L’unité des chrétiens…

Message du dimanche 26 janvier 2020

Mes enfants, vous recherchez l’unité entre chrétiens, ne faut-il pas d’abord trouver l’unité avec Moi dans Mes volontés; ainsi les grâces pour l’unité des chrétiens pourraient être mieux déversées et être efficaces pour tout le monde!

Comment voulez-vous récolter des fruits d’espérance dans l’unité et l’amour si vous n’êtes pas tous plongés dans la profondeur de Mon Sacré-Cœur en Dieu Mon Père? 

Comment voulez-vous l’unité si vous manquez de foi véritable et d’abandon, de confiance en Moi pour tout régler les problèmes en Église? 

C’est peine perdue et peine en vos âmes qui s’accumulent car vous voulez faire à votre tête, bien trop souvent! 

Soyez réalistes, plongez tête première en mon Cœur dans la confiance tout d’abord et laissez-Moi vous combler de Ma présence qui sanctifie et purifie de tous vos péchés. 

N’ayez crainte de goûter au feu de Mon amour!

  Je veux bien vous bercer dans Mes bras… pour cela il faut remédier au mal en vous le plus possible; à Satan, votre pire ennemi, qui vous joue de sales tours, car vous manquez trop souvent de prudence et d’attention à ses ruses possibles envers vous.

L’unité doit être en Moi votre Seigneur et en Mon Père par le Feu du Saint-Esprit.  L’unité c’est rechercher la paix en vous auprès de Nous.  L’unité c’est d’abord nous aimer de tout cœur, de toute votre âme, de tout votre esprit. 

C’est nous, Un ensemble, toujours ensemble et inséparable tous ensemble, pour toujours. 

L’unité des chrétiens, la vraie en Nous, c’est avec la Sainte-Hostie, c’est avec la Vérité de ton Dieu, c’est avec notre Volonté dans la Trinité. 

L’unité des chrétiens, d’abord en Église de Dieu catholique, chers chrétiens en marche avec Dieu, une vraie unité dans l’amour, la compassion, la Parole de Dieu, Mes dons, Mes charismes, le partage de Mon Feu d’amour en Église pour le salut de toutes les âmes.

Ce que Je vous ai donné, ce n’est pas pour vous-même mais par-dessus-tout pour Me servir, aimer, partager en commun vos dons et charismes reçus de l’abondance de Nos Coeurs. 

  À cause du péché, vous en avez fait n’importe quoi en Église ou rien du tout à la hauteur de Nos attentes pour Mon peuple si souffrant et qui crie à l’aide! 

Que de négligence, d’oublie, d’égoïsme, d’orgueil, de jalousie au lieu de mettre les dons que Je vous ai donnés qu’à Mon service dans Mes volontés!

Si peu ont compris l’importance de Mes paroles d’Évangile en réalité et lorsque Je vous les rappelle en des termes simplifiés, par des manières différentes, on a parfois de la difficulté à Me reconnaître.  Pourtant, Je suis toujours le même Seigneur, le même qui instruit Mon peuple depuis toujours. 

Le problème c’est peut-être votre surdité en réalité : la surdité d’abord des oreilles, la surdité par votre vue car vous ne voyez plus clair, la surdité de votre cœur par la perte de votre foi et l’orgueil de votre âme!

Pour Me reconnaître vivant au milieu de vous, il faut ouvrir les volets pour y laisser pénétrer Ma Lumière qui veut vous réchauffer tout comme on peut le faire pour une maison. 

La maison pour m’accueillir c’est votre cœur. 

Pour m’accueillir, il vous faut avoir soif, avoir faim, avoir besoin de Moi, avoir du temps de libre, un esprit libéré, une volonté de M’écouter dans le silence, vouloir Me connaître comme un ami intime et Me faire totalement confiance.  Bref, il te faut désirer être aimé, compris et vouloir M’aimer. 

Ah!  Si le monde savait combien Je les aime, si le monde savait que Mes reproches sont plus doux que le miel, plus sucrés que le sirop d’érable, plus tendres que le bon pain, tous attendraient de Moi Mon amour avec joie!

  L’amour est tout de Moi, il contient tout de Mon Saint-Esprit et par Lui, il fait merveille lorsqu’on l’accueille comme la rosée du matin. 

N’avez-vous pas soif de Mon amour, de Ma présence dès le réveil du matin?

  L’unité avec Moi est en tout temps, jour et nuit à tout instant pour qui le veut vraiment. 

Qui M’appelle, J’accoure!

  Je ne manque jamais un rendez-vous d’amour car Je vous aime à la folie.

  L’unité, vous chrétiens de mon Église, recherchez-la profondément en vous pour M’y trouver!  J’y suis.  Parfois, J’y suis et personne ne Me voit, personne ne Me sent présent, personne ne peut m’y trouver facilement, car J’y suis profondément caché sous une tonne de péchés qui obstruent votre vue et la vue de tous. 

Deuxième partie…bientôt!