La Sagesse, don de Dieu (partie 4)

La Sagesse, don de Dieu (partie 4)

On s’empoisonne et se contamine, en son être, par choix de vie avec des plaisirs délirants pour sa liberté.   L’absurdité est rendue la règle de la liberté en société.

Être sage et raisonnable n’est qu’une loi du Très-Haut; raisonner avec Lumière, c’est ce  que l’on a supprimé au nom de la liberté à tout prix par la perte de la foi en Dieu.

Celui qui est sage, voit le mal et n’y prend guerre plaisir, il le fuit comme la peste pour se préserver de ses conséquences néfastes.

La liberté peut devenir ton pire ennemi qui te fera souffrir terriblement lorsque qu’il n’est que plaisir et fantaisie ou pour réaliser des rêves, un temps d’illusion pour t’étourdir ou masquer tes souffrances que tu veux taire.

La liberté de faire des choix intelligents dépend de la sagesse que tu voudras acquérir par toi-même, les autres et par Dieu.

(Partie 5, à venir…)

La Sagesse, don de Dieu (partie 3)

La Sagesse, don de Dieu (partie 3)

Celui qui est sourd aux musiques délirantes, aux chants et danses des mêmes styles est protégé des effets néfastes des attaques de ses ennemis pour son âme. 

Il ne sera pas troublé mais conservera la paix.  Il veille ainsi à son bien-être.

Rien n’est plus fou que de suivre des foules en délire dans des spectacles et d’y adhérer aveuglement ou volontairement.  On y perd davantage que son argent.  Ainsi, plus qu’une brebis se perdent sous la mouvance de l’influence mondaine. 

Ces plaisirs sont absurdes, insolites, séduisants, fracassants et les âmes s’y perdent par convoitise médiatique et humaine.   On se croit libre mais on est esclave de tous ses sens non maîtrisés.  Qui s’en abstiendra passera pour fou aux yeux du troupeau, mais lui seul sera plus sage par sa Lumière de Dieu.

 

Le mal est rendu un bien de consommation pour se complaire dans sa liberté.  Le bien est rendu une absurdité pour les insensés.

La drogue, l’alcool et le sexe, consommation comme le pain de tout genre, au nom de la liberté, fragilisent l’esprit et le corps, les rendent impurs et malades par l’usure de leur usage.

La mort : un choix de vie individuelle et de liberté par des lois.  

La vie : le choix d’aimer sans loi, un don gratuit du Très-Haut.

(Partie 4…à venir bientôt)

La Sagesse, don de Dieu (partie 2)

La Sagesse de Dieu dépasse toutes les intelligences humaines confondues.

Marcher dans la voie de la Sagesse, source inépuisable de Dieu, c’est franchir la profondeur de la Vérité et de l’Amour.

Connaître et entendre la Voix de Dieu, c’est l’écho de Son Cœur, c’est l’immensité de Son Amour d’un puits dont la source d’eau vive est sans fin. 

Qui l’entend ne sera jamais seul dans la tribulation même dans le désert ou dans les bruits absurdes des temps modernes.

Celui qui acquiert la Sagesse de Dieu, discerne entre le bien et le mal facilement.  Il veille ainsi sur la pureté de son âme par l’intelligence de Dieu.  Personne ne peut le tromper avec facilité.  Personne ne le fait pencher vers le mal par des influences illusoires.  Il voit clair dans le noir car Lumière de Dieu éclaire son âme, source de sa joie.

Certaines influences modernes sont comme un poison qui tue la vie; qui sait s’en garder a trouvé la voix de la Sagesse par la prudence.

Celui qui ferme ses yeux sur toutes les images, photos et médias de styles impurs propagés de ces temps, n’est pas aveugle, ni sot;  il est prudent pour le bien de son âme.  Aux yeux du monde, il peut être idiot mais aux yeux de Dieu, il est très sage.

Partie 3 à venir…

Ma Sagesse, don de Dieu…

Ma Sagesse, don de Dieu…

La folie de l’homme pervers est d’y perdre son âme par le don de son intelligence.

 

L’intelligent voit ce qui est mauvais et ferme ses yeux sur ce qui souille son âme.

Le sage entend ce qui est vrai et tend vers la perfection avec habilité et facilité.

L’homme patient attend la paix au cœur et se réjouit de ce que récoltera sa clémence.  Son jardin est florissant dans la joie. 

Celui qui M’offre sa souffrance dans la confiance possède la richesse d’une infinie charité pour le bien des âmes.  Il reposera en paix auprès de Dieu dans la consolation.

Suite à venir…

Sagesse, don de Dieu (dernière partie)

Sagesse, de Dieu (partie 8, finale)

L’humain offrant son corps à autrui comme de la marchandise  payante  pour assouvir des désirs déréglés, impurs et vicieux, ne vaut-t-il pas plus que de la monnaie en échange?  

N’est-il pas plus qu’un objet de consommation pour la satisfaction sexuelle?

Qui sait se retenir et peut  travailler autrement pour gagner son pain, évite de se souiller lui-même et se protège de grands maux.  

Au pire, vaut mieux mourir de faim que de perdre son âme à tout jamais. 

Celui qui est sage évite de se faire violence lui-même à son corps et il le protège tant qu’il le peut. 

 

7 février 2019.

Vous souvenez-vous…carême?

Mes enfants, le temps du carême approche à grands pas.  Temps parfait pour apprendre davantage à faire silence et parler de moins en moins.

Parlez surtout pour prier, cela serait sage.

C’est un sacrifice que vous pouvez m’offrir pendant 40 jours, un gros sacrifice pour certains d’entre vous qui parlez beaucoup.  Rendez-vous compte que vous répétez parfois souvent les mêmes paroles, les mêmes histoires, les mêmes réflexions, les mêmes opinions à gauche et à droite?  Ne me dites pas que vous ne pouvez prier le rosaire, surtout lorsque vous avez cette manie de parler presque sans cesse, pour toutes sortes de raisons.

Ce serait vous mentir à vous-mêmes et à Moi surtout.  Le compte à rebours va commencer bientôt.  Préparez-vous!

Coupez dans le gras, coupez dans vos dépenses, coupez dans le sucre, coupez, coupez, ne pensez qu’à couper les surplus dans votre quotidien!  Coupez davantage si vous êtes affamés de Ma présence, votre soif s’agrandira de connaître Mes divines Paroles du Saint-Esprit et de Mon Évangile!  Soyez comme plusieurs chefs d’États, coupez et coupez mais pour gagner des grâces pour vous et le monde entier.  L’avantage : vous serez davantage en prière, davantage comblés de mon Amour.

Surtout, tenez bon, 40 jours ce n’est pas si long, après-tout, au moins vous ne serez pas privés, complètement de tout, comme Moi Je l’ai été dans le désert et tenté par le cruel ennemi.

Que cela soit un signe d’amour de votre part envers Moi et de charité envers le prochain.

  1. Jeûnez un peu chaque jour pour le pape,
  2. le second jour pour les cardinaux, 
  3. le troisième pour les évêques, 
  4. et pendant trois jours de plus pour les prêtres.

 

  1. Jeûnez un jour pour les séminaristes,
  2. un jour pour les religieux,
  3. un jour pour les religieuses,
  4. un jour pour les prophètes de ces temps,
  5. un jour pour les mères porteuses de la vie,
  6. un jour pour les agonisants,
  7. un jour pour les âmes du purgatoire,
  8. un jour pour les gouvernements,
  9. un jour pour les autres politiciens et politiciennes,
  10. un jour pour les artistes,  
  11. un jour pour les alcooliques,
  12. un jour pour les dépendants des drogues,
  13. un jour pour les sans-abris,
  14. un jour pour les enseignants,
  15. un jour pour les violentés,
  16. un jour pour médecins et infirmières.

 

  1. Priez encore pour les enfants maltraités,
  2. les femmes malheureuses,
  3. les hommes découragés,
  4. les enfants qui M’ignorent,
  5. les cœurs endurcis dans la foi,
  6. les homosexuels,
  7. le groupe LGBT,
  8. les francs-maçons,
  9. la paix dans le monde.
  10. Un jour pour la conversion du monde,
  11. un jour pour le salut des âmes en grande perdition,
  12. un jour pour le repentir mondial,
  13. un jour pour les malades de tous âges,
  14. un jour pour l’unité des chrétiens selon Mes volontés,
  15. un jour pour le triomphe des deux Cœurs-Unis, Jésus et Marie,
  16. un jour pour l’Avertissement et
  17. un jour pour mon Second Divin Retour.

 

  1. Puis, si votre cœur déborde encore d’amour pour le prochain, ajoutez encore des intentions selon votre inspirations et jeûnez pour le salut de toutes les âmes.

Ainsi, si plusieurs prient chaque jour à une intention selon Mon cœur, chaque jour dans Ma Divine Volonté, les grâces seront déversées en abondance dans l’invisible pour tous.

Puis, n’oubliez point de passer davantage de temps devant ma Sainte-Présence en ce temps de carême, au moins durant ce temps près de Moi, vous ne serez pas tentés de manger mais de jeûner un peu plus.

 Vive le poisson et la soupe, les desserts au congélateur pour 40 jours, la viande donnée au chien et au chat pour vivre l’abstinence plus d’une fois par semaine. 

Vive le bon pain, pain de toutes les grosseurs, de toutes les saveurs, sans beurre et sans confiture.

Vive les repas simplifiés, les menus remplis de gallon d’eau, le café et le thé réduit, la salade en abondance sans trop d’artifice, à la vinaigrette extra-légère.

Vive mon Pain bénit du haut du Ciel par-dessus-tout en abondance pour votre âme, nourriture si délicieuse et peu coûteuse.

Amen, Je vous le dis, vous privez de nourriture et priez, n’est pas péché mais que d’abondantes grâces.  Voyez le bon côté des choses, et tout ira bien, encouragez-vous les uns les autres à tenir bon pendant seulement 40 jours.  Puis, ce sera jour de fête à la Fête de Pâques!  Alléluia!

 C’est aussi Moi, Jésus que vous consolerai.   Oui, Je vous le dis, Je vous aime mes enfants.

Suivez-Moi au long du Calvaire.

 

Par ma servante Lucie du Québec.

12 février 2018.

La Sagesse…partie 2

La dureté du cœur empoisonne la vie et la paix ne peut exister en soi.

Détruire c’est le choix des insensés; construire et aimer, le choix de l’intelligent.

Parole de Jésus Ressuscité le 31 janvier 2019

(Partie 2, livre de la Sagesse des temps modernes).

Suite à venir…