Les péchés ont déformé les mentalités…

Je m’adresse spécialement à certains de mes enfants en train de se perdre aux portes de l’enfer par leurs péchés mortels sur la terre.  On revendique des droits humains aux gouvernements, des droits relatifs à la reconnaissance de ce l’on croit être juste de pouvoir vivre en tant qu’humains.  Des droits pour le mariage, des droits d’égalité pour les impôts, des droits de parentalité pour adoption d’enfants, des droits de procréation que l’on a perdue par choix de vie, par difficultés.

Ceci parce que l’on se perçoit différents des autres, de la majorité humaine, par son identité et ses choix ou tendance relativement à sa sexualité, sa pensée.  Cela aussi parce que l’on croit avoir les mêmes droits que les autres en société, ceux qui ont naturellement des enfants, des couples qui se marient par amour. 

Un homme qui marie un homme, une femme qui en fait autant, jamais Je n’approuverai! Pour Moi, c’est un mariage signé avec le diable, mes enfants; voilà ce que pense votre Dieu d’Amour.  J’ai l’air dur là, Je sais, mais Je ne peux pas approuver ce qui est contraire à la grandeur de mon Amour pour l’humanité.  Vous allez à la perdition mes enfants, réveillez-vous!

Comprenez bien que pourtant tous les êtres humains sont de même nature, créés par Dieu.  Tous mes enfants viennent au monde, soit de sexe masculin avec son organe qui l’identifie ainsi ou soit de sexe féminin avec aussi son organe qui l’identifie clairement. 

Pourtant, on voudrait tant de fois, quelquefois, changer son destin, son sexe d’origine, sa mentalité soit féminine ou masculine de son entité à la naissance.   

Habituellement la psychologie, soit féminine ou soit masculine d’un enfant, est harmonisée naturellement en concordance avec l’identité sexuelle à la naissance de tout enfant que J’ai créé.  J’ai créé l’humain, soit pour devenir homme soit pour devenir femme et porter la vie en abondance en se multipliant.  Une femme avec une femme, ne peut donner la vie; un homme avec un homme, ne peut donner la vie.  Les semences de vie ont en fait n’importe quoi aujourd’hui, sans le respect premier de mon Plan d’Amour pour l’humanité.

Moi, votre Dieu, J’ai créé l’humain parfaitement; mais les péchés ont déformé les mentalités, les mœurs et même provoqué des anomalies des organes sexuels à la naissance de certains de mes enfants; cas rares mais existant aujourd’hui.  Tout un combat dans le monde médical pour essayer de redresser ces situations désolantes et incompréhensibles bien souvent.

Le problème réside souvent dans l’esprit de certains de mes enfants qui voudraient changer de sexe soit par commodité, soit parce qu’une nouvelle vague en est la mode, par l’influence des enseignements sur la sexualité promouvant que l’on peut tout choisir dans sa vie, même son sexe, son identité sexuelle par sa pensée favorisant une mentalité et un agir vers homosexualité, la bisexualité, la transsexualité, ou de d’autres natures semblables. 

Ainsi on peut être libre selon ce que l’on croit le mieux pour son coeur, laisser libre court à toutes ses fantaisies sexuelles par curiosité, pour le plaisir de suivre de nouvelles tendances sociales pour être à la mode, soit parce que nos tendances de pensées sont plus féminines ou plus masculines.   On s’identifie souvent contraire à son identité d’origine croyant que cela est mieux pour soi-même.   Parce qu’on se sent mieux ainsi par rapport à ses pensées, sa vision de la vie, ses attentes selon son cœur et souvent sans aucune culpabilité, surtout pas cela. 

Première partie, trois autres parties à venir…

Vous pouvez vous abonner sur le site: maranathajesus.net afin d’ obtenir automatiquement tous les autres messages dans votre boîte courriel. 

Message du 4 juillet 2017 donné par Dieu à Lucie du Québec.