Partie 3, message du 9 au 15 nov. 2017

TROISIÈME PARTIE MESSAGE DU 9 AU 15 NOV. 2017

Je vous le dis, on ne parle pas assez de l’unité de tous Mes enfants, en mon Église catholique, selon Mon cœur de Dieu et de Ma vision du monde pour le bien des âmes et leur salut éternel.   Il y a tant d’hypocrisie!  Tant de négligences!  Tant d’ignorance et de mensonges!  Que de désolation!  Et trop de persécutions chrétiennes dans mon Église dans le monde!

Mes âmes sacerdotales, agissez, Je vous en prie avec une vraie foi!  Soyez comme les premiers apôtres de mon Église!   

Rien ne les arrêtait pour Moi.  Soyez au front en tant que soldats du Christ ressuscité!

N’oubliez pas que vos cœurs soient de compassion envers mes fidèles, mon très petit reste qui souffre tant, en ces temps, et soyez le Feu de mon Amour par mon Saint-Esprit! 

Redressez-vous et redressez ce qui est faux en mon Église!

Laissez-vous bercer par mon Amour devant le très Saint-Sacrement!  Laissez-vous transformer par Moi!  Laissez-vous regarder tels que vous êtes par Moi! 

Accueillez Ma Vérité sans avoir peur!  Mes Paroles du Saint-Esprit doivent être un Feu, dévorant en vous tout mal, tout doute, toute tiédeur. 

Il est nécessaire que votre foi en Moi, en Dieu Mon Père et en le Saint-Esprit Sanctificateur et Libérateur vous guérisse afin d’être vraiment de saints prêtres, brûlant de mon Amour Mes enfants placés sur votre route.

Vous me devez fidélité en Mon Église, fidélité à me servir dignement avec très grand respect.  Ne me décevez plus mes prêtres, mes évêques, mon pape François premier!

L’heure est venue de M’écouter davantage, de croire en Moi davantage par mon Saint-Esprit d’Amour et de Miséricorde.  

Il est grand temps de vous unir davantage intimement en Moi, de vous convertir totalement, de vous libérer du mal, de confesser tous vos péchés.

J’ai besoin que Mon Église soit sainte et apostolique, regrettant ses pervers péchés et désirant vivre qu’en ma Divine Volonté.

Mes prêtres, mes évêques, redressez votre vie sacerdotales et personnelle!

 

Vivez les vertus!  Vivez mes Commandements!  Vivez ma Sainte Parole de l’Évangile! Vivez mes Volontés!  Toujours mes Volontés! 

Accueillez avec foi, sans crainte, la certitude de la Vérité de mon Saint-Esprit par mes vrais prophètes et prophétesses des derniers temps, en qui Je vous livre Mes Paroles pour vous sauver des feux de l’enfer et du purgatoire. 

Je vous dis, pressez-vous de remettre mes statues, mes agenouilloirs, mes stations de croix, mes très Saints-Tabernacles au centre de mon peuple dans mes paroisses, mes cathédrales, mes sanctuaires!  Je ne veux plus être mis de côté, ni sur les côtés des murs extérieurs de mes églises, chapelles, etc…! 

Apprenez à mes enfants à venir m’adorer dans le Très Saint-Sacrement, à y puiser des grâces!   J’y suis le Roi d’Amour! 

Utilisez que de l’encens pur, béni et exorcisé lors des célébrations eucharistiques!

  Bénissez mes fidèles avec l’eau bénite exorcisée en début de chaque célébration eucharistique, particulièrement les dimanches!  

Faites prier et priez avec mes fidèles chaque jour le Saint Rosaire, les dévotions, comme celle à mon Sacré-Cœur, les neuvaines et les diverses litanies!  N’oubliez pas de prier en groupe le chemin de croix au moins une fois par semaine!  

Ouvrez souvent les portes de mes chapelles, de mes paroisses, de mes sanctuaires, de mes basiliques, de mes cathédrales, de mes chapelles d’adoration, davantage et en confiance!  Tous mes enfants ont le droit de Me visiter le plus possible, ne les privez plus!  Invoquez les saints Anges et les saints-Archanges pour y faire la garde en votre absence!  Auriez-vous perdu la foi en mon Agir dans l’invisible!  Vous êtes si empressés de barrer mes lieux saints, à double tour, que ceux qui ont vraiment besoin de Moi, se frappent le nez sur des portes closes.

Mes prêtres, dites à toutes les équipes pastorales et liturgiques de cesser de précipiter, aux portes de sortie, mes fidèles qui continuent de prier après la Sainte-Messe car vous empêchez des grâces d’être déversées pour vous et envers des âmes dans le monde!  Prenez donc le temps de faire votre action de grâce, avec eux, au lieu de vous précipiter pour enlever vos vêtements liturgiques, surtout lorsque vous en avez le temps!  

Puis, pourquoi saluer autant avec empressement les fidèles à la fin des célébrations eucharistiques, si ce n’est que de vouloir être sympathiques à tous.  De cette manière, vous contribuez au brouhaha, qui empêche les fidèles de prier aussi pour vous.  C’est un manquement de charité envers votre Jésus et ceux qui demeurent en prière.  Il faut prêcher par le bon exemple, vous savez! 

Il serait plus convenable, à Mes yeux, d’enseigner et d’inviter les fidèles à rester au moins 10 minutes après chaque messe, en silence, pour m’Adorer et ensuite vous saluer fraternellement en silence, et dialoguer ailleurs.

 Ne croyez-vous pas que ce serait plus respectueux de Moi-Même au Saint-Tabernacle? 

Et surtout, n’oubliez pas de faire taire les fidèles qui se croient dans la rue, en réunion d’affaire, en famille, dans une salle de théâtre lorsqu’ils arrivent en église, dans mes lieux saints. C’est votre devoir de leur faire comprendre de se taire avant, pendant et après la Sainte Messe.  Ils ne doivent pas agir comme des poules qui jacassent sans intelligence en Ma présence. 

Voilà, la bonne attitude à adopter!

QUATRIÈME PARTIE À VENIR…BIENTÔT!