La séduction dans mon église catholique…

LA SÉDUCTION DANS MON ÉGLISE CATHOLIQUE

MESSAGE DU 10 SEPTEMBRE 2019.

La séduction, sa recherche est un signe de manque d’humilité. 

Beaucoup ont recherché plaire aux autres dans un but personnel : parfois par soif de reconnaissance, de faire valoir ses talents.  On séduit dans l’attente d’objectifs précis : trouver l’âme sœur, trouver un travail, gagner son pain quotidien.

Ma pauvre Église catholique, ses décideurs avec leurs équipes pastorales et liturgiques ont souvent eu des objectifs de soif d’argent afin de conserver leur paroisse ouverte le plus longtemps possible. 

On fait des messes sous différents thèmes pour attirer mes enfants …comme des messes à saveur de musique : jazz, country, style cowboy, rock avec danse à chapeaux étoffés de plumes, paillettes, insignes de fer à cheval.

  On danse, on frappe des mains et des pieds, on chante à tue-tête comme si c’était une soirée de spectacle que l’on animait.

Mais, Mes enfants, avez-vous moins fermé, vendu, démoli des paroisses catholiques pour autant… en essayant de séduire au lieu de prier deux fois plus fort pour la conversion des pécheurs et de ceux qui se sont éloignés de Moi?

Vous commettez des messes sacrilèges et vous êtes convaincus que ces messes peuvent être acceptables par votre Dieu?  Vous vous trompez, car ces messes à la mode de ce temps, M’offensent gravement.  Vous empêchez Mes enfants de prier, en les distrayant, de pouvoir se recueillir en paix. 

Excusez-Moi de vous le dire, vous déraillez dans votre piètre foi et en entrainez d’autres de Mes enfants à tomber avec vous, sous le charme de Mon ennemi; par sa musique et des danses même extravagantes devant Mon Tabernacle. 

Vous vous réjouissez des fonds monétaires recueillis suite à des messes et spectacles profanes. 

Si, au moins on priait vraiment avec le cœur, au lieu de M’honorer que des bouts des lèvres, vous auriez plus que des miettes pour conserver des paroisses ouvertes. 

Mes fidèles, les vrais, sont désespérés de tous ces désordres dans Mon Église catholique.  Les membres de Mon Corps Mystique souffrent de tant d’offenses à Mon Égard!

C’est l’esprit d’orgueil par l’ambition de récolter des fonds en argent, qui vous pousse à agir ainsi, même si parfois vous avez l’intention d’aider l’Église par la séduction.

Pleurez, pleurez sur vos péchés, Mon peuple de toute nation!  Redressez vos voies mauvaises!  Servez-Moi dignement dans Mes Volontés et non selon…la vôtre!

Mes enfants, vous voulez sauver des bâtisses chrétiennes, des églises, mais c’est d’abord vos âmes qu’il faut sauver.  Repentez-vous et cessez de vouloir séduire les fidèles par votre ambition!

Regardez!  Les âmes sont au-dehors, elles souffrent, elles crient, elles se lamentent dans l’esprit du monde!  Elles crient et chantent en dansant dans des spectacles diaboliques!  Elles se défoulent pour oublier leurs problèmes, pour oublier leurs misères.  Elles ont soif d’être aimées.

Allez à la recherche de Mes brebis perdues, elles abondent dans votre monde!  Ramenez-les au bercail!  Apprenez-leur à prier, à Me connaître, à M’aimer!   C’est Moi leur libérateur, leur rédempteur. 

Ce n’est pas des spectacles que Mes enfants ont besoin mais de votre foi, de votre amour de Dieu. 

Demandez-Moi la grâce d’une profonde piété dans une foi renouvelée en Moi pour mieux Me servir dans Ma Vigne.  Je suis le Vigneron, buvez Mon Vin nouveau, celui du Feu de Mon Saint-Esprit.

Faites Mes Volontés pour gagner votre vie éternelle avec plus de facilité. 

AMEN, JE VOUS LE DIS, SÉDUISEZ VOTRE DIEU EN TOUTES CHOSES ET EN TOUS LIEUX, SPÉCIALEMENT DANS MA MAISON. 

QUE MA MAISON SOIT UNE MAISON DE PRIÈRE, POINT DE SPECTACLE ET DE DANSE ET ENCORE MOINS… UNE MAISON OÙ L’ON COMMET SACRILÈGE À CHACUNE DES MESSES CÉLÉBRÉES.

VOTRE DIEU A PARLÉ, QUI ÉCOUTERA, QUI COMPRENDRA, QUI AGIRA EN BIEN PAR AMOUR POUR MOI MAINTENANT?

Par Ma servante au travail même en retraite, Lucie est son nom.

Je vous bénis dans Ma Miséricorde.

Vous croyez avoir la foi…

VOUS CROYEZ AVOIR LA FOI…

 

Vous croyez avoir la foi, vous croyez peut-être que cela se mesure selon vos habitudes de vie, le nombre de fois que vous allez à la messe durant l’année, ou selon le bagage intellectuel et connaissances théologiques, bibliques!  Moi je vous dis : votre foi ne se mesure pas entièrement de ces manières.  C’est bien plus important que cela encore.  Il faut croire au CREDO que vous récitez mes enfants, à 100%.  Dans la deuxième partie du credo, il est dit : Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la résurrection de la chair et à la Vie Éternelle.

    Y croyez-vous vraiment à 100%?

 Votre foi n’est-elle pas tiède, concernant mon Esprit Saint? 

Vous doutez beaucoup de mon Esprit Saint, mes enfants.  Vous me rejetez beaucoup à cause de votre intellect et de vos raisonnements qui n’en finissent plus.  On se croit souvent supérieur à Moi, votre Dieu, en analysant mes Paroles comme du mauvais.  On doute de Moi sans cesse ou presque; et après, on dit : « Moi, je crois en Dieu ».

ATTENTION à vos paroles et à vos écrits, mes enfants, qui sont remplis de doute, de médisance, de calomnie, de cupidité par vos connaissances nombreuses qui aveuglent votre cœur!

À cause de votre faible foi, vous critiquez les autres; vous jugez, vous parlez dans le dos des autres par méchanceté et orgueil.  Vous regardez de haut, à cause de vos connaissances, croyant toujours avoir raison.  Vous raisonnez et vous vous fiez à des paroles rapportées, sans en vérifier les faits. VOUS FAITES CONFIANCE AVEUGLÉMENT AUX DIRES DES AUTRES.  Vous ne vérifiez même pas à la source; après vous condamnez, vous persécutez, vous jugez. 

Vos langues deviennent comme des armes à feu, détruisant tout sur votre passage, le bon comme le mauvais.  Il n’y a même pas de distinction entre les deux.

Les conséquences de votre manque de foi, d’abandon et de confiance envers Dieu, deviennent LES PIRES ENNEMIS DANS MON ÉGLISE.  Alors, ne dites plus : « Moi j’ai la foi », si votre langue et votre main, qui écrit, sont pires qu’une arme à feu.

Les  conséquences  de  vos  péchés,  à  cause  de  votre  faible foi, sont tragiques actuellement dans mon Église.  On détruit tout ce qui est bon par mon Esprit Saint.  On persécute à outrance mes vrais prophètes, comme s’ils étaient les pires criminels de tous les temps. On les condamne sans les connaître; on les traite de tous les noms de méchanceté.  Et pire encore, on parle contre eux détruisant leur bonne réputation. Mais leur avocat, c’est Moi Dieu seul.  On leur fait des procès; on les juge et condamne pour avoir osé prononcer mes paroles et avoir osé agir en mon nom. 

De quel droit jugez-vous votre Dieu?  Qui les condamne, c’est Moi que vous condamnez! 

Je suis en eux pour vous arracher vos aveuglements volontaires et involontaires. 

Pourquoi vous refusez ma Vérité et ma Sagesse?  

Ce n’est pas avec la tête qu’il faut avoir la foi, mais avec le CŒUR.

Ah! J’aurais beau vous expliquer longuement les choses; quand on ne veut pas comprendre, on ne comprend pas.  Quand on n’aime peu, difficile de vous arracher votre orgueil.  Croire sans m’aimer véritablement, c’est être tiède dans sa foi.  La tiédeur dans la foi me fait vomir; avec les « Peut-être, je crois », la foi ne vaut pas chère.

AVEC LE REFUS DE MON ESPRIT SAINT,

LA FOI,  VOTRE FOI N’EST RIEN DU TOUT.

 Mon Esprit Saint, lui il vit; il est présent au milieu de mon Église.  Il est comme le bon vent de mon Amour pour changer vos cœurs endurcis par votre intellect.  Je passe par des enfants de Lumière, de ma Lumière, pour vous éclairer.  Et vous refusez ma Lumière, la majorité d’entre vous.  Ma Lumière, c’est mes Paroles que je dépose dans les cœurs. Vous la retrouverez aussi dans mon Évangile.

Pourquoi, vous contentez de consommer la moitié de mon Royaume, quand je vous offre la totalité de mon Royaume?

Je vous offre ma Parole d’Évangile et ma Parole prophétique pour le salut de vos âmes.

Vous avez quoi à y perdre, à croire à mes Paroles prophétiques, mes enfants d’Amour? 

Pauvres enfants, vous menez le pire des combats intérieurs; mais c’est Satan qui aveugle vos cœurs, ne le croyez-vous pas? 

Réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard.

             Vos résistances, à me connaître davantage, nuisent à votre salut.  Pourquoi vous perdez tant de temps inutilement pour croire à toutes sortes de balivernes?

PRIEZ!  PRIEZ!  PRIEZ!

Et cessez de nuire à mon Église par vos péchés!  

Cessez de diviser au lieu d’unir!

Cessez de contester au lieu d’aimer! 

Cessez d’analyser sans cesse au lieu d’écouter votre cœur qui a besoin de mon Amour! 

Accueillez mes grâces, mes Paroles, comme le plus grand de mes trésors.

Je suis VIVANT et RESSUSCITÉ par mes vrais prophètes.

Ne méprisez plus mes prophètes;  je l’ai dit dans mon Évangile.

Croyez et vous vivrez éternellement.

Votre Dieu d’Amour

 Message à Ma prophétesse Lucie, le 22 février 2011, 7h37

Le Saint-Esprit c’est Dieu…

Deuxième  partie  message:

Qui  est  le Saint-Esprit?

Le Saint-Esprit c’est Dieu Mes enfants parmi vous, c’est Dieu en les âmes, c’est Dieu qui parle en vos cœurs. 

Qui m’entend? 

Celui que j’ai pour affection, celui qui a ouvert son cœur, celui qui m’aime à la folie, celui ou celle que j’ai choisi pour parler en Mon Nom.

Mes dons précieux et puissant du Saint-Esprit ce n’est pas pour des retardés mentaux, mais pour ceux qui ont la foi et particulièrement le don de prophétie tout Puissant de votre Dieu.

Qui n’y croit pas n’est-il pas celui sans foi?

  Sans foi en la Trinité? 

Qui connaît les dons du Saint-Esprit et les nie, n’est-il pas celui qui doute de Moi? 

Celui qui ne M’aime pas? 

Celui qui est rempli d’orgueil? 

De haine? 

De jalousie? 

De colère

Oh!  Enfants de mon Église que tu sois prêtre, fidèle, pharisien, scribe ou dans une autre religion que Catholique, si tu ne crois pas à la Trinité, au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comment peux-tu croire que Jésus est mort sur la croix pour toi? 

Comment peux-tu croire qu’il est ressuscité pour toi pour te conduire à Moi ton Père du ciel? 

Comment peux-tu croire que Mon Fils est vivant en ce monde si tu ne crois pas à la divinité de la Sainte-Hostie?

Enfant de Mon cœur, comment vivre sans l’amour car Je suis l’Amour? 

Mon Fils est le Sauveur du monde, rien de moins, Bouddha ne l’est pas, lui, il n’est qu’une idole que l’on dit d’adorer pour son argent qu’il promet.  L’ennemi est bien rusé et vous ne voyez pas  toujours clair mes enfants.

Il n’y a qu’un seul Dieu, il n’y a pas des dieux qui vous feront entrer au ciel.

  Le vrai Dieu Trinitaire, du moins, essayez donc d’y croire vraiment! 

Mon Saint-Esprit est si puissant en ces temps qu’il semble même dérouté des gens de foi en Mon Église catholique, particulièrement plusieurs de Mes prêtres, c’est parce que votre foi est si faible en la Puissance de Mon Esprit et votre orgueil,  votre plus grand péché. 

Les cœurs simples accueillent plus facilement la Puissance de mon Saint-Esprit car il n’y a pas d’entrave en leur âme par l’enracinement de doctrine trop austère.

Les cœurs simples, c’est souvent ceux qui souffrent le plus pour ceux qui ont perdu la foi.

 Les cœurs simples, c’est souvent ceux qui sont vrais.

C’est à cause de leur vrai foi qu’on les fouette, qu’on les bafoue; c’est eux que l’on châtie au nom de Dieu, croyant avoir tout pouvoir par connaissance et intelligence.

Mais que de fois cela n’est que signe d’une faible foi et d’orgueil spirituel, signe de doute et de méfiance.

Les petits, on peut les ridiculiser à cause de leur simplicité d’âme et de leurs dons du Saint-Esprit, conséquence de la jalousie par un désir ardent de supériorité et par une austérité de foi…de tête. 

Lorsque l’on a tout pouvoir on peut  même écraser les vermillons qui dérangent notre ascension pour conserver sa supériorité. 

On peut même devenir d’une aigreur démesurée envers certains fidèles. 

On peut même les faire fuir de la Sainte-Messe car on détruit leur espérance.

La foi sans la charité, n’est rien Mes enfants.

La foi sans l’accueil du Saint-Esprit avec Mes dons, n’est rien Mes enfants. 

La foi sans l’accueil de Ma Vérité, n’est rien Mes enfants. 

La foi sans l’accueil de Mes dons en vos frères et sœurs, n’est rien Mes enfants. 

La foi sans l’accueil du Ressuscité en vos cœurs, en votre esprit, n’est rien Mes enfants.  Ce n’est que Parole semée dans le sable…ce n’est rien. 

Une foi de tête qui s’entête, ce n’est rien. 

La foi sans l’accueil de mon Amour par la Puissance du Saint-Esprit n’est que littéraire et n’a qu’un sens intelligible et de raisonnement. 

La foi, c’est grandiose, ce n’est pas des paroles comme du vent qui passe mais qui doit demeurer en vous.  

C’est le souffle de la Puissance de Mon âme, le souffle de Mon Amour, le souffle de Ma vie en vous.  

C’est Mon Saint-Esprit, c’est la Sainte-Hostie.

Je Suis Vivant, vous n’avez pas compris parce que vous ne M’écoutez pas vraiment avec votre cœur.

Je vous le demande à nouveau, qu’avez-vous fait de Moi? 

Qu’avez-vous fait de Moi, prêtres dans les homélies?

Qu’avez-vous fait de Moi en le prochain? 

Qu’avez-vous fait de Moi?

M’avez-vous vraiment aimé?  

M’avez-vous vraiment honoré, adoré? 

M’avez-vous insulté et insulté le prochain? 

M’avez-vous honoré, parlé en bien de la Trinité?

Avez-vous honoré Mes dons du Saint-Esprit donnés à tous? 

Mes enfants, la réponse vous appartient à chacun. 

Je sais une chose, votre foi a besoin de grandir, votre orgueil est trop grand, souvent on agit en hypocrite. 

Mes enfants, Je vous aime mais Je vous appelle à changer vraiment vos cœurs. 

Les connaissances acquises ne doivent pas être un obstacle à l’accueil de Mon Saint-Esprit.

  Ouvrez votre esprit au Mien,  Mes enfants.  C’est Lui, le feu qui brûlera vos misères et vous consolera dans vos peines.

Faire Mes Volontés Mes enfants, Me laisser toute la place en vous, voilà la charité parfaite à M’offrir Mes enfants. 

Je cherche des âmes qui M’aimeront d’un amour ardent; serait-ce toi, la prochaine qui M’offrira tout son cœur? 

Ouvrez vos cœurs à Mon Amour!

Amen, Je vous le dis,

Je n’ai pas fini de vous parler même à ceux                 qui ne veulent pas M’entendre.                                                                                              Le temps est venu de Ma Puissance du Saint-Esprit sur la terre des vivants!

Par Ma servante Lucie du Québec.  Mardi 2 juillet 2019.

 

Tenez-bon!…

Mes enfants, Je tiens à remercier ceux qui Me font confiance, ceux qui croient en Mes Paroles, ceux qui M’adorent en toute simplicité de cœur, ceux qui élèvent leur âme vers Moi en silence, en prière. 

 

Je vous dis encore aujourd’hui, priez Mes enfants, chantez pour votre Dieu, adorez-Moi encore plus souvent.

Ce temps est si précieux pour le salut des âmes, si précieux pour combattre contre les esprits des ténèbres. 

Je compte tellement sur vous Mes âmes choisies pour prier sans relâche le Saint-Rosaire, des neuvaines et autres prières si précieuses en ces temps. 

Mes enfants, l’ennemi fait rage de plus en plus;  vous, Mes âmes fidèles, enracinez votre vie dans la prière et le silence de plus en plus. 

Regardez et voyez comme ce monde fait tant pitié, voyez ses misères, voyez et aidez tous ceux que vous pouvez sur votre route. 

La charité en vous doit être totale et joyeuse, persévérante et aimante, chaleureuse et toute compatissante. 

Votre charité doit étonner les cœurs les plus endurcis, les plus éloignés de votre Dieu. 

  Ayez pitié de vos familles, de ceux qui ne vous comprennent pas.  S’ils viennent vers vous le cœur contrit, ne les repoussez pas à cause de Ma miséricorde.  Laissez-les venir à vous, ne brusquez rien, ni personne.  Par contre, soyez toujours débordant de vérité, de Ma vérité!  

Mes soldats des derniers temps, tenez-bon, priez et abandonnez-Moi tout, absolument tout et ceux et celles qui vous préoccupent le cœur et l’esprit.

Donnez!  Moi, Je m’occupe de tout. 

C’est à Moi de régler les choses et non à vous seul. 

Vous verrez Mon agir lorsque vous Me ferez confiance entièrement.

Donnez-Moi tout et soyez patients, soyez dans la confiance et l’abandon, soyez dans la paix. 

Je vous bénis et vous aime profondément.  Votre Dieu d’amour. 

Ma servante Lucie du Québec en ce jour de fête dans Mon Église catholique. 

Message livré le dimanche 23 juin 2019, jour de la Fête-Dieu.

Ne perdez plus de temps…

Mes chers enfants, Je n’oublie aucun d’entre vous.   Tous… vous êtes très précieux à Mes yeux.

Je vous dis encore aujourd’hui, priez, priez et priez pour vos familles, leur conversion, purification, guérison, libération et délivrance de tous leurs maux, car sans vos prières plusieurs se perdront encore davantage dans la noirceur dont ils sont l’esclave dans l’esprit du monde, cet esprit mondain aux couleurs de ténèbres qui a aveuglé en si grand nombre Mes enfants de la terre.

Oui, Je vous le dis et redis priez, unissez-vous et offrez des sacrifices pour leur salut.

Je vous le dis, ne perdez plus de temps pour des choses futiles, passez vite à la prière et les chants de louange, car la louange apaise les cœurs qui souffrent, en particulier, de votre Dieu, et remplit vos âmes de Ma présence Divine et Sacrée.

Pendant la prière et le chant chrétien votre esprit s’affaire moins, ou pas du tout, à des réflexions inutiles et cela vous donne force et courage, paix et même un peu de joie au cœur.

Le temps est venu de partager davantage vos dons et talents, charismes de Dieu.  Mes enfants déjà en marche avec Moi, demeurez dans l’espérance malgré tout ce que vous verrez de si laid dans le monde et de grave à vos yeux.

Ne vous tourmentez pas l’esprit mais demeurez ferme dans la prière ensemble, en famille, avec vos amis.

 

Je vous consolerai toujours dans vos peines, vous qui avez donné votre vie pour Moi, votre Créateur, en union avec Mon Fils Jésus.

Je détruirai les forces du mal, cela vient; demeurez dans la confiance auprès de la Trinité et de votre Mère, la Vierge-Marie.  Vous êtes nos témoins de foi, on s’occupe de vous dans les moindres détails.

Petits soldats des derniers temps, proclamez Ma Vérité, n’ayez pas peur des persécutions, prenez courage chaque jour, demeurez humbles  de plus en plus, ne vous plaignez pas trop de vos souffrances, mais offrez-les Moi en réparation des péchés du monde pour le salut de tous et de vos familles.

 Priez doublement pour Mes enfants de Lumière à Mon service dans le monde.  Vous êtes leur soutien dans leurs épreuves et souffrances.  Priez avec Miséricorde, pour Mes serviteurs sacrés, dans les lamentations.  Priez, priez et priez toujours.

Amen, Je vous le dis, prenez courage, Je suis avec vous, Je suis votre Lumière.  Je vous bénis avec Ma puissance divine.  Je suis Dieu, Mon Fils Jésus est  Fils unique de Dieu, Il est votre Rédempteur du monde.

Votre Père vous a parlé, suivez Mes préceptes.

Que celui qui entend, comprenne avec sa tête et que par son cœur, qu’il ait la force d’agir avec logique pour le bien de son âme et celui de tous Mes enfants pour Me glorifier!

Que Ma confiance en vous ne soit pas vaine et porte des fruits d’espérance pour le monde entier

En ce lundi 3 juin 2019, Je vous ai livré ce message divin pour le monde entier par Ma servante Lucie du Québec

Vous êtes sourds à Mes appels…

Message du 16 mars 2019

Dernière partie

Par vos peurs, votre indifférence, votre orgueil, votre tiédeur dans la foi, vous Me prouvez que vous ne m’aimez pas davantage que les prêtres d’autrefois à la nuque raide. Vous êtes trop nombreux, endurcis, si endurcis d’esprit et de cœur. 

Entendez-vous les cris de Mon Cœur? 

Convertissez-vous, repentez-vous!

Comment serez-vous prêts à temps devant Moi, vous êtes sourds à Mes appels? 

J’arrive bientôt à nouveau sur terre et vous serez pris au dépourvu, Je vous le dis! 

Retrouvez la raison du coeur dans Ma maison. 

Revenez à Moi, revenez…réveillez-vous et agissez selon Mon Cœur!

Hélas, voyant votre surdité aigüe, votre aveuglement spirituel et de cœur, Je vous dis maintenant et vous dirai encore : Je vous ai envoyé Mes prophètes, vous n’aviez qu’à les écouter et à changer vos cœurs, à croire en Moi, à M’aimer, et à aimer votre prochain. 

Par amour, Je vous dis encore : c’est à cause de Ma très grande Miséricorde, que Je vous prépare à Ma Seconde Venue par le secours de Mes envoyés de Lumière, pour vous parler en Mon Nom!  Ne jouez plus avec le feu de l’enfer, cessez de faire semblant d’ignorer Mes avertissements car bientôt, il sera trop tard…

Ne saviez-vous pas qu’en Me tournant le dos, en tournant le dos à Mes envoyés les prophètes de ces temps, en les abandonnant, c’est Moi que vous avez délaissé?

  Quel aveuglement souvent volontaire!

Mes serviteurs, réveillez-vous, votre mission est de sauver le plus d’âmes possible en perdition et votre âme! 

Votre mission c’est de M’accueillir déjà VIVANT parmi-vous en votre prochain! 

Réveillez-vous, Je vous parle, cessez de faire la sourde oreille et de jouer à l’indifférence! 

Je vous parle mais vous ne comprenez rien, absolument rien.  Je vous le dis, les morts entendent mieux que vous sur terre.

Je suis Dieu, Je suis au milieu de vous, Je suis au-dessus de vous.  Réveillez-vous Mes âmes sacerdotales, Mes supérieurs en Église au-dessous de Moi-même car vous n’êtes rien sans Moi, rien, rien, rien!

 Laissez-Moi la première place d’honneur et vous… prenez la dernière place.  Laissez-Moi parler à Mon peuple par Mes envoyés avant qu’il ne soit trop tard.  Oui, un jour, il sera trop tard car J’y serai pour vous juger.

Amen, Je vous le dis, Je suis Ressuscité mais vous n’avez rien compris.  Je vous parle mais vous êtes sourds.  Je vous éclaire mais vous ne voyez rien.

Jésus mort sur la croix pour vous sauver.

  Parole de Mon Saint-Esprit en Dieu le Père par ma servante Lucie du Québec qui n’est rien car J’y suis pour vous…en elle.  Par elle et avec elle, ainsi Je peux vivre en Ma maison.  Je vous bénis!

Message du jeudi, 28 mars 2019 durant la troisième semaine du carême.

Honte de tant d’indignité…

Deuxième partie, message du 16 mars 2019

Chacun sa mission Mes enfants.  Tu as le don de prophétie, parle en mon Nom, écrits en mon Nom.  Tu as le sacerdoce, alors commence par M’écouter car Je suis la Lumière du monde et toi tu n’es rien, Je veux Être tout en toi.

Comprends-tu l’urgence de ces temps de vivre intimement auprès de mon Âme qui te supplie de t’arrêter pour M’écouter, de croire en mon Saint-Esprit, de M’aimer et d’accomplir Mes Volontés? 

Je te le dis, tu n’as rien compris…rien compris…Je t’ai envoyé mes prophètes pour éclairer ton âme et toutes les âmes de la terre…. malheur à toi, malheur à vous qui ne M’écoutez pas encore… malheur car J’ai eu pitié de vous, tant pitié de vous!

Honte à vous-même qui croyez Me connaître… vous qui me connaissez par cœur par votre instruction biblique sans rien de plus… vous ne connaissez pas en réalité…Mon Âme, ma soif des âmes, de votre salut, la valeur et la grandeur de Mon Saint-Esprit et de Mon amour.   

Vous connaissez ma vie terrestre, mon histoire, c’est très bien; mais vous ne Me connaissez pas vraiment car votre esprit répugne trop souvent la Vérité de Mon Saint-Esprit et vous repoussez Mes Divines Volontés, ma Sagesse donnée aux petits.

Oui, les sages sont confondus, leur sagesse et leur savoir sont peu de chose car l’humain est plein d’orgueil manquant de foi et d’amour envers Moi. 

Voilà, ce que vous êtes beaucoup d’entre vous, des tièdes dans votre foi, vous croyant de grands chrétiens pratiquants.  Vous êtes plus fragiles que jamais car vous ne voulez pas comprendre, vraiment comprendre et accueillir le Saint-Esprit entièrement en votre vie, votre esprit et votre cœur endurci.  Vous êtes esclaves de vos entêtements, de vos raisonnements, du manque de connaissance de Mon amour que vous ne voulez pas entendre!!!

Aurez-vous la foi lorsque Je reviendrai? 

Croirez-vous en Moi? 

Je vous le dis, vous avez la foi plus faible qu’un grain de sénevé envers Mon Saint-Esprit. Vous êtes si peu nombreux à croire que Je vous envois présentement mes prophètes avant mon second retour pour vous préparer à Ma venue.  Vous les rejetez, vous les ignorez, vous complotez contre eux, vous parlez contre eux, vous rejetez leurs messages Divins, vous jouez à l’autruche. 

En plus, vous ne prenez pas vraiment le temps de discerner, d’écouter et de lire mes messages Divins pour vous et l’humanité entière afin qu’ils portent des fruits d’espérance envers Mon peuple. 

Je vous le redis: honte à vous-même lorsque Je reviendrai! 

Honte!  Rougissez devant Mon Père! 

Honte de tant d’indignité de votre part!

Vous faites pire que ceux qui M’ont crucifié sur la croix en criant : crucifiez-le!  Crucifiez-le!  Pire encore, vous croyez faire mieux aujourd’hui par votre savoir, qu’eux à leur époque.  Vous faites pire parce que vous êtes plus instruits avec des compétences supérieures que les prêtres du passé.  Vous ne faites que raisonner, analyser et vous M’ignorez encore, en ne Me laissant pas parler comme Je le désire envers les fidèles et envers vous-mêmes. 

Vous parlez pour convaincre les fidèles et vous n’êtes pas Un avec Moi véritablement à cause de vos péchés. 

Puis, avouez-le enfin, vous n’êtes pas les seuls à Mon service, vous savez, pour évangéliser pour instruire en mon Nom, Mes prêtres.  Par contre, vous êtes les seuls pour offrir Mes sacrements à tous mes enfants et Mon Très-Saint-Sacrifice lors des Saintes messes.

Troisième et dernière partie…demain.