La Sagesse, don de Dieu (partie 4)

La Sagesse, don de Dieu (partie 4)

On s’empoisonne et se contamine, en son être, par choix de vie avec des plaisirs délirants pour sa liberté.   L’absurdité est rendue la règle de la liberté en société.

Être sage et raisonnable n’est qu’une loi du Très-Haut; raisonner avec Lumière, c’est ce  que l’on a supprimé au nom de la liberté à tout prix par la perte de la foi en Dieu.

Celui qui est sage, voit le mal et n’y prend guerre plaisir, il le fuit comme la peste pour se préserver de ses conséquences néfastes.

La liberté peut devenir ton pire ennemi qui te fera souffrir terriblement lorsque qu’il n’est que plaisir et fantaisie ou pour réaliser des rêves, un temps d’illusion pour t’étourdir ou masquer tes souffrances que tu veux taire.

La liberté de faire des choix intelligents dépend de la sagesse que tu voudras acquérir par toi-même, les autres et par Dieu.

(Partie 5, à venir…)