Lorsque Je vous transforme…

Conférence, après-midi du 25 octobre 2014.

J’ai dit au Seigneur à la fin du chant : « Que veux-tu que je fasse? »  Il  m’a  répondu : « Parle pour Moi, ma bien-aimée, parle!   Il dit : Tu peux même ouvrir les yeux! »   « Tout pour te plaire Seigneur », répond Lucie.  Seigneur ajouta : « Regarde comme ils sont beaux mes enfants! »   Lucie répond : « Tu as raison Seigneur » 

Vous voyez ce vase sur la table, le voyez-vous?

telechargement-16 

   Pour que Je puisse vous transformer, il faut que Je vide chacun de vos vases intérieurs, enlever toutes les pelures d’oignons de trop, tout ce qui sent plus fort, qui est un peu moins bon, tout enlever, c’est-à-dire tout purifier. 

Je veux tout enlever pour qu’il ne reste plus rien, comme celui-là, il n’y a plus rien dedans!   Et lorsque Je vous transforme, Je le remplis de mes grâces au fur et à mesure.

Et vous devenez comme un nouveau vase, que tous aiment regarder. 

Il n’y a que le diable qui n’aime pas vous voir!   Tous les autres vous regardent et se demandent : « Qu’est-ce qui se passe!  Est-ce Lucie que J’ai connue?  Est-ce la Nicole d’autrefois!? Est-ce bien mon p’tit enfant? »

Les autres vous regardent, ils se demandent, se posent des questions parce que J’ai déjà commencé à transformer,  purifier beaucoup  vos cœurs.  Vous n’êtes plus comme avant, n’est-ce-pas? 

Mais j’aimerais remplir le vase jusqu’au petit bouchon et qu’il y ait tellement de fruits que le bouchon va comme exploser,…comme une bouteille de champagne. 

Il faut que mon amour se répande davantage de vos cœurs, certains d’entre vous, vous donnez déjà beaucoup de votre temps, de vos attentions, de votre soutien, de votre secours à des gens autour de vous.  Mais plus vous avancerez en profondeur et dans l’abandon unis à Moi, plus vous donnerez généreusement même avec vos fatigues, même avec les contrariétés, vous allez même me remercier si on osait abuser de votre bonté. 

Voyez comme il est bon aussi de vivre à mes côtés!

Qui veut enlever le bouchon sur mon vase?  Lucie dit : « C’est une drôle de question »  Qui veut l’enlever le bouchon, ajoute Jésus?  Ah!  Ça va être toi!   Hop!  Ajoute Jésus!   Le bouchon était de trop!  Un enfant de Dieu répond en enlevant le bouchon : « Il est de trop pour ce que l’on vit ici »

  Jésus continue : Et voilà!  Vous donnez tellement qu’il ne peut pas rester en place et ça continue.  Tous ce que Je déverserai encore à l’intérieur de votre vase, va continuer à être propulsé vers les autres.  Et là, on dira encore plus : Mais qu’est-ce-qui  leur prend à nous aimer autant?   Vous verrez bien des réactions.

Vous n’avez pas toujours besoin de sortir l’Évangile!   Vivez-là par vos agirs!  Vos regards!  Vos gestes d’amour ! 

En transpirant de ma Présence, iIs sentiront bien que J’y suis!

 Et ils commenceront à avoir soif!   Ils se demanderont comment font-ils pour donner autant!  Comment font-ils pour aimer comme ça!  Comment font-ils pour être rayonnants, même dans les souffrances, ils me sourient!  Comment se fait-il?  Ils ont une force à l’intérieur que nous, on a pas.  Et comme chaque âme a besoin d’être aimée et d’aimer, ils accourront vers vous, parce qu’ils savent qu’ils peuvent compter sur vous.  Vous devenez chacun, des porteurs de ma présence, d’autres petits Christ, ressuscités dans le monde! 

Jésus ,AMOUR doux pour nos âmes

(suite à venir…)