Voter pour qui! (Canada) partie 2

Pauvre Canada, on veut tricoter encore mieux les lois en faveur des minorités pour permettre encore plus de morts par l’euthanasie.  On s’y prépare déjà avec ardeur par des précisions avec la loi en vigueur et de manière plus précise pour l’accès à la mort plus rapidement partout au Canada envers les grands malades.

Puis directement, par la légalisation des drogues spécialement la marijuana avec différents moyens pour satisfaire davantage les critiques et demandes des minoritaires.  Pourtant, on sait que la drogue a déjà des impacts de mort chez les plus vulnérables et même sur les routes.

J’appelle cela, voter des lois avec insouciance de manière précipitée avec peu de maturité et sans aucune foi en Dieu.

  Après, on essaye de réparer les « pots cassés », mais trop tard, car vous savez, les peaux sont mortes dans des accidents ou par surdose de drogue.

Cela coûte des petites fortunes, aux contribuables, pour trouver des solutions en société et après ils crieront encore les minorités après-vous vous disant, qu’ils sont trop taxés, qu’il y a trop de suicide!

Les sages vous diront la même chose, clamant vos irresponsabilités face à certaines de vos lois presque rendues sordides.

  Un vent de folie s’est emparé du Canada!

  Résultat, on répète trop souvent les mêmes erreurs en politique, on tient trop compte des minorités qui crient très fort pour des changements au détriment des plus faibles et des sans-voix et contre ceux qui croient en Dieu.

On croit raisonner mais on a perdu la Sagesse de Dieu et la foi. 

Votre esprit est rendu presque mort à Dieu et tout ne respire que la mort à court ou plus long terme, à petit feu. 

 C’est par vous les décideurs au nom de la minorité, par vous Mes enfants, par vos objectifs de laïcisation à tout prix et pour vos libertés individuelles, que la société est rendue ce qu’elle est!

 Une société déréglée comme une horloge qui sonne n’importe comment pour des nouveaux droits à acquérir au prix de la liberté d’expression, liberté, liberté qui maintenant vous emprisonne et vous empoissonne de plus en plus rapidement.

Vous en récoltez toujours que la mort, que des fruits noirs, de la noirceur dans vos âmes par vos lois de liberté pour satisfaire vos caprices et besoins parce que vous êtes convaincus ensemble de la nécessité des droits individuels, dans votre Canada.  

 C’est la mort de tout en société, par vos influences néfastes, mort du vrai mariage, mort de tout, Je vous le dis, mort des vraies valeurs de Dieu.  Mort de la foi en Dieu.  

La mort vous la provoquez par vos lois, ne dites pas le contraire à votre Dieu d’amour car Je vous traiterai comme vous le méritez.

 Les traîtres sont sur ma terre!

Il n’y a pas de quoi rire à en mourir, mais pleurer aux enterrements des conséquences de vos lois pour la liberté!

  Vous qui riez maintenant dans vos plaisirs démesurés, plus tard vous pleurerez sur vos lois, voyant mourir les vôtres et des innocents.

Vous pleurez déjà un peu, mais vous n’avez rien compris encore car la surdité c’est votre habitude en politique et en société contre le gros bon sens et la sagesse de Dieu.

Vous êtes comme des morts dans l’âme avec vos consciences cherchant de la lumière sans trouver la vérité de Dieu et sans la foi, car vous m’avez rayé de votre cœur, de tous les lieux visibles.  

 C’est pourquoi vous êtes en faveur de la mort en politique, même si vous parlez de droits humains et de liberté.

 Vous avez préparé le terrain de votre enfer et vous êtes prêts à y tomber avec un grand nombre et vous ne voyez rien, Satan vous a aveuglés.

Un jour, vous marcherez sur vos morts parce que vous êtes morts à Moi et que vous ne voulez point M’écouter et changer vos cœurs et vos consciences.

Je vous le redis, on a perdu non seulement les valeurs chrétiennes mais aussi humaines.

  La vie n’est plus un droit prioritaire, mais la mort l’est maintenant par votre liberté!

On façonne les lois pour répondre à des minorités, mais a-t-on la sagesse de Dieu pour cela? 

Lorsque qu’une minorité éclairée par Dieu vous interpelle, chers politiciens, chères politiciennes, vous fermez vos oreilles; en réalité, vous n’entendez rien, car vous voulez satisfaire une minorité en faveur de l’obtention de votes à vos prochaines élections.  Vous n’écoutez que pour la forme, pour un peu respecter ceux qui vous parlent, car cela paraît bien pour obtenir encore plus de votes. 

Pouvoir, pouvoir voilà votre désir, mais du pouvoir sans faire valoir les lois de Dieu, n’est pas du pouvoir mais du désespoir vers la mort de votre Canada par la perte de vos valeurs essentielles à la vie, à la santé des corps et des âmes, finalement du vrai droit à la vie.  

DERNIÈRE PARTIE, DEMAIN!