On veut beaucoup plus… message 4 juillet 2017

Deuxième partie, message du 4 juillet 2017

On veut que les sociétés reconnaissent vos droits demandés comme une normalité humaine, on veut une reconnaissance de justice et même Ma bénédiction.  On ne veut plus seulement du respect envers sa personne et ses choix, on veut beaucoup plus. 

On veut être reconnu comme une famille à part entière dans les sociétés, ce qui est illogique par la nature même de la conception de la vie de famille selon le plan de votre Dieu.   On veut ainsi réduire indirectement l’hétérosexualité comme étant presque anormale de la vivre pleinement lorsque l’on sait bien, pour dire, que cela est la normalité entre l’homme et la femme, dans sa conception première, de ne faire qu’une seule chair pour procréer la vie par l’Amour de Dieu.

 On est en train de perdre parfois la raison, les valeurs de Dieu, la connaissance de l’origine humaine, qui Je SUIS, Moi, votre Créateur.  Voilà les plus grands problèmes.  Puis, le problème de l’identité sexuelle d’un enfant, dès son jeune âge, se pose par le regard des parents et de son entourage, par l’affectivité reçue ou manquant, par le regard des parents eux-mêmes sur leur propre identité sexuelle acceptée ou pas de leur naissance; et maintenant, par l’influence même malsaine des sociétés revendiquant des droits sexuels, comme des droits, afin d’obtenir des bonbons salés ou sucrés sans regard de la sagesse de Dieu qui vous a été donnée.

Vous pouvez choisir vos droits même si vous êtes minoritaires à les revendiquer avec ardeur, car les sociétés sont très permissives par manque de foi.   Vous revendiquez toutes sortes de droits, à vos gouvernements.  Souvent ils acceptent vos demandes sous la pression, mais eux, ce qu’ils désirent avant tout, c’est de plaire à tous les contribuables pour gagner des votes à leur prochaine élection.

Prudence, car ces droits que vous jugez bons à vos yeux, Moi, Je vous le dis, ces droits sont souvent malsains à mes yeux d’Éternel, malsains pour les sociétés, malsains pour des jeunes enfants pour leur développement psychologique, affectif et social, c’est une forme cachée d’une cruauté mentale envers des enfants, et on ferme les yeux sur l’évidence même : la réalité.

On croit avoir raison de demander l’adoption d’enfants, d’éduquer des enfants dans des contextes différents de la normalité, prévue par votre Dieu, pour former une vraie famille. Cela est faux! Un enfant a aussi des droits, le droit d’avoir une vraie mère et un vrai père biologique pour lui-même, avoir la chance de vivre son identité sexuelle selon les plans de Dieu et non humains et de se développer de manière équilibrée, psychologique, affectivement, socialement.

  Un enfant a le droit de vivre sous le regard de ses vrais parents pour être mieux aimé, pour l’équilibre de sa psychologie, de son cœur, de son âme.  Hélas, tant de séparations des parents en ces temps aussi, en ce monde, briment leurs droits fondamentaux, affectifs, économiques, sociaux, de protection.

Prenez conscience que les conséquences sont graves pour votre salut et celui d’êtres innocents, comme de jeunes enfants, par vos revendications, et encore davantage lorsque l’on vote des lois en votre faveur.  Sachez que devant votre Dieu, à votre jugement, vous ne revendiquerez aucun droit humain à cause de votre identité sexuelle acceptée ou pas en votre vie.  Cela n’aura aucun poids pour vous sauver et vous éviter de tomber en enfer, mes enfants. 

Vous aurez beau crier de tous vos poumons sur la terre pour que l’on reconnaisse vos droits de toutes sortes et des privilèges de lois, seul le diable vous écoutera. Moi, non, absolument pas, surtout pas à l’heure de votre mort corporelle sur terre!

 Lorsque les gouvernements vous accordent vos demandes sur la terre, faisant vos quatre volontés, en votant des lois qui vous plaisent, sachez que Dieu ne vous exaucera pas au ciel, ni sur terre, en votant des lois pour votre perte en enfer. 

 Par contre, Je suis Miséricordieux pour ceux qui désirent vraiment se convertir sur terre en regrettant vraiment ses péchés, pour ceux qui changent de vie pour le meilleur selon mes Commandements d’amour.

Troisième partie, à suivre… bientôt.

Maranathajesus.net