Moi, Je suis votre Maître…ayez confiance davantage en Moi 150425pm 2.

Message du 25 avril 2015,  ( Première partie :  après-midi).

Mes enfants vous vivez un temps spécial. Des évènements se déroulent sous vos yeux et vous questionnent, vous bouleversent. Mais Je vous ai dit : « Gardez ma paix! ».  Souvenez-vous que Je vous accompagne, que Je suis auprès de vous et que Je veux que votre bien.  Vous êtes mes instruments, Moi Je suis votre Maître. 

Jésus Roi d'Amour Je vous guide, Je vous remplis de ma présence, de mon Esprit Saint.  Ayez confiance davantage en Moi!   Je vous le dis : abandonnez-vous, laissez-Moi agir en votre vie, en votre cœur et ne craignez pas ce qui arrivera pour vous et les vôtres, car comme Je suis avec vous, Je suis aussi avec eux, auprès d’eux.

Ah!  Ma chère enfant tu as bien des questions,  Je le sais mais tu sais, J’ai déjà les réponses et Je viens d’en dire une partie.  J’ai dit : Abandonnez-vous!  Tout ce qui se passe doit arriver!

Qui n’a jamais fait d’erreur en parlant?  Qui n’a jamais blasphémé un jour contre mon Esprit Saint? 

Regardez et voyez et ne vous inquiétez pas de rien.  Vous entendez, mais confiez-Moi ce que vous avez entendu et qui est contraire à mon Amour.  Tout ce que Je permets que vous sachiez, c’est pour que vous puissiez tout me l’offrir, et le prier.  Ce n’est pas pour vous troubler et même pour vous questionner.  

Mon pauvre pape François fera son possible et Moi l’impossible.  Il est aussi sous l’influence de plusieurs personnes, un peu comme un chef de gouvernement. Il a toute une équipe autour de lui.  Il vit toutes sortes d’influences plus ou moins bonnes.  Il doit faire le tri, ce qu’il doit garder et ce qu’il doit jeter en enfer.  C’est à lui de discerner ce qui est bon avec Moi, mais il a besoin de vos prières!   Priez et tout ira mieux!

Ah!  Je sais qu’on veut parfois des réponses précises, mais ce que Je viens de dire devrais suffire.   Toi, qui marches avec Moi, tu le sais que la prière est force de Dieu pour combattre l’ennemi.  Alors, il faut prier. 

Vous serez de plus en plus au courant de choses, encore plus graves, qui se passera dans mon Église, mais il faut garder la paix.  Vous pouvez tout partager avec tous ceux qui vous entourent, mais par-dessus tout avec Moi, pour demeurer calmes dans toutes les situations.  Lorsque vous partagez des faits vécus de mon Église, souvenez-vous qu’il ne faut jamais juger personne, jamais les condamner, même les plus grands instruments de mon Église.  Tous ont besoin de prière et vous aussi.  Demandez aux autres de prier pour vous!  Votre prière sera plus riche dans le Saint abandon auprès de mon Cœur, de la Trinité.  Priez sans relâche, offrez-Moi tout en prière et espérez toujours en votre Dieu!

Oui, Je construirai bien des choses, là où on démolit, Moi Je construirai.  On veut détruire, par-dessus-tout, les âmes de mes enfants et les éloigner de Moi. Mais par vos prières Je retrouverai beaucoup de mes brebis qui autrement vont encore se perdre.  Tous ensemble, tous ensemble, oui, on peut faire de grandes choses dans la Divine Volonté pour  le salut des âmes, pour la gloire de Dieu, pour secourir le prochain.  Au moins vous savez une chose, par-dessus-tout, c’est que Je vous aime, que Je suis là pour chacun de vous de manière toute spéciale car tous vous êtes uniques à mes yeux dans mon Divin Cœur. 

Ah oui!  Ce monde en général, est un drôle de monde bien trop malade, malade à cause du pouvoir de l’argent, entre-autre, et de bien d’autres vices, à cause de tant de péchés, de ses conséquences; mais vous mes petites brebis, Je vous ai soignées et Je continue à le faire au besoin.  N’ayez crainte, car Je suis là!

Que ceux qui entendent mes Paroles soient assez fous d’amour, pour Moi et pour le prochain, pour répondre toujours OUI à tous les appels que Je lance au fond de leurs cœurs au quotidien.   Ainsi, vous serez davantage tous ensemble dans ma barque comme mes apôtres.

Oui, mon Amour règne en vos cœurs, mais demeurez vigilants; l’ennemi rôde il essaye de vous influencer;  il vous met en tentation.   Discernez ce qui est bon, ou bon de faire dans votre quotidien!  Il peut vous égarer et vous faire croire, à l’occasion, que ce que vous faites est bon;  mais il peut vous tromper, si ce n’est pas dans ma Divine Volonté ce que vous faites.   Soyez prudents, doublement prudents ceux qui entendent un peu ma voix intimement dans leur cœur. 

Parfois regarder quelque chose, soit sur l’internet ou soit en vidéo, peut ne pas venir de ma Volonté, il vous faut discerner!   Vous n’avez point besoin de tout savoir, tout ce qui se passe, tout ce qui se dit à moins que ce soit dans Ma Volonté de vous montrer quelque chose de précis, ou d’entendre quelque chose, soit sur l’internet ou autrement.   Si des choses vous troublent le cœur, c’est parce que ce n’était sûrement pas dans ma Volonté, car Je connais chaque cœur, et Je sais ce qui est bon et qui ne troublera pas son cœur.  

Pensez-vous que ma messagère lit tous les livres que Je mets dans sa maison?   Non.   Elle a mieux à faire que de remplir sa tête de milles connaissances, sauf si Je lui dis :   « Prends ce livre et regarde à la page 21 ce que J’ai écrit-là, ce que J’explique; parce que s’il fallait qu’elle sache tout, comment pourrait-elle être à mon écoute, prendre du temps avec Moi et prier?   Il en est de même pour chacun de vous.  Ce n’est point la multitude des connaissances qui me plait le plus, mais la grandeur de votre amour pour Moi et le prochain. 

Votre abandon m’est très précieux.   Que chaque minute que vous prenez pour dire une parole encore non nécessaire à mes yeux, qu’il y ait, après que vous en aurez pris conscience, dix minutes d’adoration devant Moi pour faire réparation; et là, ça me plaira!  Peut-être que ma chapelle ici sera plus bondée d’adorateurs, qui sait?   J’ai besoin de votre présence devant ma Sainte Présence, de votre amour, de vos prières.   J’ai besoin plus que jamais que vous soyez auprès de Moi pour tout le monde entier. 

téléchargement

Que mon Amour enflamme chacun de vos cœurs pour que vous soyez comme de petites abeilles frémissant de joie devant mes petits tabernacles où J’y suis encore présent et encore tant oublié.  Mes petites abeilles aiment beaucoup la ruche, c’est le lieu du repos!   Petites abeilles, venez dans la ruche de mon Cœur y fabriquer du bon miel tout doux et pour partager ce goût sucré à mes enfants loin de Moi.  Lorsque vous serez davantage devant Moi, vous y goûterez plus que le bon miel!   Vous aurez tout en abondance.  

essaim_max Qu’attendez-vous pour y venir puiser davantage de grâces? Chaque seconde, chaque minute, chaque heure est très précieuse.   Que mes petites abeilles, servantes pour mes pauvres, ne m’oublient pas.  Vous êtes souvent juste là à côté. Pourquoi pas venir me voir une minute ou deux, de temps en temps, et après continuer votre travail!   Ainsi vous repartirez avec un peu plus de force et de joie.  On peut tout y puiser devant ma Sainte Présence et à la Sainte messe, avec l’Eucharistie, l’un et l’autre sont indissociables.  Moi dans votre cœur, et Moi devant vous, Soleil de vie, Soleil d’amour qui vous réchauffe dans toutes ces froideurs… Oui, tu peux bien rire mon enfant;  Je veux te rendre bouillant d’amour, pas seulement chaud d’amour. 

Mes petits amours, vous êtes ici pour m’écouter, mais aussi pour grandir dans votre foi.   Ce que Je vous dis, c’est pour que ça reste et que ce soit mis en pratique.  Votre joie sera plus grande et la mienne de même pour continuer la route avec votre croix qui parfois est bien trop lourde et dont Je porte avec vous, en vous.

Ah, mes enfants!   Devant Moi, tout genoux fléchira et plus encore;  vous tomberez devant Moi par la force de mon Esprit posé sur vous.   Ceux qui m’aiment profondément m’adorent en vérité, me donnent tout, ils s’abandonnent, ils espèrent tout, ils ne se découragent point car Je suis leur force.  Plus vous venez au Très Saint Sacrement, plus vous aurez ce qui vous manque pour finir chaque journée.

Souvenez-vous aussi de ce que J’ai dit ce matin, ce n’est pas pour rien que J’ai dit ce que J’ai dit!  N’avez-vous encore des choses à mettre en pratique?   C’est au quotidien que l’on aime et que l’on donne.

Ouvrez vos yeux, vos oreilles, vos cœurs continuellement sur les autres et vous verrez que vous n’aurez plus aucune raison de vous plaindre de quoi que ce soit!  Car lorsque l’on se plaint quand la croix est lourde, cela veut dire qu’on manque un peu de force, qu’on a besoin de prières, alors viens devant Moi y puiser ce qu’il te manque!   Ma Sainte Hostie dégage des rayons de chaleur bien plus grands que le soleil dans le ciel! 

Ah, ces temps froids s’ils peuvent enfin se terminer entre l’humanité et Moi, votre Seigneur! 

Vous êtes beaux à voir mes enfants!   Comme ma Sainte Présence est très importante!  Pourquoi pas mon cher fils, mon petit sacristain, me placer dans le tabernacle?  Et Je vous invite à tout me confier ensemble aujourd’hui. 

Que ma paix soit dans vos cœurs et ma joie sur vos lèvres!    Déchargez toujours, dans mon Sacré-Cœur, toutes vos inquiétudes et vos souffrances pour que ma paix demeure en vous! 

Fin du message.

Message donné à sa messagère Lucie du Québec, le 25 avril 2015.