Mon peuple, écoutez-moi…

Mon peuple, écoutez-moi…

ROI PARFAIT

Sachez que mes 12 apôtres qui ont partagé et bu à Ma coupe, lors de Mon dernier repas avant ma mort, mon calvaire; Je ne l’avais point offert et partagé avec Mon peuple des synagogues de mon temps Vivant. 

Mes apôtres d’aujourd’hui à mes côtés, ce sont les âmes sacerdotales; c’est pourquoi, ce n’est que les prêtres qui doivent boire à la Coupe de mon Précieux Sang afin de respecter entièrement ce que j’avais demandé à la Cène du Jeudi Saint. consecration  M (1)

Les disciples marchant à ma suite, c’est vous tous, les fidèles dans mon Église, vous êtes aujourd’hui mon peuple dans les paroisses, les basiliques, les cathédrales accueillant mon Eucharistie.

Mes enfants, mon peuple, mes âmes sacerdotales, écoutez-moi : mon très Précieux Sang est réservé qu’à mes apôtres-prêtres d’aujourd’hui.  Si on avait respecté vraiment ma Parole, sans l’interpréter de différentes versions bibliques, telle que Je l’avais dite à son origine, il n’y aurait pas de confusion envers vous et des incompréhensions entre vous les fidèles et les prêtres. 

Pourtant, j’ai tout expliqué par l’Esprit Saint LA VÉRITÉ à ce sujet mais qui a su la Voir, l’Entendre, la Connaître, LA VÉRITÉ?

Oh!  Si on M’avait écouté vraiment, mon Très Précieux Sang ne serait plus jamais qu’un simple signe ordinaire ou de plus, aux yeux de certains, de Ma Divinité totale et entière; et on aurait compris que seules les mains des prêtres consacrées peuvent prendre le Calice et boire de mon Précieux Sang.  Ainsi, cesseraient de beaucoup les sacrilèges faits à mon Corps et à mon Précieux Sang.

Pourquoi mes enfants, dans mon Église, il vous est si difficile de M’obéir par amour pour Moi votre Seigneur Dieu?  Le savez-vous? 

Croyez-vous à ma Présence en mon Corps,

en mon Âme, en ma Divinité, en mon Sang, en l’Eucharistie?

Fractio-panis1

Comment mon Corps pourrait vivre sans mon Sang en ma Présence réelle dans mon Eucharistie?  Vous-même, humain, créé à la ressemblance de mon Fils, avez votre sang en votre corps.  L’un ne peux vivre sans l’autre, n’est-ce-pas?

Que celui qui a la foi comprenne!

Que celui qui m’aime, croit en Moi, en mes Paroles par mon Esprit Saint!

Cessez mes enfants de vous obstiner entre vous, car ceci n’est que de l’orgueil.

Regardez vos cœurs et consciences, car la charité dans la foi n’est point d’avoir raison à tout prix en argumentant sans fin vos convictions de foi et même MA VÉRITÉ.

Soyez témoins de mon Amour, car même devant mes ennemis, J’ai su me taire alors que l’on discutait de Mon sort pour être mis à mort.   On n’était pas d’accord avec LA VÉRITÉ de Mon Père, avec la Sagesse de Mon Père. 

Vous vivrez ce que J’ai enduré en mon âme, mais serez-vous assez amour pour TOUT ACCEPTER, par amour pour Moi?  Porterez-vous votre croix jusqu’au bout comme Moi?

Instruisez pour Moi, prononcez ma VÉRITÉ, mes Paroles, mais n’imposez rien à personne.  Sachez attendre la dernière de mes brebis marchant à ma suite, à son rythme.  Soyez patients, doux et humbles comme Moi.

Laissez-moi agir en vous, parler en vous.  Soyez le reflet de mon Amour.  Vivez mes Commandements, mon Évangile en Vérité.

Écoutez ma Voix, elle résonne quelque part par des choisis du ciel et n’ayez pas peur d’être interpelés dans vos consciences car la purification de votre chair est un cadeau de Dieu le Père pour le salut de votre âme.

Que celui qui a compris agisse en conséquence maintenant et ma joie, en votre cœur, vous sera donnée même dans les épreuves.  Ainsi ma Présence brûlera davantage vos cœurs par mon Amour, flamme du Cœur de Dieu.

Que ma Paix vous accompagne et ma Lumière! 

Soyez bénis mes enfants.  Jésus, Roi d’Amour, le Ressuscité.

En ce lundi 3 mars 2014, par ma fidèle messagère Lucie.