La pollution des âmes…drogue

Message du 25 et 28 janvier 2019

La pollution, Mes enfants, Je peux vous en parler si longuement concernant sa nature nauséabonde pour vos narines et pour le bien de vos âmes.

Mais, Je vous ai promis de vous parler davantage de la pollution des âmes, ce que je fais maintenant.

Cette pollution souvent influencée par de mauvaises décisions politiques…pour des intérêts aussi personnels, sociaux-économiques… comme par exemple le droit à la consommation de drogues, au Canada du POT, (marijuana) comme diraient bien des jeunes. 

On passe souvent des lois absurdes par différents moyens et arguments… comme le fait de vouloir soulager, traiter des malades pour arriver à faire accepter, par des votes politiques, de nouveaux droits humains et sociaux.

Vous savez, c’est toujours dans le but de plaire à une très faible minorité et réduire certains effectifs, parfois de régler des problématiques, de diminuer certaines dépenses en apparence et en augmenter les revenus dans les coffres du gouvernement…etc.

Certains de Mes enfants, des sages parmi ce monde de misère, ont avisé le monde par les médias, les politiciens de certaines conséquences possibles de cette loi que l’on aurait pu s’abstenir de voter au parlement.

 On a fermé les yeux sur les dégâts que cela entraînerait auprès des plus jeunes sur leur santé et bien-être, la sécurité dans les familles, dans les réseaux sociaux et de même concernant la sécurité routière par des risques augmentant les accidents, par des blessés plus nombreux et même favorisant davantage un taux de mortalité plus élevé, sur les routes du Canada. 

 On est en train de faire pire qu’avant, de créer un désordre encore plus grand dans  la société en étant trop permissif avec la drogue.

Drogue dans le chocolat!

On a lancé des cris d’alarme, mais on a fait la sourde oreille aux sages parmi-vous.  

On est vite sur le crayon pour voter des lois mais on ignore la sagesse qui passe…

  Quelle monde insensé plein d’orgueil!!!  L’orgueil rend sourd, vous savez!  

Vous risquez d’augmenter le taux de criminalité partout au pays et la sécurité de tous est mise en danger.  Mais on s’en est fouté pas mal des conséquences qui pendent au bout du nez comme évidentes et on a ignoré volontairement les avertissements contre ce projet de loi particulièrement au Canada.

  On a été attiré par l’argent que cela rapporterait dans les coffres et chez les investisseurs potentiels au détriment même des terres agricoles pour se nourrir tout d’abord.

Mais que faites-vous du bien des âmes?

Du bien des familles?

 Du bien psychologique des jeunes, de leurs parents et grands-parents, de leur santé à tous?

 Des jeunes en difficultés sociales et familiales à cause de la drogue? 

 Des conséquences dans les écoles et la réussite des études scolaires au niveau primaire, secondaire, du Cegep et à l’Université? 

 Vous voulez encore plus de suicide peut-être aussi chez les jeunes? 

Une drogue douce, cela ne suffit pas toujours à plusieurs, on veut davantage par la suite.   La drogue douce ouvre la porte à la consommation des drogues fortes car on a pris goût aux effets de relaxation… etc. Ainsi beaucoup, désirant des sensations plus grandes encore, se tourneront vers des drogues plus fortes et puissantes provoquant de la criminalité chez les jeunes et moins jeunes, diminuant la capacité de leurs sens réels allant jusqu’au suicide.

On joue avec le feu! 

Mais on propose des pompiers pour essayer d’éteindre un peu les effets néfastes de cette fumée qui brûle, avec ensuite le réseau de la santé, des services policiers, et autres services gouvernementaux pour que le feu n’enflamme pas toute la population.

Vous savez lorsque le corps est affecté par la drogue, l’âme en souffre toujours.  On invite les gens à consommer des drogues douces légalement presque partout, sauf…à certains endroits… Par ces moyens on banalise le fait de consommer des drogues que l’on dit : (douces) pour en faciliter une accoutumance, créer de nouveaux besoins, pour plusieurs de Mes enfants.

De cette manière, on crée une société qui se dégrade dans ses mœurs et habitudes de vie. 

Ensuite, on fait semblant que l’on ne peut pas être coupable de quoi que ce soit, surtout d’avoir voté une loi de la sorte.

   On a comme objectifs des campagnes de prévention partout dans la publicité, les bureaux de médecins, les édifices et services gouvernementaux demandant d’être raisonnables et prévoyant sur la sécurité routière, demandant d’éviter des abus pour sa santé., indiquant les risques à la consommation des drogues douces et autres plus fortes.

Une tournée d’information, de prévention pour ne pas se sentir coupable!

PARTIE 2 À SUIVRE…BIENTÔT!

Message du