Me croyez-vous vraiment?

    TROISIÈME PARTIE DU MESSAGE DU 7 ET 8 OCTOBRE 2018

Bâtissez pour rechercher l’unité des chrétiens et non pour semer la pagaille, les divisions, à cause de votre orgueil et de votre foi si tiède en Mon Saint-Esprit et mes Paroles prophétiques données au monde entier avec Puissance de Mon Saint-Nom, trois fois Saint.

Vous ne vivez même pas Mon Évangile en réalité et vous donnez des leçons aux autres!

  Commencez par donner le bon exemple, ainsi vous serez plus crédibles aux yeux d’autrui! 

Commencez à croire d’abord à Mon Eucharistie par qui Je Suis, en le prochain avec mon Saint-Esprit, pour parler à mon peuple incrédule dans sa foi et pour vous sauver mes pauvres enfants pécheurs!

Je vous le dis, l’unité ne peut se réaliser que par Ma Vérité tout entière, donnée par votre Dieu Suprême, par Mon Évangile et l’Eucharistie car Je suis le Pain de Vie. 

  Sachez que l’Eucharistie comprend toute Ma Divinité avec le Saint-Esprit dans l’invisible avec mes dons précieux pour Mon peuple. 

Je donne généreusement à certaines âmes privilégiées en ces temps, Mon don de prophétie, pour réveiller Mon peuple dans ses péchés afin de le sauver de ses misères. 

Me croyez-vous vraiment, vous Mes enfants, vous Mes prêtres?

Les paroles de Mon Évangile ont perdu comme leur crédibilité, en plusieurs de Mes enfants, car on a bien des difficultés à faire confiance en Mes prêtres maintenant.  Vous savez, pour la plupart d’entre vous mes enfants, pourquoi.  En réalité, on a perdu foi en beaucoup de Mes prêtres et cela jusqu’à Rome.

  Les prêtres sont le pont entre Dieu et les hommes, et l’Évangile un autre pont entre les hommes et Moi.

  Mon Saint-Esprit, il est dans Sa grandeur,  le lien direct avec Moi sans détour avec Mes enfants de la terre. 

Il est le rappel de Mon Évangile, de Ma Parole et Ma présence réelle en ce monde, en les âmes.

 Il est présent au temps présent et actuel avec ses Vérité de foi pour édifier, convertir, transformer, changer les cœurs. 

Il est source inépuisable de grâces et de bénédictions.

 Il est un grand mystère de Dieu. 

 

Qui l’accueille, sera comblé de Mes bienfaits!

Vous savez, l’unité en Moi de tous mes enfants de la terre, ne peut se réaliser que par Ma Vérité avec une forte foi en Dieu Trinitaire enracinée en Nous la Vigne éternelle, fruit de notre Amour incommensurable.

Cette unité ne peut se réaliser par l’humain seul, mais par le secours du Saint-Esprit de Vérité en mon peuple qui est divisé dans sa foi.

Mais la véritable foi en Moi, en vos cœurs mes enfants, est-elle réellement présente?

Foi, non pas en des dieux de toutes sortes, des religions diverses et des sectes, mais une foi véritable en Dieu, le Seul Dieu, votre Créateur et en Moi, le Fils de Dieu, votre unique Sauveur avec la Puissance du Saint-Esprit.

Mes pauvres enfants, Je suis l’ÊTRE SUPRÊME, abaissez-vous devant Moi! 

Reconnaissez votre néant, votre impuissance!

Priez davantage avec le cœur et non pas à toute vitesse.

Je veux bien croire que votre temps est précieux mais priez plus lentement avec le cœur.

Ne priez pas comme des enfants qui veulent se débarrasser de leur obligation de prier pour ressembler à de vrais chrétiens dans des assemblées, car Moi je connais le fond de vos cœurs et vos pensées.

Priez avec ferveur du fond de vos tripes, de vos entrailles avec supplication et non pas en balbutiant comme des insensés ne pensant pas une fraction de seconde à ce que vous dites!

Offrez vos prières avec un cœur sincère!  Mes enfants, priez avec cœur, tout votre cœur, rien de moins!

Prier n’est pas du temps perdu, mais un temps précieux pour offrir vos demandes pour le bien de vos frères et sœurs dans le monde.

Priez pour avoir la paix du cœur!

   Priez avec persévérance, avec des gémissements d’amour, avec toute votre âme.

Mes petits et vous mes prêtres, n’oubliez pas d’enseigner à prier aux fidèles non pas de manière précipitée

comme des robots préprogrammés à la toute hâte d’en finir avant de commencer.   Priez avec ferveur en

enseignant la prière de façon modérée dans son débit, car prier n’est pas une course, sur l’autoroute à

deux cents milles à l’heure, qui étourdit les âmes et votre Dieu.

  Ne soyez pas si nerveux, voyons mes enfants!

La modération dans la vitesse de la récitation des prières doit être prédominante pour  favoriser une dévotion efficace.

   De plus, vos prières doivent être vraiment pieusement récitées pour obtenir un climat de paix dans les cœurs et dans un lieu de prière.

 Ainsi en découleront davantage de grâces et de bienfaits pour l’humanité, car prier seulement que sur le bout des lèvres ne porte guerre de fruits mais une faible récolte par manque de foi et de ferveur.

Mes enfants, Ma leçon d’amour se termine ainsi pour aujourd’hui. J’espère que Mes paroles seront entendues, comprises et respectées davantage car Mon Paraclet, c’est Mon cadeau du ciel pour vous depuis Mon Ascension.

Je vous bénis, soyez dans Ma paix! 

Demeurez en Mon amour, abandonnés en Mon Saint-Esprit sanctificateur, formateur, guérissant et libérateur.  Amen. 

Votre Jésus a parlé par son instrument Lucie du Québec en ce dimanche 7 et lundi 8 octobre 2018.