Transcription-texte, audio 12 novembre 2019

Mardi 12 novembre 2019, message reçu au Monastère des petits frères de la croix dans Charlevoix.  Il est exactement 2h38 (du matin).

Mes chers prêtres du Québec, du Canada et du monde entier, vous rendez-vous compte que mon Église catholique vit présentement une grave crise de foi,  la pire de tous les temps à Mes yeux! 

Je suis votre Dieu… avec patience et amour Je vous ai signifié beaucoup d’éléments qui ont eu comme résultat… d’aggraver tout ce désordre dans mon Église catholique. 

Je vous ai mentionné ce qui n’allait pas afin que vous preniez conscience de vos négligences, de vos erreurs, de vos lenteurs, à M’écouter et à croire à la très grande puissance de Mon Saint-Esprit pour raviver et remettre de l’ordre là où cela était et est toujours nécessaire. 

Je voulais particulièrement envers vous mes prêtres et évêques du Québec vous signifier toutes mes Volontés concernant comment remédier avec tous les détails à toutes ces négligences et erreurs qui ont été commises lors des Saintes Messes et aussi envers des fidèles, envers lesquels parfois vous avez manqué beaucoup de respect, d’amour, d’habileté, pour les accueillir et pour les aider à grandir en profondeur dans la foi. 

Je vous ai beaucoup parlé, Je vous ai beaucoup écrit, mais M’avez-vous écouté?

  Beaucoup vous avez rejeté mes messages qui étaient là pour vous aider, pour empêcher mon Église d’en être… presqu’à la ruine.

N’avez-vous pas participé à ce qui est en train d’arriver dans ma sainte Église catholique? 

Mon Père et moi avons été, n’est-ce pas Miséricordieux, tellement miséricordieux envers vous! 

Tellement patient! 

Mais cette patience vous l’avez mise à rude épreuve, Je dirais même…que vous avez abusez d’elle, vous fiant constamment :

– « Ah!  Le Seigneur est miséricorde, il nous pardonnera nos négligences, notre orgueil, notre tiédeur dans la foi!  Le Seigneur n’est qu’amour, il ne peut pas se mettre en colère, pas après-nous, nous sommes ses serviteurs, ses serviteurs sacrés. »

Ne pensez-vous pas un peu de cette manière à l’occasion, vous avez prêché que Je suis l’amour que Je suis miséricordieux, mais croyez-vous que Je suis aussi Justice pour tous ceux qui ont souffert, tant souffert… à cause de vos péchés!

À cause, que vous avez transformé la liturgie de la messe selon votre volonté et non plus selon la Mienne… de toujours!  Vos négligences, ont eu de graves conséquences pour la liturgie!  Le Saint Sacrifice de la Sainte Messe étant négligé, car vous manquez d’amour et de foi envers Moi votre Seigneur.

Oh! que de fois vous m’avez servi avec… si peu d’amour ayant hâte que tout soit terminé pour vaquer* à d’autres occupations et même pour aller à des rendez-vous qui vous semblaient très importants, on a précipité la Sainte-Messe!

Oui, cela est arrivé par des prêtres à Mon service!

  Combien de fois vous avez négligé de donner vous-même la Sainte-Communion laissant la place à des ministres que l’on dit «ministres de la communion»! 

Vous rendez-vous compte que leurs mains n’ont point été consacrées pour jouer ce rôle primordial de Me donner à mon peuple ?

  Vous avez la mission non seulement de Me donner au cœur du monde, mais aussi de Me protéger. 

Je suis votre Roi plein de vie, Hostie Vivante, vous rendez vous compte le nombre de fois que l’on M’a bardassé*, qu’on M’a laissé tomber par terre sur le sol, sur des personnes, que l’on M’a piétiné sous des pieds avec toutes ces parcelles parce que vous avez donné la Sainte Communion dans les mains des fidèles?

Vous M’avez tant fait souffrir ainsi que ceux parmi mon peuple ceux qui M’aiment d’un profond amour, de respect et vous continuez… toutes ces négligences comme si rien n’était, comme si ma Sainte Hostie avait peu de valeur à vos yeux!  Je vous ai demandé de protéger ma Sainte Hostie… car Je suis Présent et Vivant,  par elle, au milieu de vous. 

Et puis, les fidèles M’accueillent n’importe comment, beaucoup d’entre eux. 

Il y en a même qui lèchent leur main voulant protéger le risque qu’une infinie* parcelle demeure au creux de leur main.  Quel geste à la fois digne et indigne, digne de vouloir Me protéger comme geste et à la fois si indigne par refus de M’accueillir tout simplement sur la langue;  mais comment se fait-il que certains qui m’aiment en soient rendus là? 

En sont-ils rendus à craindre de ne pas pouvoir recevoir leur petit Jésus s’ils se mettaient à genoux devant Moi et ouvrait la bouche parce que des prêtres hésiteraient à le faire volontairement… de donner la Sainte Hostie sur la langue des fidèles? 

Oh combien de mes petits amours n’ont point reçu la Sainte Communion parce qu’on n’a pas voulu la leur donner sur la langue?  Ô prêtre qui a osez le faire!  Cela te coûtera cher au purgatoire… de refuser de Me donner à une âme qui a faim et soif de ma présence, de mon amour, cela est si …si grave à mes yeux!

Voyez, c’est un peu de cette manière que parfois J’aimerais vous parler durant des temps de retraite personnelle auprès de vous, mes prêtres du Québec!

  Mais pour cela, ne faut-il pas que vous ouvriez vos cœurs? 

Ne voyez-vous pas que Je veux malgré tout, malgré toutes mes peines… de voir vos misères, vos négligences, vos manquements d’amour, malgré toutes vos misères à cause de vos péchés, vos manquements de foi, vos fermetures de cœur et d’esprit à la puissance de mon Saint-Esprit pour sauver mon Église, malgré tout cela….Je désire encore vous parler!   Mais vous, est-ce que vous, le désirez évêques et prêtres du Québec?

Je suis ressuscité parmi vous, mais est-ce-que vous Me croyez?  Est-ce que vous Me croyez vraiment de tout votre cœur, de toutes vos forces, de toute votre âme, de tout votre esprit, avec amour, avec reconnaissance avec ce Don du feu du Saint-Esprit, Don de prophétie pour vous aider dans votre sacerdoce, pour purifier vos cœurs, pour remettre de l’ordre dans tout ce… désordre?

Vous avez atteint le point ultime de notre patience, à Moi et mon Père parce que vous avez fermé votre porte, vous avez négligé de Nous écouter avec respect. 

Nous sommes fatigués de parler à des murs…de frapper des murs…vos cœurs parfois sont comme de la pierre envers le Saint-Esprit, envers nos paroles pour vous sanctifier, vous purifier, vous guider et même pour vous dire notre amour et notre tendresse.  Oh!  Mais comme …vous êtes encore sourds à nos appels répétés pour votre conversion, pour la purification de l’Église catholique selon notre bon vouloir, celui de maintenant…!

J’attends toujours une réponse claire de votre part mes évêques du Québec! 

Voulez-vous vraiment que Je vous aide dans votre sacerdoce au travers mon instrument Lucie du Québec?

Je veux une réponse avant la fin de ce mois de novembre 2019, très claire envers ma messagère.  Une réponse de confiance de votre part envers votre Dieu d’amour, rien de moins.  Le châtiment de mon Père est vraiment prévu:

la date est même choisie par Mon Père…elle n’est pas loin dans votre temps. 

Vous avez épuisé sa divine Miséricorde, elle arrive à sa fin.  Mon Père veut sauver son Église, jusqu’à Rome et il a besoin de vous, de votre saint abandon, de votre confiance, de votre collaboration, non plus dans votre volonté avec des abus de pouvoirs mais comme des petits enfants qui auraient envie de crier dans la barque du Seigneur: 

« Seigneur, nous allons périr!  Regarde, nous sommes dans la tempête, une grave tempête!  Seigneur viens à notre secours tout est en train de s’écrouler devant nos yeux! « 

  N’avez-vous pas envie de crier à l’aide envers votre Seigneur de tout votre cœur?  Peut-être pas encore assez! 

Vous ne prenez peut-être…pas tous au sérieux l’avertissement de mon Père… qu’un châtiment est possible, qu’il peut arriver.  Et si vous vous trompiez!  Croyez avant qu’il ne soit trop tard…

Lorsque nous avons averti des dizaines, des centaines de fois, de redresser toutes les négligences du sacerdoce à l’intérieur de notre Église par votre sacerdoce et que vous refusez de le faire…

Fin de l’enregistrement.

Pour fin de compréhention:

*vaguer(quebecissisme) , remplacé par le mot VAQUER, meilleur français.

*bardasser, expression qui veut-dire: bousculer.

(LA SUITE N’EST PAS DISPONIBLE, DÛ À UN PROBLÈME DE L’ENREGISTREUSE et la suite du message ne pouvait être écrit par la messagère). -Tout a été précisé dans le message qui a suivi en matinée du 12 novembre 2019, début 5h49, fin 6h27, écrit à la main et intitulé: «Jésus, Roi des Nations, parle au Cardinal G. Lacroix de Québec, Primat du Canada, publié le 15 novembre 2019

https://wp.me/p1i9aU-33P

Lien du message du 12 novembre 2019 sur le site maranathajesus.net ci-bas :

https://maranathajesus.net/2019/11/15/11769/