De grâce, soyez très humbles…

(Message du 25 février 2016, partie 4)

De grâce, soyez très humbles par votre exemple dans mon Église! 

Soyez doux de cœur et dans vos paroles, vos agir envers mes prophètes d’aujourd’hui et tout mon peuple, vous, prêtres et évêques de mon Église!

  Vous avez tous beaucoup et autant de valeur chacun de vous, à mes yeux, pour me servir en Église et vous pouvez et devez le faire en recherchant l’unité dans la charité, la Miséricorde de Dieu et la prière commune.  

Beaucoup d’entre vous avez à demander pardon, de manière personnelle, à mes fidèles enfants en Église, à mes prophètes d’aujourd’hui afin d’entrer davantage dans l’humilité.

Vous le savez bien au fond et non seulement envers votre Seigneur au confessionnal.

   Certains de mes prophètes vous ont donné le bon exemple, vous savez, en étant indulgents bien des fois envers vous, supportant tous vos défauts, vos difficultés et vos péchés.  Pensez-y un petit peu mes amours de prêtres!   Puis, Je ne veux point oublier mon très petit reste dans mon Église qui porte la croix aussi en réparation de vos péchés.

  Toutes les fois que vous avez parlé contre les prophètes actuels dans mon Église, vous avez parlé en blessant plusieurs fidèles croyant en mon Esprit Saint, ayant confiance en mes Paroles livrées par mes vrais prophètes; vous le saviez sûrement cela!  

Grâce à Moi, plusieurs de mes enfants ont pu vivre une relation personnelle avec votre Dieu par les Paroles des vrais prophètes de votre temps.   Beaucoup présentement sont dans la peine, et vous voudriez qu’ils soient porteurs de ma Joie malgré tout dans vos paroisses.  Parfois leur peine est rendue trop grande et leur espérance affaiblie. 

Que pouvez-vous faire pour réparer tout cela, mes prêtres, mes évêques maintenant?  C’est la grande année du Jubilé de ma très grande Miséricorde, ne l’oubliez point!

Ils sont à la messe, mes fidèles fervents, parce qu’ils ont besoin de Moi, de ma force, de mon Amour, de mes grâces et bénédictions.  Certains ont de la difficulté à vous pardonner; ce n’est pas facile pour eux, lorsqu’on  a osé parler contre les prophètes en pleine homélie, d’accueillir tout cela vous savez!  

Certains de mes enfants ont appris à M’aimer, à Me connaître au travers mes vrais prophètes à mon service, et ainsi ayant su accueillir les Paroles que Je leur ai données, en abondance,  ils ont davantage grandit dans la foi en Moi. 

Aussi, J’ajoute que certains serviteurs prêtres ont osé parler contre mes prophètes de manière injuste, par méchanceté, cela a été jusqu’à ridiculiser plusieurs de mes prophètes, de manière hypocrite, en Église et mon grand don de prophétie donné par amour pour vous tous. 

Je vous dis toute la Vérité, rien que la Vérité, croyez-moi pour le salut de vos âmes.

   Croyez- vous que c’est ainsi qu’il faut proclamer mon Évangile et en vivre?  

Comment voulez-vous que mes enfants, qui croient en mes Paroles d’Évangile, aient toujours confiance en vous tous, mes prêtres, lorsqu’on a fait du mal à certains de mes enfants de Lumière, puisqu’ils ont été touchés profondément aussi par Mes paroles prophétiques de mon Saint Esprit?

La langue et les pensées de tous mes enfants, c’est l’ennemi numéro un de la manifestation de tout péché. 

Le tentateur, ah!  Celui-là, saurez-vous le combattre par la prière fervente et soutenue et aussi par ma Miséricorde au travers mes prêtres au confessionnal? 

On a voulu limiter le pouvoir de mon Esprit Saint. 

Pourtant, celui-ci est inépuisable et Tout-Puissant. 

Voilà ce qu’on a fait du Paraclet dans mon Église, plusieurs de mes enfants, particulièrement les autorités ecclésiales bien des fois.

  Je vous prouve par ce message, sous la mouvance de mon Esprit Saint, comment Je peux manifester ma Grandeur avec celui-ci par mes nombreuses Paroles de Vérité pour votre conversion, votre sainteté et votre salut éternel.

Il est temps, grandement temps, de commencer peut-être à penser à vous réconcilier avec mon peuple Saint, en marche avec Moi, qui souffre pour vous, vous portant dans la prière.   Ne croyez pas le contraire mes prêtres, la plupart d’entre vous, car oui, il y a plusieurs de mes enfants qui souffrent mystiquement pour vous, pas drôle du tout pour eux vous savez.  

Faites votre examen de conscience et voyez comment vous avez parlé d’eux ou d’elles, Je parle ici de tous mes prophètes à mon service dans mon Église. Est-ce en bien ou en mal dans mes paroisses, entre confrères prêtres?  Regardez les pensées que vous avez eues envers eux et elles à leur égard.   Est-ce qu’elles ont toujours été selon mon Évangile, selon mes commandements d’amour? 

Puis mes autres fidèles, dans mon Église, n’avez-vous pas à faire aussi votre examen de conscience concernant mes vrais prophètes et mes serviteurs sacrés?

Rare, Je dis rarement aujourd’hui, des âmes sacerdotales religieuses catholiques ont voulu prendre le risque des persécutions en défendant les intérêts de mes prophètes actuels, les appuyant ouvertement dans mon Église, les encourageant, les accompagnant spirituellement, de crainte de graves représailles dans mon Église, de persécutions, d’être critiqués, jugés ou condamnés.

  De même, peu de prêtres ont la capacité de le faire n’ayant pas la Lumière de leur Dieu nécessaire, ni la formation à cet effet.   Certains, ont malmené mes vrais prophètes, vous savez!  Hélas!  À cause de manque de discernement, par manque de charité, par manque de prière pour eux, à cause de leurs péchés, l’unité ne peut pas alors se faire.  Mais, ma Miséricorde a toujours accompagné mes vrais prophètes pour tout supporter pour les âmes sacerdotales, afin de vous sanctifier dans ce grand rôle capital pour mon Église, pour le salut de toutes les âmes. 

Aussi, c’est pourquoi, J’ai moi-même défendu mes prophètes et J’en ai tant parlé dans mes messages prophétiques par ma servante, de ma Lumière Divine, qui écrit ce message pour vous tous en mon Nom.   Oui, sa mission est la mienne en elle et elle ressemble un peu à mon prophète Jérémie, et cela est ma Volonté non pas la sienne et surtout pas la vôtre.  Je lui ai tant donné pour vous aussi mes âmes sacerdotales et tout mon peuple pour vous éclairer davantage afin que vous receviez toute ma Miséricorde par mon Cœur.

(Suite à venir…)