d’autres ressourcements spirituels»  LES TÉMOIGNAGES, VOILÀ UNE BONNE MANIÈRE DE SE RESSOURCER SPIRITUELLEMENT PAR LA FOI DE CHACUN, PAR SON TÉMOIGNAGE DE VIE  SPIRITUELLE.

Même la prière en page 17, que voici, est éloquente : «Oh oui!   La charité du Christ nous presse ».

 «Dieu notre Père, nous te rendons grâce pour ton Fils, Jésus.  Il nous appelle et nous rassemble en communauté de disciples pour révéler ton amour à tous nos frères et sœurs.  Il nous envoie annoncer la Bonne Nouvelle de l’Évangile au cœur du monde et nous accompagne sur la route.   Que ton Esprit-Saint nous garde dans l’unité et la communion!  Qu’il guide nos décisions, ravive notre foi! Qu’il nous donne le courage et l’audace de regrouper nos forces, de partager nos dons, nos richesses et nos pauvretés pour LA VITALITÉ DE TON ÉGLISE!   Que ta Parole éclaire et transforme notre vie!  Que l’Eucharistie que nous célébrons et partageons nourrisse notre espérance et fasse de nous des témoins de ta présence!   Ainsi, notre cœur se laissera brûler par la charité du Christ qui nous presse sur le chemin de la mission.   Amen.»

 

 VOICI ENFIN CE PROJET ÉLABORÉ POUR SA MISE EN PLACE : 

OBJECTIFS

Pouvoir répondre aux attentes et espérance de notre Église, de notre Évêque Mgr. Lacroix, et de chacun de nous en lien avec notre projet pastoral.  Ainsi ceux qui ont soif d’amour, soif de la Parole de Dieu pourront davantage s’abreuver et marcher dans leur transformation, leur purification du cœur, et devenir, à leur tour, des témoins du Christ Vivant, des saints en devenir; et de nouveaux porteurs d’espérance se lèveront, à leur tour, proclamant et témoignant de leur foi. 

 Souhaitons que chacun pourra affirmer un jour avec conviction :   «Ce n’est plus moi qui vit c’est le Christ qui vit en moi» St-Paul.  Oui, laissons notre Seigneur prendre place en sa demeure au plus profond de notre cœur, de notre esprit, de notre être. 

Laissons-nous tous convertir profondément par nos témoignages de foi et de vie en ayant confiance en Dieu, en l’Esprit Saint et en les uns les autres de tout ce que le Seigneur nous a donné et donnera, car grand et Saint est son Nom.

 POUR RÉALISER CE PROJET IL FAUT DE MÊME :

Que les équipes EAL, et autres en paroisses, puissent s’entendre et travailler sous la mouvance de l’Esprit Saint, la prière commune.  Que de nouveaux fruits puissent naître et que chacun soit davantage édifié ainsi que les assemblées!  C’est à nous de nous soutenir et de nous aider mutuellement à grandir dans la foi, à retrouver de nouvelles forces, de l’espérance, de la joie tout en donnant le goût, à tous, de témoigner de sa foi en Jésus-Sauveur.

Ne pas laisser mourir notre foi et témoigner.

ÊTRE heureux et non fiers de notre travail.

L’humilité et l’amour sont nécessaires en nous et entre nous pour la réussite 

de ce projet qui doit n’appartenir qu’à Dieu; car il vient de Dieu seul sous la 

mouvance de son Esprit Saint.  L’humilité doit être autant dans nos paroles,

nos actes et transpirer en nous ainsi que notre foi.

 

PRÉ-REQUIS POUR TÉMOIGNER :

1-     Avoir comme objectif de faire connaître le Christ, de le faire aimer, de faire connaître sa Parole, de partager son vécu en regard de la foi, DE PRÉFÉRENCE avoir fait une rencontre personnelle avec Jésus.

2-     Témoigner de sa foi en Jésus-Christ, par sa conversion personnelle, (comment j’ai rencontré Jésus, les moyens que j’ai pris pour poursuivre ma route avec Lui dans la foi, la place de la prière en ma vie, de l’Eucharistie, de l’Évangile etc…

3-     Témoigner de mon Amour pour Jésus, par les signes de l’Esprit Saint en ma vie, qui a transformé ma vie afin de devenir un être de plus en plus rempli d’amour par Lui, pour mieux aimer Dieu et mon prochain.

4-     Témoigner de ma foi par la prière et le chant, l’Évangile et l’Esprit Saint en mon cœur qui me soutient, m’éclaire.  Avoir l’audace des premiers apôtres, c’est souhaitable.

5-     Témoigner avec simplicité et humilité, joie et paix et confiance en Dieu.  Savoir que l’Esprit Saint est là pour me guider, pour témoigner avec vérité et joie.

6-     Les témoins peuvent utiliser des visuels pour mieux argumenter, comme la Bible, lire une parole d’Évangile qui résume, explique leur témoignage.  Préparer  un résumé de leur témoignage sur papier, présenter un livre de foi, des objets, pour rendre leur témoignage plus vivant. Un rétroprojecteur quand cela est possible…chanter eux-même, prier.

7-     Les témoins peuvent témoigner debout ou assis, selon leur convenance. Se déplacer en parlant avec un micro, même sans fil,  et de plus interpeller les paroissiens à l’occasion.

8-     Les paroissiens pourraient aussi, peut-être, poser des questions aux témoins à la fin de leur témoignage selon la convenance du témoin.

VOICI LES CHANTS SUGGÉRÉS

POUR TOUTES LES RENCONTRES 

LE CHANT-THÈME  :

«Aimer vous les uns les autres» de Cyndia Quinn.

CHANT DE RASSEMBLEMENT POUR EAL :

«Faut être là»  Raymonde Pelletier et Yolaine Pepin

 

LE CHANT FINAL :

«Porteurs d’espérance»  Gina Ménard

 

PROCÉDURE GÉNÉRALE POUR CHACUNE

 DES PROPOSITIONS 

Chaque équipe d’animation locale doit déterminer ensemble les points de la procédure suggérée et les étapes à suivre, de A à Z.  À chaque proposition peuvent s’ajouter des bénévoles pour l’organisation de l’accueil des invités, pour l’organisation de repas communautaires, de co-voiturage, de la halte garderie d’évangélisation, les pauses-café, amasser des fonds et le nettoyage final.

Les points A à Z sont à déterminés pour l’organisation des journées selon les ententes des ÉAL tout d’abord, afin de leur donner de la latitude, avec l’Esprit Saint, dans les décisions et ceci dans chaque petite paroisse, ou d’un petit regroupement des paroisses de l’unité pastorale ou toutes les paroisses de l’unité paroissiale.  N’oublions pas de tenir compte de la participation des témoins et des bénévoles à chacune des rencontres planifiées et de tous les intervenants autres, en paroisse selon des ententes finales en commun.

PREMIÈRE PROPOSITION AVEC LES PROCÉDURES DE TÉMOIGNAGE EN PAROISSE :

Toutes ces idées de procédures sont les mêmes pour les trois grandes propositions.

A-   Inviter les gens après la messe du dimanche (les fidèles rassemblés), le matin, à demeurer après la messe à l’église, afin d’entendre un premier témoignage d’un laïque, d’un couple, d’un membre de l’équipe pastorale, d’un de nos prêtres, d’un candidat à la prêtrise…et même de plusieurs  personnes, selon le temps alloué à chacun.  Chaque témoin peut témoigner en disant, approximativement, le temps à l’avance que cela lui prendra.  Et les témoignages se poursuivent après le repas du midi.

B-    Ensuite organiser un repas communautaire le midi; soit que les gens apporte leur repas, ou soit, on prépare un buffet communautaire en impliquant les paroissiens, ou soit  on fait venir un buffet tout préparé demandant aux gens de défrayer les frais entre 10$ et 15$ par personne, par exemple.  Advenant que l’on préfère apporter son repas (lunch), même s’il y a un buffet sur place, ne pas empêcher cela aux gens.   Les gens désirant bénéficier du buffet doivent le dire à l’avance et payer à l’avance leur repas à un responsable de l’équipe (EAL) désigné à cette fin.

C-    Organiser ces rencontres régulièrement pour éveiller les paroissiens, une fois par mois par exemple.  La régularité stimule et rassure, nous met davantage EN ACTION.

D-   Les rencontres peuvent avoir lieu pour toutes les paroisses en même temps en les rassemblant, dans une seule paroisse dans la même unité paroissiale, une fois par mois par exemple à la paroisse Ste-Étienne, à la Malbaie ou à Clermont.

E-    Impliquer les gens des chorales, ou faire participer des musiciens en petit groupe, en solo-chanteur, pour animer la journée ayant des chants en lien avec les témoins, de ce qu’ils diront.   Donc, en sujet avec leur témoignage afin d’harmoniser le tout.   L’esprit d’équipe dans la charité et le respect est essentiel.

F-    Possibilité d’organiser une halte garderie d’évangélisation aux jeunes enfants par le jeu, le partage, le chant, afin de permettre plus facilement aux parents d’être évangélisés par des témoignages.

G-   Possibilité d’organiser une équipe de gens responsables (bénévoles) pour du co-voiture pour les gens dans le besoin désirant assister aux rencontres, incapables de se déplacer seuls ou défavorisés, sans voiture, afin de leur permettre aussi d’être bénévoles, et ou de témoigner.

H-   Impliquer le plus de gens possible, non seulement en paroisse mais aussi en dehors de nos communautés qui peuvent témoigner de leur foi, de leur rencontre personnelle  avec le Christ-Sauveur et qui sont non-pratiquants catholiques.

I-      On manque de témoins :   pas de problème, on invite des gens à la surprise dans l’assemblée à venir faire un petit témoignage spontané et l’animateur (trice) peut prendre un peu la relève au besoin.

J-     Un témoin peut témoigner plusieurs fois à la suite, s’il en a beaucoup à partager dans des rencontrer ultérieures en le disant à l’avance si possible.

K-   Il peut y avoir le chant-thème et un chant final ou davantage.

L-    En après-midi les gens écoutent les témoignages entrecoupés de chants, de prières.

M-  Prévoir une ou deux périodes pour des pauses-café.

N-   Laisser des temps de prière animée par les témoins s’ils le désirent.

O-   Demander à des personnes de faire les invitations en paroisse, avant les journées prévues de témoignage, et pour parler du projet aux paroissiens pour solliciter des bénévoles, des témoins et de nouveaux membres des équipes (EAL).  On doit aussi noter les noms des personnes voulant participer.

P-    Il faut sûrement penser à une personne de l’équipe de (EAL) et une seconde personne pour un remplacement en cas d’absence pour faire les présentations lors des journées de témoignages.  Elle-même devrait être en mesure de témoigner et d’animer.  L’animateur (trice) peut commencer par le chant-thème suivi d’une salutation aux paroissiens et, si on le désire, pourquoi pas ajouter la prière d’abandon du frère Charles de Foucault et, avant de terminer la rencontre, avec la prière «La charité du christ nous presse».

Q-   L’animateur (trice) peut présenter les témoins invités, faire prier l’assemblée avec lui (elle) pour préparer les témoins, (prière à l’Esprit Saint, Jésus ou à Marie…) avant que chacun témoigne ainsi que de présenter chaque témoin brièvement.

R-    L’animateur (trice) peut ensuite remercier les témoins de leur témoignage, les équipes sur place et faire une prière de louange à Dieu pour cette rencontre, cette journée partagée en paroisse.  Il est suggéré d’inviter les gens de l’assemblée à chanter un court chant de louange, en remerciement, au lieu des applaudissements; afin de favoriser  davantage l’humilité chez les témoins et d’enseigner à tous que la louange, c’est aussi la reconnaissance à Dieu tout d’abord pour les témoignages entendus.

S-    On peut aussi utiliser un lecteur CD pour des chants et amplifier le son devant un micro.

T-    Si un prêtre est présent, il peut ajouter,  un peu avant la fin de la rencontre, une parole de l’Évangile en lien avec les témoignages entendus, ou un des témoignages entendus et commentés.

U-   L’heure finale peut varier selon les témoins entendus, mais il faudra bien conclure une fin raisonnable dans le temps.   L’animateur (trice) doit gérer le temps de tous les invités avec respect, les invitant parfois à conclure leur témoignage et de revenir à nouveau poursuivre leur témoignage au besoin advenant que le temps de la rencontre s’achève.

V-   On pourrait même amasser des fonds pour le fonctionnement du projet et le surplus irait pour les paroisses. (Par une quête ou des dons)

W- Ajoutons ici de nouvelles suggestion jusqu’à XYZ… etc AA-BB-CC

NOTES :  

DEUXIÈME PROPOSITION :

A-    Organiser un après-midi seulement, soit le dimanche ou le samedi, sans buffet mais avec des pauses-café.  Dans une petite paroisse.

TROISIÈME PROPOSITION :

A-    Organiser une soirée seulement en semaine dans une petite paroisse.

VOICI DES SUGGESTION DE TÉMOINS POSSIBLES :

1-     Les fidèles, les paroissiens.

2-     Des témoins de feu de l’Esprit Saint, ayant rencontré le Seigneur spécialement, ayant été touchés d’une grande conversion.

3-     Les membres des équipes pastorales.

4-     Des témoins extérieurs de nos communautés.

5-     Les diacres.

6-     Les prêtres et évêques.

7-     Les membres des communautés religieuses.

8-     Des personnes recrutées à l’extérieur de nos communautés, ayant beaucoup à dire de leur vie, de leur foi et ne pratiquant plus en Église.

9-     Des couples mariés.

Heureux les porteurs d’espérance

Le regard plein de rêve et de confiance

Et tous ces lampions allumés

Ces secrets qu’on a écoutés

Ces bouts de vie sur papier déposé

Le Seigneur les a entendus

Heureux tous ceux qui auront crue

Aux porteurs d’espérance du salut

Source du refrain du chant final :  «Porteurs d’espérance.»

  Fin du projet réalisé le 17 février 2013.

Mes enfants «prudence dans vos choix de guérison: La réflexologie par massage, le Reïki, le Nouvel Âge…»

« Mes enfants vous voulez être soulagés de vos maux, mais ce n’est que Moi le guérisseur votre Seigneur Dieu. Tournez-vous vers Moi et non vers les médecines douces qui soulagent mais ne guérissent jamais vos maladies et vos maux de dos. 

Et puis, si ma Volonté n’est pas de vous guérir, unissez vos souffrances aux miennes pour sauver les âmes de l’enfer, des sciences occultes et des oeuvres des ténèbres.

   Oubliez l’énergie cosmos et du corps. Branchez-vous sur mon Esprit Saint le Libérateur, le Guérisseur, le Consolateur, le Fortifiant, la Parole de Vie, du Dieu Vivant.

  Adorez-moi devant mon très Saint Sacrement et vous serez comblés d’une force d’Amour incommensurable. 

Demeurez branchés sur mon Évangile, elle dénonce toute ces choses qui vous font perdre confiance en Moi, à ma puissance Divine, croyant être suffisants à vous-même.   Vous n’avez qu’un seul Dieu, même si Dieu vit en vous par l’Eucharistie, vous n’êtes pas Dieu,mes enfants.  

Vous ne pouvez croire et servir Dieu et être au service des démons en même temps qui trompent les autres, mes enfants.

Mes enfants ne trompez personne, n’égarez personne volontairement car vous tomberez dans la fosse des ténèbres. 

  Que votre Dieu ne soit pas l’argent!  Il vaut mieux, pour vous, être avertis et renoncer définitivement aux œuvres mauvaises, soit de les accueillir ou soit de les transmettre aux autres».

  Je veillerai à votre gagne-pain du quotidien ceux qui abandonneront toutes pratiques des sciences occultes. Pourquoi craindre puisque Je nourris chacun de vous? 

Ma Miséricorde vous attend.

Convertissez-vous et renoncez définitivement aux œuvres stériles.  

Parole en ce lundi soir du 4 novembre 2013, 21h35,  fin du message. 

Par Lucie de St-Hilarion. 

Rappel important: Vérité de Dieu pour son Église actuelle le 20 sept 2011

  Message de Vérité de Dieu pour son Église actuelle le 20 septembre 2011

 «Mes enfants de tous âges, de toutes races, de tous milieux et mes autorités religieuses catholiques du monde entier; ce soir, votre Dieu d’Amour s’adresse à vous tous mes enfants.

Depuis longtemps J’enseigne, par mon Esprit Saint, la Voie à suivre pour que chacun puisse connaître le bonheur sur terre et pour l’éternité.

Combien d’entre vous ont pris connaissance de mes enseignements, avec le cœur ?  

Il y a la Bible qui est mon trésor de base pour vous guider dans l’Amour; mais il y a bien plus vous savez mes enfants.   Il y a l’Esprit Saint, mon Sanctificateur, qui agit de bien des manières au cœur du monde et partout où que vous soyez. L’Esprit Saint explique avec précision les Paroles de mon Évangile qui est si chère à mes yeux.  Par le biais de mes prêtres, évêques, diacres, religieux et moines et plusieurs de mes tous petits enfants que J’ai formés avec Amour et patience à devenir prophètes privilégiés de mon cœur de Père, Je proclame la Vérité, le Chemin pour la Vie éternelle pour vous mes enfants.

Écoutez-moi en chacun d’eux, l’un n’est pas supérieur à l’autre et aucun ne doit s’élever au-dessus de mes autres enfants et encore moins de Moi-même, votre Dieu. 

Tous mes enfants doivent d’abord obéissance à Dieu; ainsi, se réalise ma Volonté dans les cœurs au service de l’humanité, de toute mon Église universelle.  Beaucoup de mes enfants mandatés spécialement à me servir, par leurs vœux ecclésiaux et sacerdotaux, ne prêtent pas attention à l’importance de m’obéir tout d’abord et posent des actions dans leur volonté humaine.  La Volonté de Dieu vient en second lieu, dans bien des cas.  Ainsi, se forme encore du désordre dans mon Église et aussi dans plusieurs de mes diocèses catholiques.  On veut servir Dieu avec parfois de bonnes intentions mais souvent dans la volonté humaine; ce qui fait que l’Église ne peut se relever de ses faiblesses actuelles.

On a oublié de m’écouter véritablement et on veut mener la barque du Seigneur en prenant la première place.  On a négligé la prière si souvent, mes enfants.  On a beaucoup de difficultés à respecter aussi mes Commandements de mon Église, de mon Amour pour vous tous.

Des enfants de Lumière sont persécutés à l’intérieur même de l’Église catholique,  même des prêtres et des évêques, ainsi que mes prophètes d’aujourd’hui, à l’occasion.   Certains  d’entre eux  ont de la difficulté à relever la tête et à continuer à marcher avec votre Dieu.  Au lieu de vous accueillir les uns les autres avec Amour, vous analysez parfois toute leur vie et leurs actions et, par votre intelligence, ils sont condamnables de bien me servir dans mes Volontés.   Oui, mes enfants pleins de Lumière dérangent tout mon peuple qui a besoin d’être converti et de se repentir.   Quand mon peuple chiale et hurle contre mes Commandements et mes Vérités publiquement, on a peur des critiques des médias et des qu’en-dira-t-on encore contre Dieu et sa droiture.

Les langues de vipères se font vite aller au détriment de mes fidèles amis : prophètes et serviteurs, prêtres et évêques.   Les autorités de mon Église catholique marchent avec prudence pour ne pas ébranler, surprendre, choquer, troubler qui que ce soit, vivant dans le désordre loin de Dieu et dans le péché.   Mon peuple considère la liberté humaine correcte à tous les niveaux, sexuels et autres, et on proclame que la mort de mes enfants avortés ou euthanasiés c’est même acceptable et correct; quant cela est faux à mes yeux, mes enfants.

On tue et on jure  ne pas tuer, que cela était  humainement nécessaire pour divers motifs.   Mon peuple a perdu beaucoup de crédibilité à mes yeux, avec ses valeurs contre Dieu lui-même et la vie que Je donne en abondance, parce que Je ne Suis que l’Amour infini.

Puis, après tout ce désordre causé par les péchés de toute part et la volonté humaine, on me reproche de devenir ferme dans mes propos et exigences d’Amour pour redresser les cœurs impurs à mes yeux, pour les sauver éternellement.

Je Suis votre Père Éternel et aucun de mes enfants ne me montera sur la tête par son orgueil démesuré.  La Sagesse, c’est Moi qui la détient et Jésus, mon Fils, par l’Esprit Saint.  Cette dernière est proclamée par mes enfants de Lumière et mes Paroles de Vérité qui ébranlent mon peuple vivant dans le péché et loin de mes Commandements.  Des ouvriers à ma vigne, il y en a plusieurs; tous souffrent avec Moi, votre Dieu, devant le désordre des cœurs dans mon Église.  Réveillez-vous mes enfants et acceptez donc Ma Sagesse, car l’intelligence dont vous user n’est qu’une infime partie de mes dons. Je Suis le Chemin, la Vérité et la Vie; n’essayez pas de contester mes Paroles; elles sont là pour y demeurer à jamais.

 Plus vous contesterez mes Paroles, plus Je vais devoir être ferme avec vous mes enfants et même être très sévère, au besoin.

Je ne peux pas toujours vous bercer, comme au berceau, à l’âge adulte.  L’intelligence que Je vous donne, c’est pour comprendre ma Parole et pour que ma Parole brûle vos cœurs.  Je désire vous transformer pour le mieux dans la voie de la sainteté pour votre joie, votre paix et votre bonheur.

Mes enfants, J’aurais encore beaucoup à vous dire.  Je vous demande de mieux vous aimer les uns les autres.

Qu’avez-vous à perdre à collaborer avec Moi et à m’obéir puisque Je veux sauver mon Église qui se meurt, mes enfants? 

 Je m’adresse, ici particulièrement, à mes prêtres et évêques qui refusent si souvent de croire à mes Paroles prophétiques pour l’édification de toute mon Église mondiale

Mes chers enfants, croyez en mes Paroles, ouvrez vos cœurs et débarrassez-vous de vos ornières; cela est nécessaire

Je vous aime.  Votre Père du ciel a parlé.

 Message donné à ma fidèle messagère Marie-Lucie, maintenant Lucie du Québec dans Charlevoix.

Je vous bénis mes enfants.

Mardi, le 20 septembre 2011  (fin du message : 21h58).»

Soyez d’heureux combattants à mes cotés p3 dernière conférence

Ma lumière est source de vie 28-09-13 p 2