Ma paix, toujours Ma paix…

                                      Conférence du 29 octobre 2016.

Disons d’abord la  prière à Saint-Michel Archange.

Demandons à l’Esprit Saint d’envahir nos cœurs, de nous préparer à l‘écoute de Ses Paroles et de les comprendre, d’être capables de les digérer, de les accepter, d’y croire, de ne plus douter. 

Entrons dans cette profondeur avec Jésus, dans Son Intimité, dans Son grand Amour.

Jesus lumière avec paysan

Mes enfants bien-aimés,

Il vous est donné de pouvoir encore m’écouter. Remerciez-Moi, car Mon Esprit Saint a agi.  Vos prières sont exaucées.  Louez votre Dieu, car Il est bon et Il est grand, votre doux Seigneur!

(Merci Seigneur, de la part de l’assemblée)

Je vous ai déjà parlé souvent. Combien de fois Je vous ai fait des rappels?  Combien de fois J’ai insisté pour que vous marchiez en profondeur, avec Moi, pour que vous tourniez votre regard que sur Moi et en Moi. 

images-99

Combien de fois avez-vous répondu à Mon appel, à Mon Appel d’être plus près de Mon Cœur, d’être plus près de Moi, en silence dans vos cœurs, en faisant silence autour de vous, en prenant davantage le temps pour venir M’adorer devant Ma Sainte Présence? 

images-62

Là où vous y puiserez toujours Ma paix, toujours Ma paix, l’espérance pour continuer la route malgré toutes vos souffrances, les difficultés de votre vie.

Oh! Si cela n’est pas encore compris, pourquoi pas Me demander pardon?  Car cela est Mon premier Commandement : être près de Moi, M’adorer, me faire connaître et aimer.  C’est avec amour que Je vous rappelle l’importance de vous faire plus près de Moi dans la prière.  Prenez-vous vraiment le temps nécessaire, tous les jours, pour la prière, pour M’adorer, pour venir à la Sainte Messe, malgré vos fatigues?

Oui, ce n’est pas toujours facile.  Mais demandez-Moi la force de venir me voir.  Qui me demande, reçoit!  Croyez-y!  Oh! Comme il est bon, comme il est doux de vivre dans ma sainte intimité, de désirer ardemment vivre mon intimité de plus en plus en profondeur! Ne croyez jamais que vous perdez votre temps à être devant Moi, dans mes chapelles, pour venir M’adorer plus souvent.  Car le p’tit train-train de votre vie quotidienne se fera quand même.

N’avez-vous pas parfois de trop grands projets qui vous empêchent de venir plus près de Moi?  Suis-je toujours le premier en votre vie, en votre cœur, en vos pensées, en vos paroles, en vos actions?  Posez-vous sérieusement la question, mes petits enfants d’amour.   Moi Je désire être plus près de vous, toujours plus près de vous.  Mais vous, avez-vous un ardent désir de vous fondre totalement en mon Coeur, en mon Âme, ne faire qu’un avec Moi?  J’espère que oui, que vous avez ce grand désir de plus en plus profond.

Ainsi, vous y puiserez davantage ma paix qui durera plus longtemps en vous.  Prier devant Moi, c’est très bien.  Prier le Rosaire devant ma Sainte présence, c’est extraordinaire.  Mais n’oubliez pas que du temps en silence c’est autant important, et même davantage,  car c’est là,  Je vous remplis de mes grâces, de mes bénédictions, Je brûle vos cœurs davantage de Mon Amour.

N’y-a-t-il pas plusieurs chapelles d’adoration juste ici dans le secteur?  Une, deux, un 3e lieu, au monastère, les religieuses, en plus de la petite chapelle sur Marie-Reine des Coeurs.  On est rendu à quatre.  Il y a celle des prêtres aussi, dans leur maison.  On est rendu à cinq.  Je me fais très présent auprès de vous.  Il doit bien y avoir une chapelle où vous pourriez  vous sentir bien pour venir M’adorer.

images-51

Il n’y a pas de raison de m’oublier!  Votre travail, vos menus travaux même s’ils seraient légèrement ralentis, qu’est-ce que ça peut bien faire?  Ne sont-ils pas moins importants que Moi?

Mes enfants, Je vous parle avec amour, parce que Je tiens à vous avoir devant Moi.  Vous n’êtes plus des débutants dans la foi, vous marchez avec Moi, pour la plupart depuis longtemps.  Venez près de Moi et vous serez comblés, comblés par ma Présence, ma paix. Voilà ce dont vous avez tant besoin chaque jour.

 

Je vous demande aussi quelque chose : de vous réconcilier les uns les autres, de prendre le temps de demander pardon à ceux qui vous entourent.  Comment peut-il y avoir la paix s’il y a de l’orgueil, parfois dans vos cœurs, vous empêchant de demander pardon à ceux que vous blessez autour de vous?  Non, non, vous n’êtes pas encore de grands saints, mais Je veux que vous le deveniez!

Regardez dans les derniers jours si vous auriez pu, sans le vouloir, froisser une personne dans votre entourage par vos paroles, par votre regard, par des jugements, par des critiques, par des opinions personnelles qui parfois ne mènent nulle part et qui peuvent blesser les autres.  Avez-vous toujours été délicats dans vos paroles, avez-vous vraiment été amour?  M’avez-vous reconnu en votre prochain?  Avez-vous vu l’Amour, avez-vous vu la joie?  Ou bien, ce que vous avez vu et remarqué cela a pu être que les défauts des autres!

Est-ce que vous prenez le temps de vous regarder vous-même au lieu d’analyser les voisins, les chrétiens, Mes prêtres, et Mes évêques?

M’avez-vous tout donné, tout ce qui ne vous plaît pas, tout ce qui vous dérange, tout ce qui vous fait mal, qui vous fait souffrir, qui vous révolte, qui vous rend impuissants; devant ma Sainte Présence, afin d’obtenir ma paix, la paix dans votre cœur, la paix dans vos pensées.  Cette machine qui ne fait que réfléchir parfois au lieu de s’abandonner à Moi dans la confiance.

images-95

Oui, Mes enfants, profitez encore des indulgences plénières.  Elles achèvent.  Venez, Je vous bénirai avec amour au Sacrement du Pardon!  Courrez, courrez vers Moi!  Ne vous gênez pas!  Avec cinq chapelles pour ceux qui habitent dans le coin, cela est merveilleux!   Devenez mes athlètes d’amour, se complaisant en Moi!

Et puis, vous avez entendu Mon prêtre ce matin… N’a-t-il pas été merveilleux avec Moi? Il vous a parlé pour Moi.  Soyez toujours attentifs à Mes Paroles, elles sont de l’or, le miel de mon doux Cœur en Dieu Notre Père, en Dieu Votre Père.