L’examen de conscience…mais pourquoi pas!

Le deuxième, (PÉCHÉ) qui est aussi difficile (À SE DÉFAIRE):  c’est les jugements contre le prochain et même contre Dieu.  Si vous critiquez mes Paroles, vous jugez votre Dieu.

  Les critiques, ce sont des jugements.  Oui, mais vous allez peut-être me dire : « Il y a les bonnes critiques et les mauvaises, donc les bons jugements ou les mauvais jugements ».  C’est vrai, dans un sens.  Mais il faut quand même faire attention, même dans les bons jugements.  Les jugements, Je pourrais en parler longuement!

Et que dire de vos pensées? 

Et des regards de jugement?

  Moi qui connais toutes vos pensées, vous ne pouvez rien me cacher.  N’oubliez pas de dire au confessionnal : « Pardon Seigneur, pour toutes mes pensées qui auraient pu t’offenser et nuire au prochain et à moi-même ». 

Puis il y a tous les autres péchés : la colère! 

Y a-t-il vraiment de saines colères?  Parfois on dit cela, maintenant, que de faire une bonne colère ça fait du bien.  Mais a-t-on pensé aux conséquences des colères?  Êtes-vous certains que ça fait tant de bien que cela? 

Est-ce que Moi, votre Dieu, et mon Fils, Jésus, on s’est mis souvent en colère?  Ou bien si nous avons été, jusqu’à présent, extrêmement patients avec vous tous, chers enfants?

Cela fait longtemps que l’on vous proclame nos Paroles pour vous dire comment être des enfants d’amour?  Cela par la Parole d’Évangile. 

Et comme c’est difficile de comprendre! 

Je passe par mes prophètes pour vous donner des exemples pour mieux aimer, pour vous faire prendre le bon chemin, celui de l’Amour, celui de ma Miséricorde. 

Je vous dis que la colère c’est un péché, ce n’est pas un moyen de défoulement. 

Cela ne doit pas être ainsi pour exprimer son trop plein d’émotions, taper sur la tête à tout le monde par des paroles injurieuses, par des paroles de dureté, ou en voulant briser bien des objets, ou frapper des personnes et même jusqu’à tuer. 

C’est grave la colère mes enfants!  Cela a beaucoup de conséquences sur les autres. 

Cela provoque des peurs, des inquiétudes chez les autres et parfois même de la rancune.  Ils ont de la difficulté à vous pardonner. 

Vos péchés parfois entraînent d’autres péchés chez les autres ; cela c’est important de le comprendre. 

Vos péchés ont des conséquences, même parfois sur votre santé, tout comme le péché de la gourmandise; manger avec excès, boire avec excès et développer des maladies.  Parfois c’est l’obésité, pas toujours dû à cause d’un problème dysfonctionnel au niveau physique ou émotionnel, mais tout simplement par abus d’avoir trop bien mangé plus que ses besoins normal, physiologique. 

La gourmandise c’est continuer à manger même quand on n’a plus faim, plus du tout faim, simplement parce que c’est bon ou délicieux. 

On oublie parfois de me confesser ce péché.  Voyez, certains péchés apportent des maladies physiques : la colère qui parfois apporte des problèmes d’estomac, de digestion, de pression artérielle, des troubles de sommeil et d’autres problèmes aussi de santé. 

(Mes enfants, prenez conscience de vos péchés avec courage et humilité!)

Extrait:  vidéo 8