Je ne peux faire autrement que de dire la Vérité… concernant le mariage…Jésus

 

Ah! Mes enfants, si seulement vous ne pourriez croire qu’à toutes mes Paroles, accepter la Vérité et accepter que Je Suis supérieur à vous; vous seriez si petits devant Moi!

Il n’y aurait aucune place pour l’orgueil et vous seriez obéissants à mes demandes, vous disant que Dieu a toujours raison et que ses Paroles sont incontestables, indiscutables.

Au lieu de cela, on argumente sans cesse mes Paroles, on conteste mes Paroles, on refuse mes Paroles d’Évangile et prophétiques si souvent.

On se croit, combien de fois, plus sage que Moi votre Dieu. On veut faire sa volonté croyant que ses idées sont meilleures que celles de votre Dieu lui-même.

Pour Moi, le mariage ne peut se faire qu’entre un homme et une femme, béni par mes saints prêtres avec accueil de Moi-même au milieu du couple, dans leur cœur, et en ayant compris l’importance d’accueillir mon Eucharistie, tout en aimant mon fils Jésus et en l’adorant.

Comment est-ce que certains de mes prêtres agissent-ils pour accommoder certains de mes enfants qui n’ont pas assez de foi pour m’accueillir dans l’Eucharistie?

images (1)

N’ont-ils pas certains d’entre eux,  mes prêtres, permis le mariage dans mes paroisses sans l’accueil de l’Eucharistie, lors de la célébration du mariage de certains couples?

N’a-t-on pas fait des «accommodations raisonnables»?

Mais jusqu’où mes prêtres iront-ils, certains d’entre eux, pour plaire à mes enfants qui désirent vivre dans leur volonté humaine?

Le désordre, il est aussi dans mes paroisses.

Les paroisses, c’est bien plus qu’une salle de réception pour célébrer un mariage civil. Un mariage sans Eucharistie, c’est un mariage béni par ma Parole au travers d’un prêtre, mais c’est un mariage sans l’accueil de mon Cœur, sans «un oui» de la part des mariés pour que Je sois là à les soutenir, dans leur mariage, à tous les jours.

Comment voulez-vous qu’ils puissent recevoir toutes mes grâces sans mon Esprit Saint, sans l’accueil de mon Amour, sans «un vrai oui» dans leur cœur?

Je m’adresse particulièrement à mes prêtres. Peut-être, qu’un jour, l’un de mes enfants osera dire : je veux me marier dans une paroisse catholique, mais sans un prêtre pour célébrer le mariage. Faisons un mariage civil, ainsi nous aurons tout le beau décor de l’église, de la paroisse et suffisamment de place pour accueillir tous nos invités.

Jusqu’où iront vos accommodations raisonnables, vous mes prêtres, envers les fidèles?

(Extrait vidéo, du 18 décembre 2011).

Je vous laisse réfléchir chacun de vous mes enfants et mes prêtres dans mon Église!   Surtout pas de jugements entre-vous, seulement une prise de conscience de votre rôle pour évangéliser face à Mon Eucharistie, au vrai sens du mariage chrétien catholique.  C’est ce que Je vous demande aujourd’hui!  (16 juillet 2016).