Ma Miséricorde transforme les coeurs blessés…

Ma Miséricorde transforme les cœurs blessés par le péché et la souffrance.

Mes enfants, Je veux vous dire «MERCI » ceux qui croient en Moi, en mes Paroles prophétiques en plus de mes Paroles d’Évangile. 

Ma Miséricorde, comme cela est grand!  Si grand!

  Si grand que, parfois, plusieurs de mes enfants ont de la difficulté à l’accueillir; car c’est un débordement de mon Amour, un grand signe de mon Amour pour tous mes enfants. Si vous êtes capables de pardonner à ceux qui vous blessent le cœur, c’est parce que J’ai réussi à déposer des grâces de Miséricorde en vous. 

Le temps avant la pâque, c’est un temps précieux pour cheminer dans la foi, dans le silence et faire un examen de conscience sur sa vie de foi, sur sa vie de tous les jours et regarder si vous avez pu m’offenser ou blesser le cœur de vos amis, de vos enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants, vos frères et vos sœurs dans la foi, vos frères et vos sœurs dans vos familles.  C’est un temps de faire un peu de lumière en vous et d’accueillir davantage ma Lumière, qui est Parole de Vie, que Je vous partage avec tout mon Cœur de Miséricorde et d’Amour.

Je sais, plusieurs de mes enfants n’aiment pas le mot, entre guillemets, « péchés ».  Le mot « péché », un mot que l’on a presque enlevé dans mes paroisses, dans plusieurs des homélies.  On n’ose plus beaucoup en parler et expliquer le sens profond du péché.  Autrefois, on osait dire : « le péché mortel et le péché véniel ».  Aujourd’hui, on n’en fait rarement la distinction et on en explique plus le sens, la plupart du temps.  Alors mes enfants, qui peu nombreux, si peu nombreux à revenir dans les paroisses, n’ont pas toujours des réponses à leurs questionnements.  Ils voudraient bien, peut-être, se confesser mais ils ne savent plus trop par quel bout commencer puisqu’ ils leur manquent aussi de l’information.

Mes prêtres, vous avez peut-être des choses à expliquer davantage et ouvertement à mes enfants, dans mon Église, et à oser dire la vérité de ma droiture, de ma très grande droiture. 

Je fais appel à votre aide afin que soient mieux informés mes enfants dans mon Église, partout dans mes paroisses, mes cathédrales, mes sanctuaires ou mes basiliques.  J’ai besoin de votre aide.

  N’ayez pas peur de dire les vrais mots : « le péché, c’est le péché ».  Les faiblesses, parfois, on pourrait appeler cela le péché véniel, n’est-ce pas?  Toutes les petites faiblesses.  Et on n’ose pas dire que l’avortement, par exemple, c’est un péché mortel.  Tuer la vie, c’est un péché mortel.  Que ce soit par avortement, par un meurtre ou par l’euthanasie, cela c’est un péché mortel.  Tout ce que Je viens de vous dire, c’est tuer la vie.  Ou accélérer la mort, c’est aussi tuer la vie car c’est enlever une partie du temps de la vie à une personne.

Mes prêtres, Je m’adresse à vous!  J’ai besoin que vous soyez de plus en plus disponibles au confessionnal, avant les saintes messes.  Je sais, votre horaire est parfois chargé.  Mais vous pouvez toujours offrir d’autres moments, qu’avant la sainte messe, pour des confessions à mes enfants, pour vous rendre disponibles, pour leur accorder l’absolution en mon Nom, au Nom de votre Dieu, Christ et Sauveur!

Mes prêtres, je vous le dis : « J’ai énormément besoin de vous, en ces temps, et encore davantage dans les prochaines années ».  Demandez-moi des grâces de force et de courage, de persévérance et de Lumière car vous en aurez de besoin, grandement de besoin. 

Plus mes enfants, dans mon Église, écouteront et pourront écouter mes saints prophètes, à mon service actuellement dans les mois et les années à venir, et plus ils pourront se repentir, reconnaître leurs faiblesses, donc leurs péchés, et vouloir progresser dans leur foi pour ainsi aller, de plus en plus, au confessionnal pour avouer leurs péchés.  Ainsi, ils seront de plus en plus libérés de leurs maux, de leurs blessures affectives et émotives; car les péchés, tous mis ensembles dans un même sac dans le cœur d’une personne, c’est comme une grande maladie, un peu comme la gangrène qui vient gruger la beauté intérieure d’une personne et qui a des conséquences non seulement sur l’âme, le côté du cœur au niveau psychologique, affectif, émotionnel mais aussi des répercussions sur tout le corps.  C’est pourquoi tous les péchés, ils doivent être lessivés par le sacrement du pardon. 

Une bonne partie des guérisons de mes enfants se réalisent au travers l’aveu des péchés, un sincère repentir du pécheur, donc de vous mes enfants, et de ma Miséricorde que Je vous accorde au travers l’absolution de mes prêtres, lors des confessions.  En plus Je déverse en chacune des âmes, des âmes qui viennent libérer leur cœur de leurs péchés, des grâces de purification qui nettoient le cœur et l’âme avec, non pas des SOS, des tampons récurrents ou du « Ajax », mais Je le fais par le feu de mon Amour. 

C’est pourquoi plusieurs de mes enfants, après une bonne confession, versent des larmes.  Ce sont des larmes de libération, des larmes d’avoir senti mon Amour brûler vos cœurs.  Et là, s’installent une paix et aussi une joie dans le cœur de celui qui m’a tout avoué de ses manquements d’amour, envers le prochain et Moi-Même, votre Dieu.  Oui, grâce à des aveux sincères, mes enfants retrouvent une certaine paix dans le cœur et après chaque confession, votre âme devient plus pure et prête à accueillir l’Eucharistie; tout l’Amour de votre Dieu d’Amour, de votre Jésus, ce qui permet de continuer à guérir et à fortifier les cœurs blessés…

Je vous aime mes enfants, votre Dieu Sauveur.

Extrait vidéo 8:  LA MISÉRICORDE DE DIEU, le 11 mars 2012.

 

Je vous demande de beaucoup prier…

Mes chers enfants, J’ai encore beaucoup à vous dire.  Vous savez que ce monde est beaucoup en désordre et que des événements malheureux et cruels se sont produits dans certains pays dans le monde.  Dans d’autres endroits, c’est la température qui fait des siennes.  Il y a toutes sortes de signes par la nature présentement dans le monde, des signes parfois inusités, d’autres parfois un peu étranges, d’autres qui malheureusement écourtent la vie de quelques-uns de mes enfants.  Et les événements malheureux vont de plus en plus se bousculer dans les mois à venir et plusieurs de mes enfants de la terre trouveront leur vie de plus en plus pénible à supporter. 

Alors vous, mes enfants, qui êtes devenus des enfants d’Amour parce que vous croyez en Moi, que vous avez répondu OUI à mes appels, OUI à mon Amour, OUI à mes Volontés, Je vous demande de beaucoup prier pour chacun de vous, c’est-à-dire tous les enfants de la terre dans mon Église.  Je vous demande d’être de plus en plus charitables selon ce que vous pouvez donner, chacun de vous, et tout vous sera rendu plus qu’au centuple car Je suis un Dieu très généreux particulièrement avec mes enfants d’amour très charitables. 

Il y a beaucoup de travail à faire dans mes paroisses à travers le monde.  J’ai quelques saints prêtres qui présentement me rendent gloire par leur Sainteté et leur abandon et ils me consolent beaucoup.  Je les vois aller avec une grande détermination à sauver les âmes.  Ils sont un peu comme des nouveaux « Padre Pio », comme mon Saint Padre Pio.  Leur agir est remarquable mais parfois très contesté par le nouveau modernisme à la mode dans mon Église. 

Souvenez-vous que la foi c’est un don qui est donné.  C’est un don qui peut grandir très vite, ou bien vite s’attiédir.  Oui, mes enfants ont besoin d’être alimentés par mes Paroles, de connaître l’Évangile. 

Ne laissez pas mourir les dons que Je donne à mes enfants pour sauver des âmes et aussi vos âmes.  Car l’indifférence, le manque de foi et l’entêtement et tout autre péché qui empêchent l’accueil de mes dons, de mes charismes donnés à mes petits dans mon Église pour le service, pour servir dans mon Église, cela est important! 

Il faut que vous compreniez que tout ce que Je donne à chacun de vous, c’est pour l’Unité, c’est pour sauver mes enfants dans mon Église.  Il vous faut vraiment le comprendre.

Extraits du vidéo 7, OUVREZ vos COEURS, Je détiens la Vérité…Dieu!

LE 12 FÉVRIER 2012

Je suis le chemin pour que l’Amour règne…extrait vidéo 1

Je veux vous dire, tous mes enfants, que J’ai des choses importantes à vous faire comprendre et à vous dire et Je souhaite que vous soyez attentifs à mes Paroles. Car Je veux faire de ce monde un monde que d’Amour, où cessera enfin la violence, les abus de toutes sortes et tout ce qui ne me plaît pas, Moi votre Dieu, en les cœurs en ce monde, à cause des péchés des hommes, mots que l’on n’aime pas entendre et que l’on a balayés comme si cela était un mot méchant.

JESUS BERGER 3 enfants

 

Mais Moi, Je vous dis qu’il est temps que vous pensiez sérieusement à vivre selon mes Commandements, mes Commandements qui ne sont qu’Amour.  Oui, Je vous le dis, mes Commandements ne sont qu’Amour pour que l’Amour règne sur la terre.

Mais qu’avez-vous fait de ces Commandements pour que ce soit l’Amour et la paix dans vos cœurs, dans vos familles, dans la société, partout dans mon Église? 

Moi, Je vous le dis, J’ai hâte que mes enfants ne soient qu’Amour et cessent, par exemple, de juger le prochain.  Je vous le dis, J’ai besoin de vous pour bâtir ce monde d’Amour;  Je ne peux pas y arriver tout seul, Moi votre Dieu.

Il y a bien longtemps, J’ai envoyé mon fils Jésus pour vous parler de mon Amour pour que vous puissiez connaître le chemin à suivre, car Je Suis le Chemin pour que l’Amour règne dans vos cœurs pour toujours. 

Je vous dis, voulez-vous marcher avec Moi mes enfants,  tous ceux qui présentement sont dans mon Église, Je parle de ceux qui ont commencé à revenir à Moi, qui ont commencé à écouter ma Parole, qui font la lecture de mon Évangile, des livres Saints? 

Cet appel est aussi pour tous mes prêtres et mes évêques, le Pape et tous les fidèles.  Oui, Je vous le dis, Je rêve de ce monde meilleur pour mes enfants car Je vous vois souffrir, Je vous vois vivre les conséquences de tous vos manquements d’amour les uns envers les autres.  Et comme ce monde est rendu si triste à voir!

8944694-maputo-mozambique--le-14-mai-2004--un-enfant-pauvre-dans-la-capitale-de-la-decharge-de-maputo-au-moz

Je commence à vous questionner pour vous faire prendre une prise de conscience de, où vous en êtes rendus dans votre vie?

search

Quand un pauvre frappe à votre porte et vous raconte ses misères, que faites-vous pour l’aider?  Ce que vous faites au plus pauvre, de bien ou de mal, c’est à Moi Dieu que vous le faites, en réalité, car Je vis en chacun de vous, mes enfants.  Quand tu fais le bien à un frère, à une sœur, à un inconnu, à une personne, c’est à Dieu que tu le fais.  Et pour comprendre cette parole, il faut lire mon Évangile car dans mon Évangile, J’ai beaucoup enseigné comment aimer.  Mais quand il vient le temps de mettre en pratique ma Parole d’Évangile beaucoup prennent la fuite, car on ne veut pas perdre les acquis que l’on a payés à la sueur de son front, en travaillant dur.  Alors, on se dit : « Je vais donner un peu, Je ne peux quand même pas rien donner ».  Je vois la misère qu’il y a, mais ne serait-il pas possible de donner davantage?

Nous sommes déjà le 20 novembre 2011.  Alors, Je souhaite que vous comprendrez que la charité c’est bien plus grand que ce que vous pensez et ce que vous avez pu déjà donner.

J’utilise ce moyen, le  caméscope   et l’internet, pour pouvoir vous parler car Je sais que beaucoup aiment regarder le cinéma, la télévision.  Vous aimez voir ceux qui vous parlent et beaucoup ne sont pas habitués à ce que Dieu leur parle.   Cela semble irréel pour certains.

D’ailleurs, très peu de grands psychologues sont au courant des choses mystiques et ascétiques reliées à la foi en Dieu.  Et parfois on dit que ceux qui entendent des voix à l’intérieur d’eux sont des fous, des folles.  Ça y est, on va leur donner un traitement, on va les bourrer de médicaments; mais ne savez-vous pas que d’entendre la voix de Dieu ce n’est pas une maladie?  C’est un bonheur pour celui qui entend et une joie pour ceux qui croient en Dieu et qui peuvent enfin l’entendre au travers quelqu’un.

bébé (3)

Alors, au cours des prochaines semaines, nous reviendrons avec d’autres sujets importants à mes yeux, Moi votre Dieu.  Je vais parler de sujets très controversés et qui vont peut-être révolter beaucoup de mes enfants; mais Je dois le faire parce que le monde ne sait plus la Vérité et suivre mes Commandements.

Alors mes enfants d’amour de mon Royaume, Je vous bénis et Je vous remercie de votre attention.

Demeurez dans l’espérance…

Ayez confiance en Moi!   Je suis votre Roi et votre Dieu qui vient vous tendre la main pour secourir toute son Église, cette Église qui est Mon Église avec tous mes enfants de la terre, de mon Royaume.

Jesus sauve PIERRE

Priez beaucoup les uns pour les autres. Demeurez dans l’espérance car Moi, votre Dieu, Je ne vous ai pas abandonnés. 

Je suis là, au milieu de vous, sachez le bien. 

Je suis vraiment là, bien présent, vraiment vivant pour vous secourir, pour vous donner ma paix, pour que vous soyez envahis de la Toute-Puissance de mon Esprit Saint qui se pose sur vous, qui réchauffe vos cœurs et qui vous comble de ma Présence.

Mes enfants, J’ai besoin de vous pour bâtir mon Royaume, le Royaume de mon Amour.  Demeurez près de mon cœur  et  Je vous comblerai. 

(voir vidéo 6 )

Je tiens à vous redire tout mon Amour…

Mes chers enfants…

JÉSUS CHRIST tout-aimant

N’oubliez pas que c’est Moi qui vous donne tout, que c’est Moi qui vous a donné votre intelligence, que c’est Moi qui vous donne des dons, des talents, des charismes, le don de la parole, pour évangéliser. 

Plus vous serez de petits riens, Je pourrai être tout en vous, mes enfants. 

C’est pourquoi Je vous dis, soyez humbles!

Tout vous est donné par Moi votre Dieu.

Rien ne vous appartient, mes enfants.

Tout ce que Je vous donne ce n’est pas pour que vous deveniez orgueilleux, mais pour que vous soyez tout petits et pour le salut des âmes.  C’est pour la conversion des pécheurs, c’est pour ma plus grande gloire!  Alors ne dites plus ou n’invitez plus personne à dire qu’il peut être fier d’être chrétien ou d’avoir la foi.  Soyez seulement heureux de me servir, seulement dans la joie. 

Lorsque des âmes reviennent à Moi et commencent à prier, commencent à vouloir me connaître et me suivre, soyez seulement heureux que tout ce que Je vous donne puisse être l’Amour, pour le donner aux autres par mes dons et mes charismes, par tout ce que vous transpirez de ma Présence Eucharistique.

  Être « Amour », c’est accueillir le prochain, tel qu’il est.  C’est m’accueillir Moi, Jésus ressuscité, en ton frère et en ta sœur devenus l’Amour.

Mes chers enfants de mon Divin Royaume, Je tiens à vous dire et vous redire tout mon Amour pour chacun de vous. 

Je tiens à vous dire que Je ne perds pas espérance car Je sais que vous êtes en apprentissage pour devenir des enfants d’Amour dans mon Royaume.  Et Je sais que parfois vous tombez encore un  petit  peu  dans  des  mauvais  penchants, dans le péché; mais Je sais que tous vous êtes capables, si vous le voulez vraiment, n’être des enfants que d’Amour.  Ainsi, vous grandirez en sainteté. 

Alors, mes enfants, Je vous demande d’apprendre à essayer de me faire confiance au travers mes instruments d’amour. 

Essayez de faire de petits pas d’amour envers votre Dieu et vous verrez que lorsque, chacun, vous accueillerez et vivrez réellement de mes Paroles, que cela apportera des changements d’espérance d’amour dans mon Église, dans mes paroisses, dans les communautés, dans les comités pastorales et la joie commencera réellement à renaître davantage et parmi vous tous. 

miséricorde

Que ma Miséricorde enflamme vos cœurs pour que vous puissiez encore vous pardonner les uns les autres devant vos faiblesses, vos difficultés d’aimer, pour que ma Miséricorde transforme vos cœurs, votre vie, vos missions d’amour pour que mon Église rayonne enfin de toute ma Présence!  

Que vous puissiez rechercher l’unité en vos frères et vos sœurs, remplis de ma Présence, de mes dons, de mes charismes, pour que tout soit mis au service, ensemble dans mon Église, dans ma Divine Volonté, sous la mouvance de la puissance de mon Esprit Saint.  Ainsi le feu d’Amour prendra dans mon Église, ce feu qui sauvera bien des âmes. 

Alors, mes enfants d’amour, ceux qui marchent avec Moi, qui ont déjà confiance en Moi, Je vous dis : « Merci » de tout ce que vous faites en mon Nom, pour mes enfants qui souffrent et qui ont besoin de Moi.  Et vous, mes fidèles serviteurs, Je vous dis : « Demeurez dans ma barque, à ma suite, abandonnez-vous, laissez-Moi toute la place et vous verrez, sous vos yeux, s’accomplir de grandes choses ».

Votre Dieu Sauveur

(Extrait vidéo 6)

https://maranathajesus.net/2012/02/14/video-6-le-22-jan-2012-m’écouter-avec-c-o-n-f-i-a-n-c-e-c’est-grandir-dans-la-foi/

 

On piétine sur le Corps de mon Fils Bien-Aimé.

Est-ce à cause d’accommodations raisonnables?

On ne veut pas perdre des fidèles, trop les déranger dans leur nouvelle coutume de communier dans les mains, dans une seule main.

Savez-vous pas qu’il n’y pas, à mes yeux, 56 moyens d’accueillir réellement l’Eucharistie avec respect, très grand respect?

DSCF3821

Le 16 Juin 2008 – (E.S.M.) – Ce n’est évidement pas la première fois, mais là, c’était spectaculaire, et les médias internationaux l’ont relevé et souligné : hier, lors de la messe célébrée à Brindisi par Benoît XVI, les fidèles qui voulaient communier de la main du pape devaient se mettre à genoux et recevoir l’hostie sur les lèvres.

(Suite du message de Dieu ci-bas).

 Il n’y en a qu’un seul; mais il n’est plus à la mode, même dans mes paroisses. Depuis plusieurs années on a de nouvelles coutumes.

On accueille l’Eucharistie avec si peu de respect.

On piétine sur le Corps de mon Fils Bien-Aimé. Malheureusement, il n’y a pas de petits chiens pour se régaler de toutes les parcelles des Hosties consacrées, tombées sur les planchers de mes paroisses. Dommage ils pourraient, eux aussi, être purifiés.

Comme on a peu de considération pour ce que Je vous ai donné de plus précieux de mon Cœur!

Mon fils Jésus est vraiment vivant dans l’Eucharistie, qu’avez-vous fait de lui?  

Que faitesvous encore de lui?

Vos coutumes, cette mauvaise habitude de m’accueillir dans vos mains, mes enfants, m’offense tant.

J’arrive dans votre cœur, le cœur tout en peine au lieu de me réjouir de me donner à vous mes enfants. De quoi avez-vous peur, mes prêtres, pour expliquer à mes enfants de m’accueillir par le seul moyen qui me plaît?

Vous le connaissez ce moyen, sur la patène de la langue de mes enfants; cette langue qui a tant besoin d’être purifiée.

Qu’attendez-vous pour faire ces changements dans la manière de distribuer mon Eucharistie?

Savez-vous toute la peine que J’ai, Moi votre Dieu, de vous voir mes prêtres me donner Corps et Âme, pleine Divinité Sacrée dans les mains de mes enfants, au lieu de sur leur langue?

C’est comme si on banalisait le plus grand mystère de votre Dieu; c’est comme si on en diminuait toute l’importance!

 Vous rendez-vous compte de la gravité des conséquences de me donner dans les mains des fidèles?

 Comme Je l’ai dit, s’il y avait au moins des p’tits chiens pour ramasser les restes du Corps de mon Fils Bien-Aimé; cela me consolerait au moins un peu.

«LES ACCOMMODATIONS RAISONNABLES»

Je veux en faire un feu ardent et les brûler dans la géhenne. J’en ai rien à faire de ces accommodations pour plaire à mes fidèles!

Qu’attendez-vous pour n’agir que pour plaire à votre Dieu?

     Il y a tant de désordre dans mes paroisses, c’est le laisser-aller : le manque de modestie, le manque de respect de l’Eucharistie. On bavarde tellement devant mon Eucharistie.

On a même blasphémé devant le très Saint Tabernacle, dans certaines de mes paroisses.

(Voir vidéo 4 sur ce site pour plus de détails).

 

Je tiens beaucoup à vous réveiller…par des expressions peu connues…

Parfois, il y a des mots que J’utilise qui semblent drôlement vous questionner; c’est voulu dans la Volonté du Père du ciel.  J’utilise parfois des expressions peu connues, disons peu courantes, c’est parce que Je tiens beaucoup à vous réveiller.

Cloches-montée-dans-les-beffrois-crédit-NDP-2013-bd-3-150x106

 Je vous dis mes enfants que l’Eucharistie, c’est le Don le plus précieux du monde entier, le plus beau, le plus grand; c’est pourquoi J’en parle avec tout mon Coeur.

th_jesus-4.jpg

C’est pourquoi J’ai utilisé, et que J’utilise, des expressions moins communes, moins familières car il est temps, vraiment temps d’un grand réveil de votre part concernant ce grand Don précieux de mon Coeur de Père pour toute l’humanité.

Fractio-panis1

Je veux que l’on cesse de profaner mon Eucharistie.  Je veux que l’on cesse d’en diminuer sa grande importance pour vous tous, mes chers enfants.

J’aurais pu vous exprimer les choses autrement.  Dans mes dernières vidéos, Je vous mets à l’épreuve mes enfants pour voir si vous croyez en Moi.  Je ne suis pas obligé de parler comme vous aimeriez que Je vous parle; J’ai bien droit de vous parler comme Moi, Je juge qu’il est bon de le faire.

La suite… dans la vidéo du 22 janvier 2012, vidéo 6