Le Saint-Esprit c’est Dieu…

Deuxième  partie  message:

Qui  est  le Saint-Esprit?

Le Saint-Esprit c’est Dieu Mes enfants parmi vous, c’est Dieu en les âmes, c’est Dieu qui parle en vos cœurs. 

Qui m’entend? 

Celui que j’ai pour affection, celui qui a ouvert son cœur, celui qui m’aime à la folie, celui ou celle que j’ai choisi pour parler en Mon Nom.

Mes dons précieux et puissant du Saint-Esprit ce n’est pas pour des retardés mentaux, mais pour ceux qui ont la foi et particulièrement le don de prophétie tout Puissant de votre Dieu.

Qui n’y croit pas n’est-il pas celui sans foi?

  Sans foi en la Trinité? 

Qui connaît les dons du Saint-Esprit et les nie, n’est-il pas celui qui doute de Moi? 

Celui qui ne M’aime pas? 

Celui qui est rempli d’orgueil? 

De haine? 

De jalousie? 

De colère

Oh!  Enfants de mon Église que tu sois prêtre, fidèle, pharisien, scribe ou dans une autre religion que Catholique, si tu ne crois pas à la Trinité, au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comment peux-tu croire que Jésus est mort sur la croix pour toi? 

Comment peux-tu croire qu’il est ressuscité pour toi pour te conduire à Moi ton Père du ciel? 

Comment peux-tu croire que Mon Fils est vivant en ce monde si tu ne crois pas à la divinité de la Sainte-Hostie?

Enfant de Mon cœur, comment vivre sans l’amour car Je suis l’Amour? 

Mon Fils est le Sauveur du monde, rien de moins, Bouddha ne l’est pas, lui, il n’est qu’une idole que l’on dit d’adorer pour son argent qu’il promet.  L’ennemi est bien rusé et vous ne voyez pas  toujours clair mes enfants.

Il n’y a qu’un seul Dieu, il n’y a pas des dieux qui vous feront entrer au ciel.

  Le vrai Dieu Trinitaire, du moins, essayez donc d’y croire vraiment! 

Mon Saint-Esprit est si puissant en ces temps qu’il semble même dérouté des gens de foi en Mon Église catholique, particulièrement plusieurs de Mes prêtres, c’est parce que votre foi est si faible en la Puissance de Mon Esprit et votre orgueil,  votre plus grand péché. 

Les cœurs simples accueillent plus facilement la Puissance de mon Saint-Esprit car il n’y a pas d’entrave en leur âme par l’enracinement de doctrine trop austère.

Les cœurs simples, c’est souvent ceux qui souffrent le plus pour ceux qui ont perdu la foi.

 Les cœurs simples, c’est souvent ceux qui sont vrais.

C’est à cause de leur vrai foi qu’on les fouette, qu’on les bafoue; c’est eux que l’on châtie au nom de Dieu, croyant avoir tout pouvoir par connaissance et intelligence.

Mais que de fois cela n’est que signe d’une faible foi et d’orgueil spirituel, signe de doute et de méfiance.

Les petits, on peut les ridiculiser à cause de leur simplicité d’âme et de leurs dons du Saint-Esprit, conséquence de la jalousie par un désir ardent de supériorité et par une austérité de foi…de tête. 

Lorsque l’on a tout pouvoir on peut  même écraser les vermillons qui dérangent notre ascension pour conserver sa supériorité. 

On peut même devenir d’une aigreur démesurée envers certains fidèles. 

On peut même les faire fuir de la Sainte-Messe car on détruit leur espérance.

La foi sans la charité, n’est rien Mes enfants.

La foi sans l’accueil du Saint-Esprit avec Mes dons, n’est rien Mes enfants. 

La foi sans l’accueil de Ma Vérité, n’est rien Mes enfants. 

La foi sans l’accueil de Mes dons en vos frères et sœurs, n’est rien Mes enfants. 

La foi sans l’accueil du Ressuscité en vos cœurs, en votre esprit, n’est rien Mes enfants.  Ce n’est que Parole semée dans le sable…ce n’est rien. 

Une foi de tête qui s’entête, ce n’est rien. 

La foi sans l’accueil de mon Amour par la Puissance du Saint-Esprit n’est que littéraire et n’a qu’un sens intelligible et de raisonnement. 

La foi, c’est grandiose, ce n’est pas des paroles comme du vent qui passe mais qui doit demeurer en vous.  

C’est le souffle de la Puissance de Mon âme, le souffle de Mon Amour, le souffle de Ma vie en vous.  

C’est Mon Saint-Esprit, c’est la Sainte-Hostie.

Je Suis Vivant, vous n’avez pas compris parce que vous ne M’écoutez pas vraiment avec votre cœur.

Je vous le demande à nouveau, qu’avez-vous fait de Moi? 

Qu’avez-vous fait de Moi, prêtres dans les homélies?

Qu’avez-vous fait de Moi en le prochain? 

Qu’avez-vous fait de Moi?

M’avez-vous vraiment aimé?  

M’avez-vous vraiment honoré, adoré? 

M’avez-vous insulté et insulté le prochain? 

M’avez-vous honoré, parlé en bien de la Trinité?

Avez-vous honoré Mes dons du Saint-Esprit donnés à tous? 

Mes enfants, la réponse vous appartient à chacun. 

Je sais une chose, votre foi a besoin de grandir, votre orgueil est trop grand, souvent on agit en hypocrite. 

Mes enfants, Je vous aime mais Je vous appelle à changer vraiment vos cœurs. 

Les connaissances acquises ne doivent pas être un obstacle à l’accueil de Mon Saint-Esprit.

  Ouvrez votre esprit au Mien,  Mes enfants.  C’est Lui, le feu qui brûlera vos misères et vous consolera dans vos peines.

Faire Mes Volontés Mes enfants, Me laisser toute la place en vous, voilà la charité parfaite à M’offrir Mes enfants. 

Je cherche des âmes qui M’aimeront d’un amour ardent; serait-ce toi, la prochaine qui M’offrira tout son cœur? 

Ouvrez vos cœurs à Mon Amour!

Amen, Je vous le dis,

Je n’ai pas fini de vous parler même à ceux                 qui ne veulent pas M’entendre.                                                                                              Le temps est venu de Ma Puissance du Saint-Esprit sur la terre des vivants!

Par Ma servante Lucie du Québec.  Mardi 2 juillet 2019.

 

Qui est le Saint-Esprit?…

Qui est le Saint-Esprit? 

 Si ce n’est que Dieu vivant parmi vous.

Qui renie cette affirmation n’a pas la foi en la Trinité, ni en la résurrection, ni en la Présence de Mon Fils unique Jésus-Christ dans la Sainte-Hostie consacrée à la Sainte Messe.  

Qu’avez-vous fait de Moi? 

Le bon pasteur n’impose point, il prêche d’abord par sa foi.

Lorsque sa foi vacille en le Saint-Esprit, sa foi n’influence plus correctement les fidèles car elle est aussi affaiblie par l’esprit d’orgueil.  Au lieu de faire grandir dans la foi, il disperse les fidèles;  au lieu d’unir, il crée la confusion car son esprit est imbu par son austérité et sa supériorité.

Une rébellion intérieure gagne alors du terrain en l’âme par de l’orgueil spirituel que l’on ne perçoit plus soi-même.  C’est le danger le plus grand des pasteurs actuels très instruits dans la doctrine.  Leur âme n’est point assez éprise d’amour profond pour leur Dieu dans une Sainte intimité développée et la ferveur dans la prière.

Lorsqu’un pasteur égare dans la foi, par le doute en la puissance de Mon Saint-Esprit, les fidèles à sa charge en leur imposant des opinions personnelles au lieu de leur laisser la liberté de discerner par eux -mêmes et par la prière la grandeur des Paroles du Saint-Esprit, il opprime la foi des fidèles et les traite comme des enfants que l’on veut manipuler à sa guise.

Le pasteur peut soit en égarer plusieurs dans leur foi, les affaiblir, soit les faire grandir en sainteté. 

Celui qui a peu de foi en Ma Résurrection, ne la comprenant pas, ne saisissant pas sa profondeur, l’agir, la grandeur et la beauté du Saint-Esprit, peut égarer même de bons fidèles en Église.  Oui, Je vous le dis, surtout si son influence est nourrie par une doctrine trop enracinée dans une sévère austérité ne laissant plus la voie du discernement possible individuellement et en collectivité.

 Cela n’est plus la charité mais devient l’imposition de ses idées, cela n’est plus une véritable foi mais exercer un contrôle sur des individus faibles en foi pour s’élever soi-même, conserver du pouvoir.

Son influence peut-être si grand posée sur les fidèles que plusieurs ne percevront plus son manque de foi et de discernement en le Saint-Esprit sauf ceux qui croient en la Puissance du Saint-Esprit et qui ont un plus grand cheminement de foi que la majorité des fidèles. Ce sont les bons pharisiens convertis et enracinés en Mon Amour.

Un aveugle conduit vers l’aveuglement.

Un homme de grande foi conduit à la Vérité De Dieu.

Un homme ayant une véritable foi, n’impose rien, il laisse libre.

Il dénonce le faux, renonce au mal, prêche par l’amour du Saint-Esprit et de l’Évangile.

Tout discours où s’y trouve de la confusion, ne peut être qu’humain ou sous l’influence de l’ennemi.

Méfiez vous, non seulement de certains pharisiens, mais aussi des faux pasteurs et grands connaisseurs qui vous imposent tout ayant peu de foi en la Trinité et prétextant que tous sont dans l’erreur, sauf eux-mêmes, car souvent l’esprit d’orgueil domine habilement leur discours.

Vous sentirez qu’ils veulent vous conserver comme dans un enclos fermé où vos questionnements n’ont même plus de valeur à leurs yeux, ni vos sentiments, ni votre foi.  Vous sentirez cet esprit de supériorité dans leurs regards, dans leurs réactions lorsque vous les interpellez, vous sentirez même qu’ils se moquent de vous, qu’ils ne vous prennent pas au sérieux.  Vos paroles semblent être rien pour eux.

Les bons et mauvais pasteurs sont partout, dans toutes les églises et même hélas dans La Mienne, Une, Sainte, Catholique et Apostolique.

Que de Tristesse pour nous la Trinité!

Ce n’est pas pour rien que Je dis cela, c’est pour que vous soyez ardents, fervents et persévérants dans la prière.

Ma Vérité ne doit pas affaiblir Mon Église catholique mais la réveiller et la rendre Sainte en Mes pasteurs et fidèles.

Ce sont Mes doux reproches du Feu de mon Amour par le Saint-Esprit. 

Cessez de parler contre Mon Saint-Esprit! 

Mes enfants, il est venu le temps de discerner par votre foi, par votre amour pour Moi, les bons et les mauvais pasteurs pour le bien de votre âme.  Ne condamnez pas ceux qui ont perdu la foi mais priez pour eux.   De grâce aimez-les toujours, ouvrez vos cœurs à leurs misères spirituelles.

Je sais, vous souffrez pour certains de mes pasteurs en Église, mais ils sont et seront toujours ceux qui vous conduisent vers la porte du paradis céleste avec leur sacerdoce saint et Mes sacrements.

Mes enfants, priez pour eux. 

Vous entendez des erreurs, vous voyez, vous comprenez, vous souffrez pour eux mais Moi Jésus, Je suis avec vous, en vous et par votre humilité devant eux, vous finirez par toucher leur cœur.

Même si un prêtre peut être dans l’erreur, rappelezvous qu’il peut changer pour le mieux et que Ma grâce sanctifiante agit par vos prières profondes et sincères.  Vous ne voyez pas tout, vous ne savez pas tout le bien qui découle par vos prières mais croyez, ayez la foi et vous verrez Mes merveilles.

Message du 2 juillet 2019.

DEUXIÈME PARTIE…BIENTÔT!