Septième partie de témoignage…prêtre africain

Septième partie de témoignage du prêtre africain.

 Mes enfants, voici la fin du témoignage de Mon prêtre africain pour la gloire de votre Dieu et le salut des âmes. 

Que ce témoignage spécial vous ouvre le cœur sur l’importance de livrer Mes messages pour les âmes, pour le monde entier et de témoigner en vérité votre foi, votre conversion!  

Rappelez- vous que Lucie n’est que l’écho de ma Voix par ses lèvres d’enfant de Dieu.   Elle n’a aucun mérite personnel, car tout lui est donné en abondance par le Saint-Esprit de Dieu, trois fois Saint.   Ce ne sont pas ses prophéties, mais celles de votre Dieu d’Amour parlant au monde, pour la conversion de Mes enfants et des prêtres pour Moi.

Amen, Je vous le dis, réjouissez-vous car c’est le temps du réveil mondial qui est commencé!

Consolez mon peuple, ne jugez point, de grâce jamais, ceux qui reviennent à Moi d’un cœur contrit mais portez-leur assistance avec bienveillance et patience, amour et joie de servir votre Seigneur-Dieu. 

Soyez humbles, très humbles et doux de cœur à ma ressemblance.  Amen.!  Je vous aime mes enfants.

(Voici donc la finale, Mes enfants, de Mon prêtre)

 

Ma note à la prophétesse Lucie

Ma chère Lucie, que la paix de Pâques abonde dans ton cœur, que Dieu bénisse l’ange Anne- Marie et les autres de votre famille et que l’esprit de saint Joseph habite toujours ton cher époux.

Mon cœur est toujours rempli de gratitude à ton endroit, pour l’immense grâce que tu as obtenue pour moi auprès du Seigneur Jésus-Christ : Le PARDON de mes péchés.

Je désire simplement que Dieu unisse nos cœurs et nos âmes dans la prière pour la conversion de tous les membres de votre famille.   Je m’associe à vous en vous plaçant au centre de mes prières, dans toutes mes messes, persuadé que Dieu ne peut vous refuser une telle grâce, en récompense du bien que vous répandez dans le monde entier par vos prophéties tellement pertinentes et exactes !!!   Merci à nouveau d’accepter mes petites prières à moi, pauvre pécheur en quête de l’amour de Dieu et de sa Miséricorde.

Du fond de mon petit cœur, je te souhaite une bonne montée vers Pâques et beaucoup de paix.

Que Dieu te protège, te garde et renouvelle ta jeunesse pour notre bonheur à tous! Que Dieu accorde à ton cher époux un brin de l’esprit de saint Joseph pour te soutenir, contre vents et marées, contre vos ennemis!

 Le temps de Dieu n’est pas le nôtre et notre regard est différent de celui de Dieu.

 Ma conversion est amorcée avec toutes les blessures de mon cœur.  La joie m’habite au jour le jour et la prière devient petitement ma nourriture : l’adoration nocturne 3 fois par semaine en union avec d’autres adorateurs.   Je suis devant le Saint-Sacrement 3 fois par jour, la prière du Rosaire et autres neuvaines…..Je me sens de plus en plus libéré de ce lourd et pesant fardeau….

J’ai ouvert mon cœur au Seigneur et je dis merci pour sa Miséricorde et son Pardon. Je suis déterminé à aller de l’avant et que pourrais-je sans l’aide et le soutien du Seigneur ?

 C’est un combat quotidien, merci pour tes prières et tes paroles réconfortantes, si consolantes. Tu m’as extraordinairement aidé sur mon chemin du sacerdoce par tes conseils inspirés et je me dois de les mettre en application et de les vivre.   Que le Seigneur continue à travers toi de me soutenir, de me guérir et de m’inonder de sa Miséricorde. !

 Je me dois de tourner résolument le dos au MONDE parce qu’il est diabolique et corrompu.   Que vos prières me soutiennent et me confortent dans cette résolution! 

Le Père-évêque est muré dans un silence coupable, à croire que la mission que Dieu me confie et dont le message lui a été transmis par des mains sûres, est irréalisable dans notre contexte, impossible. 

Qui est comme Dieu ? 

 Je vous assure que ma FOI a enflé avec votre prophétie et je mets toutes les chances de mon côté pour mériter la confiance de Dieu pour cette mission, ô combien exaltante pour le petit prêtre que je suis !

Que l’Esprit de Pentecôte vous éclaire toujours et vous donne la paix en chaque circonstance! …Du fond de mon cœur, que je voudrais tant unir au vôtre et à celui de Jésus pour ma mission, je vous aime et je prie sans cesse pour vous et les vôtres.   Bonne fête de l’Ascension.   Amen!

ffFF