Mon Église catholique est malade, elle souffre. 

Mon Église catholique est malade, elle souffre. 

17h :44 début message du 30 juin 2020

Mes chers enfants, Je vous le dis, Mon Église catholique est malade, elle souffre.  Oui, elle souffre tant à cause des incompréhensions, des péchés, des lenteurs à croire en la Trinité en toute confiance, de ses divisions internes, de ses guerres d’opinions personnelles, d’une foi trop souvent tiède et dans l’infidélité, des diversités culturelles, des abus de pouvoir, des manques de piété et de ferveur.

Oui, elle souffre Mon Église, son feu est affaibli par des conséquences de toutes sortes et par-dessus-tout à cause de sa volonté, de sa volonté qui n’est pas entièrement établie dans Mon divin vouloir.

Ma pauvre Église, elle est presque en ruine mais Je la tiens par Ma main de miséricorde!

  Décidez-vous âmes, Mes pauvres âmes à vous convertir en profondeur, car sans votre bonne volonté, elle s’affaiblira encore et encore.  Satan veut la détruire totalement, allez-vous le laissez faire!

Des lieux de cultes fermeront en grand nombre d’ici 5 ans, oui, Je vous le dis, la franc-maçonnerie joue toutes ses cartes contre vous les prêtres et les évêques, contre vous les fidèles en Église!

 N’est-elle pas présente partout et cela jusqu’à Rome?

Mes petits, le péché d’orgueil détruit tout sur son passage, il est comme un vent de tornade!

 Au lieu de rassembler : il disperse, au lieu d’aimer : il déteste, au lieu de fructifier et de produire de bons fruits durables en Église : il détruit et ne porte pas des fruits de paix, d’espérance, de joie, de foi, de ferveur, de charité, de partage.

Mes bons fidèles en Église sont attristés du sort qu’ils subissent. 

L’Église s’éteint mais elle renaîtra de ses cendres!

Mes enfants, ne vous découragez point, car Je tiens l’Église dans mes divines mains et Je la remodèle selon Mon gré et Mon vouloir tout puissant, mais auparavant, elle subira les foudres de toutes ses erreurs et négligences.

 Ma pauvre Église, Je la vois aller vers ses grandes misères, Je la vois et Je m’attriste de votre sort, car vous n’avez pas voulu croire en Moi, en la Trinité à cause de votre orgueil.  Vous ne croyez pas totalement en Nous la Trinité, les doutes vous rongent trop souvent.

Pauvres enfants, Mes pauvres prêtres, Mes pauvres évêques, Je vous ai suppliés souvent de vous réveiller, mais avez-vous entendu Mes cris d’amour pour vous?

  Je vous ai envoyé beaucoup, un grand nombre de prophètes, mais vous ne m’avez pas vraiment écouté pour la plupart.  Quelle tristesse pour le bien commun de toutes les âmes et toute Mon Église qui se meurt jour après jour par la tiédeur dans sa foi, une si grande tiédeur!

Vous en récoltez pas de bons fruits dans la tiédeur de la foi, n’est-ce-pas?

Les divisions sont encore présentes parmi-vous!

Vous parlez encore les uns contre les autres, les communautés contre les autres communautés religieuses, les prêtres et évêques contre les autres de votre rang qui ont des convictions de foi parfois plus profondes que les vôtres.  C’est la bataille à l’interne par vos péchés de jalousie et d’orgueil…etc.

Ma foi!  Qu’avez-vous fait de Moi?

Ma tête se repose dans ma main se lamentant devant vos misères! 

Je n’ai plus de place pour reposer ma tête contre votre cœur!

  Je passe trop souvent en dernier, vous priez que trop peu parce que vous êtes absorbés par des solutions à tous les problèmes en Église.

C’est Moi qui détient tout, confiez-vous en Moi.  Vous ne pouvez rien sans Moi votre Dieu.

Oui, la désolation est de plus en plus présente en Mon Église catholique.

Que de peine de voir pour beaucoup de fidèles vos chicanes de clergé, vos chicanes entre consacrés.

  Pardonnez au prochain! 

Pardonnez! 

Branchez-vous sur Mon Cœur et faites place à l’amour, au véritable amour!

  Vivez Mon Évangile et Mes commandements!

Oui, Je vous le dis, il ne vous reste que très peu de temps devant vous et Ma justice approche à très grande vitesse.

  Sauvez en mon Nom ce qui est possible, sauvez des âmes par-dessus-tout par le Saint-Rosaire et Mes paroles de vie, de vérité, de sagesse, d’amour, de miséricorde.

  Priez!  Priez!  Priez!  Priez et aimez le plus possible, le mieux possible selon Mon Cœur!

Divinement, Je vous aime et c’est parce que Je vous aime, que Je continue à vous tendre la main par Mes paroles du feu du Saint-Esprit.  Merci de partager Mes paroles ma petite Lucie.  Je te bénis, garde-toi des bavardages inutiles qui ne mènent à rien et qui t’éloignent de Ma présence.

Mes enfants, Je vous bénis dans ma paix!  Fin du message, 18h :23