C’est l’Amour qui doit vaincre sur le mal!

« Quand on vous fait du mal, portez la croix pour Moi, sans MAUDIRE, SANS CHIALER, SANS VOUS PLAINDRE.

 Portez là avec amour et bénissez ceux qui vous font du tort.

ET ne perdez pas, surtout pas, courage; soyez forts!

 C’est l’Amour qui doit vaincre sur le mal! 

Lorsque vous bénissez dans vos pensées, dans vos prières, les autres reçoivent et vous bloquez les mauvais esprits qui aimeraient bien que vous soyez tous rancuniers contre le prochain. Cela le fait rager à chaque fois  que vous bénissez. Mais plus vous bénissez, plus il perdra sa puissance.

Alors aimez, ne faites qu’aimer, sans condition.

 Facile à dire, pas toujours facile à réaliser, ça prend des cours de pratique.

Leçon 1 :  Bénissez.

Leçon 2 :  Posez un acte de pardon.

Leçon 3 :  Dites une parole de miséricorde, allez au-devant de ceux qui vous font du tort.

Leçon 4 : Offrez quelque chose de surprenant pour que la personne se sente aimée de vous et non pas haïe, oh, pas facile!  Offrez une fleur, on vous la lancera peut-être au visage, c’est vous qui bénéficierez de l’odeur, réjouissez-vous! 

Quelqu’un qui vous dit (leçon numéro 5) « Ne viens plus jamais me voir, fiche moi patience »  Attendez un peu, envoyez lui une carte de fête, lui disant, je te pardonne! 

Leçon 6 : Quelqu’un  ne veut plus vous parler?  Tu vas le voir, et tu lui dis : «  Tu ne veux plus me parler,  mais moi j’ai quelque chose à te dire :  Je ne t’en veux pas parce que tu ne veux rien savoir; tu ne savais pas que je t’aime ».

Poser une action surprenante devient inoubliable dans le cœur de quelqu’un qui refuse d’aimer, qui refuse l’amour du prochain, parce que l’amour que vous avez à donner vient de Moi votre Dieu. Mais ceux qui ne cheminent pas beaucoup dans la foi, ne le savent pas toujours.

  Voyez comme il vous faut être amour! 

Vous frappez à une porte, on ne vous répond pas. Pourtant vous savez que la personne est là, que pourriez-vous faire? Vous sentez qu’elle s’obstine à ne pas s’approcher de vous et vous n’y comprenez rien, que pourriez-vous faire  pour qu’elle ouvre la porte, mais aussi la porte de son cœur?  On a une idée!

 (Voici une partie du partage par la suite avec des membres de l’assemblée) …

Lui laisser un petit mot : « Je suis là, si tu as besoin » …Une petite visite en passant.  Demander à maman Marie de passer devant…., d’envoyer un courriel…, envoyer une lettre par la poste…, prier pour elle… Mais, dans le concret,…laisser un petit message,…demander à l’Esprit Saint de nous éclairer, lui demander quoi faire, quoi dire, ou on dit : «  Je ferai comme les chinois, je repasserai »…

Et Jésus ajouta :

Pas toujours facile d’aimer dans le quotidien, n’est-ce-pas?

  C’est un dépassement  de tous les instants.

C’est de toujours en faire plus ( DAVANTAGE) le lendemain, plus que ce que l’on a fait, de plus la veille. C’est toujours plus, plus, plus.

 L’amour inconditionnel n’a pas de fin. 

Aimer, c’est tout donner.

Message donné par Jésus, le 28 février 2015.