Vous voulez être saints et purs …2015.09.26

 

Référence parole d’Évangile épître de Paul aux Éphésiens, chapitre 5 v.1 à 21 pour mieux comprendre ce message.

 

Mes petits, Jesus_171vous venez d’écouter Ma parole il y a peu de temps, Parole de mon Sacré-Cœur par l’Évangile.   Maintenant, vous allez écouter la Parole de mon cœur uni au Père Éternel  par la puissance de l’Esprit Saint où là Dieu, votre Père et mon Père du Ciel, vous élaborera ma Parole d’Évangile.  Vous pouvez garder la parole de votre Tob à la portée de votre main et si vous en êtes capables, vous en référer tout en ne perdant pas le fil ce que je dirai. 

Par la grâce de votre baptême vous êtes appelés à me ressembler, à devenir un autre petit Seigneur et à servir Dieu et les hommes, à aimer comme moi, à tout endurer comme moi, à vous sacrifier comme moi, à prier comme moi, à vous laisser torturer comme moi; à vraiment tout, tout, tout endurer, tout ce qu’il y a de plus difficile, d’ingrat et d’injuste, tout ce qui vous paraît impossible à supporter, car moi-même je l’ai fait pour vous sauver. 

Moi, jamais je n’ai péché; moi, jamais je n’ai fait de mal au prochain; jamais je n’ai parlé contre mon Père du Ciel; je n’ai voulu que le bien pour chacun et vous devez faire de même pour le prochain. 

J’ai aussi parlé à mon peuple; j’ai été Vérité, je ne me suis pas défilé devant les épreuves, je n’ai pas eu peur d’affronter mes bourreaux, je me suis laissé faire. Chaque crachat, je l’ai accueilli avec amour ainsi que toutes les insultes que l’on m’a faites. Oh! Pas facile d’avancer avec moi, de tout endurer, de tout sacrifier en ce monde où il y a bien d’autres moyens de vivre et de profiter de la vie.

On vous fait des tas de propositions, on veut vous amener à des endroits où moi je n’irais pas; parce que ce sont des endroits parfois impurs.  Le tentateur vous suit pas à pas; il est souvent à vos trousses.  Vous devez être aux aguets par la prière et le saint Rosaire qui éloignent des tentations. 

Vous voulez être saints et purs mais le chemin est étroit; vous devez abandonner tout ce qui est contraire à l’Amour.  Vous devez choisir que votre seul Dieu, le premier Commandement, pas d’idolâtrie, pas d’autres faux Dieu, pas de sciences occultes, de l’ésotérisme, tout ce qui est nouvel âge.  Je dois être, Moi, votre seul Sauveur puisque c’est vrai que je le Suis pour toute l’humanité.   Je suis mort sur la Croix pour vous parce que je vous aime de toute éternité.  Ma plus grande joie c’est votre oui, d’avoir bien voulu entrer dans ma demeure, dans ma maison, celle de mon Cœur.  

Maintenant que plusieurs d’entre vous marchez dans la purification, où je vous libère de vos chaînes et esclavages, ne voulez-vous pas aller plus loin et être non seulement des petits saints ou saintes pour entrer dans mon Royaume, mais des saints et des saintes davantage à mon service, sanctifiés, de jour en jour, s’abandonnant à vivre dans Ma Volonté, à être à l’écoute de ma Parole, Feu de Vérité et de Sagesse?

 Mon Évangile, oui c’est très important à condition de comprendre, de comprendre véritablement mes Paroles et d’en vivre pleinement.  Sinon, à quoi bon?  La parole qui part au vent et qui ne s’enracine pas dans un cœur, elle ne porte pas de fruits.  Je désire que ma Parole demeure en vous et qu’elle s’enracine profondément afin de vous transformer, afin que, je sois le potier et vous, l’argile dans mes mains.

Oui, laissez-moi façonner, entre mes mains, votre âme afin qu’elle resplendisse pour le Royaume des Cieux  et pour qu’ici-bas vous soyez vraiment des saints abandonnés à Mes Volontés et dans mon Cœur. 

Soyez de fidèles compagnons sur qui je peux compter pour secourir mon peuple en détresse, partout dans le monde, en proclamant la vérité de mon Évangile, de mes Enseignements, en étant Feu de mon Amour portant le flambeau de ma foi en vous. Mais pour être des saints vivant pleinement ma Divine Volonté, ne devez-vous pas renoncer encore à beaucoup de choses?  Je vous dis cela parce qu’il est facile de se laisser influencer par des paroles mielleuses attirant vers la cupidité, l’idolâtrie, les sciences occultes, l’ésotérisme et tout ce qui ne vient pas de moi, votre Dieu. 

Des mauvais anges rôdent partout; vous devez vous armer du casque de votre salut pour combattre l’armure de Satan. Armez-vous par le Rosaire, je vous en prie.   Je vous réveille la nuit, réjouissez-vous; vous pourrez compléter vos prières et spécialement votre rosaire.  

Vous avez toutes sortes de souffrances, toutes sortes de douleurs, souriez quand même, et offrez-les moi,  elles seront joies pour votre éternité. 

Tous les péchés, je les pardonne lorsqu’on les regrette profondément. Je suis qu’un Dieu de Miséricorde, mais je n’aime pas lorsqu’on évite des efforts pour sa propre sanctification. Je veux dire par là : supposons que je vous fais voir, en votre âme, votre état colérique. C’est pour que vous me demandiez d’abord pardon dans votre cœur et au confessionnal où là je vous y attends avec tout mon Amour, ma patience, ma compréhension, ma compassion, ma Miséricorde afin que vous receviez la grâce de la douceur, de la patience, de la tolérance.    Quand je pardonne, par exemple, le péché d’impureté et qu’une âme ne désire aucunement d’effort pour changer ses mauvaises habitudes, là je ne me réjouis pas parce qu’elle ne peut pas avancer avec moi dans ma droiture; c’est comme si elle me disait : «  Je reconnais Seigneur mon péché, ce péché d’impureté, mais je n’ai pas encore assez d’amour pour toi et pour moi-même pour ne plus t’offenser en recommençant sans cesse le même stratagème, les mêmes mauvaises habitudes » C’est comme si on refusait mon absolution parce qu’on ne veut pas changer, changer son cœur.

Lorsque l’on veut devenir un saint, une sainte, seul chemin pour entrer au paradis, il vous faut accepter que je transforme votre âme, que je purifie vos pensées et vos gestes, mais je ne peux le faire qu’avec votre oui, car je ne force personne.    Pour être saints, pour être saintes, il faut d’abord m’aimer plus que tout, plus que tous; vouloir vivre d’abord que pour moi, vivre pleinement le premier Commandement qui englobe tous les autres, tout par amour pour Dieu, tout pour plaire à Dieu, en paroles, en pensées, par actions.  C’est s’offrir en victime d’amour pour le salut des âmes, pour m’aider pour la conversion du monde.  Oh!  Pas facile, c’est plus qu’un contrat, c’est une alliance profonde avec ton Dieu.   Il faut vivre que pour moi, avec moi, par moi; oui, tout accepter par amour pour moi et le prochain.

Il faut apprendre aussi à  vivre les saintes vertus. Peut-être manquez-vous d’information à ce sujet?  Il y a de bons livres qui en parlent; l’une des premières vertus c’est l’humilité. Comment y arriver? Tout par la grâce de Dieu.   Prendre la dernière place, ne pas rechercher les honneurs, apprendre à parler que lorsque cela est nécessaire; ne pas rechercher les grandes richesses de ce monde, vivre dans la simplicité. 

Plus vous serez des saints et des saintes, plus vous verrez que la route est ardue parce que votre âme dans ma Lumière par ma Lumière est éclairée et constate toutes imperfections, toutes difficultés à vivre sans péchés. 

 Vous voulez être saints, entrer dans le Royaume?  Laissez-moi vous dépouillez de tout ce qui n’est pas nécessaire en votre vie.

Vous voulez le bonheur éternel? Recherchez à me plaire et soyez des témoins de ma présence au cœur du monde. 

Me plaire, me direz-vous, mais comment?   D’abord en écoutant bien mes Paroles pour mieux les comprendre, en saisir tout le sens, les mettre en pratique, mettre en pratique ce que vous aurez compris de bon, en vous améliorant pas à pas, petit à petit dans votre quotidien.    Vous aimez peut-être encore trop manger, à l’occasion, cela arrive-t-il encore?   « Pardon Seigneur, le tentateur m’a encore pris ». Il y a tant de progrès que vous pouvez réaliser, qui sont petits en soi mais qui, en réalité, sont plus grands que vous ne le pensez lorsque vous offrez cela pour moi, tous ces efforts, ces sacrifices pour me plaire.   Je pourrais vous faire faire un grand examen de conscience aujourd’hui, mais j’ai davantage envie de vous parler des vertus.  

La patience, la douceur, la tolérance, cela va bien ensemble, mais que parfois c’est difficile surtout lorsque l’on est fatigué ou que l’on souffre!  En m’offrant vos souffrances vous aurez davantage de patience, de tolérance, de douceur et même de la tendresse pour ceux que vous aimez.  Les grâces pour vivre les saintes vertus ne viennent pas seules; il faut les demander à ma Mère.  Les connaissez-vous toutes ces saintes vertus?  Elles sont tout le contraire des péchés, en réalité.   Le contraire de la colère, la douceur; le contraire de l’orgueil, l’humilité; le contraire de la gourmandise, le jeûne, la privation; le contraire de la paresse, le travail. Vous voyez, ce n’est pas si difficile des fois. C’est parce qu’on s’arrête pas à y penser. Le contraire de l’avarice, la charité.

(Ensuite, ici l’assemblée participe)  Vous allez m’aider là.  Les 7 péchés capitaux : le mensonge, la vérité, vivre dans la vérité. La colère, contraire de la douceur, la patience. La prudence, c’est une grande vertu, la pureté. Voyez, je crois que l’on a beaucoup à apprendre sur les saintes vertus.

Ensuite, encore un partage avec les gens présents, entre chrétiens.   

Paroles de Jésus à sa Messagère Lucie de Chertsey, le 26 septembre 2015