Ma Sagesse, don de Dieu…

Ma Sagesse, don de Dieu…

La folie de l’homme pervers est d’y perdre son âme par le don de son intelligence.

 

L’intelligent voit ce qui est mauvais et ferme ses yeux sur ce qui souille son âme.

Le sage entend ce qui est vrai et tend vers la perfection avec habilité et facilité.

L’homme patient attend la paix au cœur et se réjouit de ce que récoltera sa clémence.  Son jardin est florissant dans la joie. 

Celui qui M’offre sa souffrance dans la confiance possède la richesse d’une infinie charité pour le bien des âmes.  Il reposera en paix auprès de Dieu dans la consolation.

Suite à venir…

Vous souvenez-vous…carême?

Mes enfants, le temps du carême approche à grands pas.  Temps parfait pour apprendre davantage à faire silence et parler de moins en moins.

Parlez surtout pour prier, cela serait sage.

C’est un sacrifice que vous pouvez m’offrir pendant 40 jours, un gros sacrifice pour certains d’entre vous qui parlez beaucoup.  Rendez-vous compte que vous répétez parfois souvent les mêmes paroles, les mêmes histoires, les mêmes réflexions, les mêmes opinions à gauche et à droite?  Ne me dites pas que vous ne pouvez prier le rosaire, surtout lorsque vous avez cette manie de parler presque sans cesse, pour toutes sortes de raisons.

Ce serait vous mentir à vous-mêmes et à Moi surtout.  Le compte à rebours va commencer bientôt.  Préparez-vous!

Coupez dans le gras, coupez dans vos dépenses, coupez dans le sucre, coupez, coupez, ne pensez qu’à couper les surplus dans votre quotidien!  Coupez davantage si vous êtes affamés de Ma présence, votre soif s’agrandira de connaître Mes divines Paroles du Saint-Esprit et de Mon Évangile!  Soyez comme plusieurs chefs d’États, coupez et coupez mais pour gagner des grâces pour vous et le monde entier.  L’avantage : vous serez davantage en prière, davantage comblés de mon Amour.

Surtout, tenez bon, 40 jours ce n’est pas si long, après-tout, au moins vous ne serez pas privés, complètement de tout, comme Moi Je l’ai été dans le désert et tenté par le cruel ennemi.

Que cela soit un signe d’amour de votre part envers Moi et de charité envers le prochain.

  1. Jeûnez un peu chaque jour pour le pape,
  2. le second jour pour les cardinaux, 
  3. le troisième pour les évêques, 
  4. et pendant trois jours de plus pour les prêtres.

 

  1. Jeûnez un jour pour les séminaristes,
  2. un jour pour les religieux,
  3. un jour pour les religieuses,
  4. un jour pour les prophètes de ces temps,
  5. un jour pour les mères porteuses de la vie,
  6. un jour pour les agonisants,
  7. un jour pour les âmes du purgatoire,
  8. un jour pour les gouvernements,
  9. un jour pour les autres politiciens et politiciennes,
  10. un jour pour les artistes,  
  11. un jour pour les alcooliques,
  12. un jour pour les dépendants des drogues,
  13. un jour pour les sans-abris,
  14. un jour pour les enseignants,
  15. un jour pour les violentés,
  16. un jour pour médecins et infirmières.

 

  1. Priez encore pour les enfants maltraités,
  2. les femmes malheureuses,
  3. les hommes découragés,
  4. les enfants qui M’ignorent,
  5. les cœurs endurcis dans la foi,
  6. les homosexuels,
  7. le groupe LGBT,
  8. les francs-maçons,
  9. la paix dans le monde.
  10. Un jour pour la conversion du monde,
  11. un jour pour le salut des âmes en grande perdition,
  12. un jour pour le repentir mondial,
  13. un jour pour les malades de tous âges,
  14. un jour pour l’unité des chrétiens selon Mes volontés,
  15. un jour pour le triomphe des deux Cœurs-Unis, Jésus et Marie,
  16. un jour pour l’Avertissement et
  17. un jour pour mon Second Divin Retour.

 

  1. Puis, si votre cœur déborde encore d’amour pour le prochain, ajoutez encore des intentions selon votre inspirations et jeûnez pour le salut de toutes les âmes.

Ainsi, si plusieurs prient chaque jour à une intention selon Mon cœur, chaque jour dans Ma Divine Volonté, les grâces seront déversées en abondance dans l’invisible pour tous.

Puis, n’oubliez point de passer davantage de temps devant ma Sainte-Présence en ce temps de carême, au moins durant ce temps près de Moi, vous ne serez pas tentés de manger mais de jeûner un peu plus.

 Vive le poisson et la soupe, les desserts au congélateur pour 40 jours, la viande donnée au chien et au chat pour vivre l’abstinence plus d’une fois par semaine. 

Vive le bon pain, pain de toutes les grosseurs, de toutes les saveurs, sans beurre et sans confiture.

Vive les repas simplifiés, les menus remplis de gallon d’eau, le café et le thé réduit, la salade en abondance sans trop d’artifice, à la vinaigrette extra-légère.

Vive mon Pain bénit du haut du Ciel par-dessus-tout en abondance pour votre âme, nourriture si délicieuse et peu coûteuse.

Amen, Je vous le dis, vous privez de nourriture et priez, n’est pas péché mais que d’abondantes grâces.  Voyez le bon côté des choses, et tout ira bien, encouragez-vous les uns les autres à tenir bon pendant seulement 40 jours.  Puis, ce sera jour de fête à la Fête de Pâques!  Alléluia!

 C’est aussi Moi, Jésus que vous consolerai.   Oui, Je vous le dis, Je vous aime mes enfants.

Suivez-Moi au long du Calvaire.

 

Par ma servante Lucie du Québec.

12 février 2018.

La Sagesse…partie 2

La dureté du cœur empoisonne la vie et la paix ne peut exister en soi.

Détruire c’est le choix des insensés; construire et aimer, le choix de l’intelligent.

Parole de Jésus Ressuscité le 31 janvier 2019

(Partie 2, livre de la Sagesse des temps modernes).

Suite à venir…

 

Des mots de sagesse…de Jésus

L’imbécilité, lorsque l’on est intelligent, voilà la stupidité de l’homme pervers.

L’orgueil est un poison qui tue l’amour et les relations humaines.

La rancune gruge l’intérieur tout comme le cancer gruge la chair.

 

(Suite bientôt…)

Merci tout simplement…

À tous ceux et celles qui prient et priez pour moi, pour ma guérison et ma mission du Seigneur, que mes mille mercis retombent en grâces et bénédictions pour chacun de vous, vos familles et vos amis. Je vais mieux maintenant et je prends de nouvelles forces jour après jour. J’ai jeûné malgré moi et perdu quelques livres. Maintenant, Jésus est heureux de me voir manger de plus en plus. Bientôt aussi, je pourrai vous transmettre encore les Paroles de Dieu selon Son Cœur; certaines sont en réserve. Oui, le secours vient du Seigneur et aussi par la prière de chacun de vous. Vos encouragements sont un baume pour moi. Je vous embrasse la main sur le cœur en Jésus. Lucie, petite servante de Dieu que pour Sa gloire.

Politiciens, sortez de vos tombeaux…(partie 3)

PARTIE 3, MESSAGE DU 25 ET 28 JANVIER 2019.

Vous avez trop le ventre plein pour comprendre c’est quoi avoir faim.

Vous avez trop de belles maisons pour comprendre c’est quoi un toit qui coule ou une maison sans aucun artifice, de petit prix.

Vous avez trop de beaux habits et tenues vestimentaires et bijoux, pour comprendre c’est quoi vivre dans la rue et souffrir de froid.

  Vous avez trop de confort pour comprendre c’est quoi avoir moins que rien….que des miettes.

Vous regardez trop souvent les pauvres que du haut de votre échelle sans saisir leur cœur qui crie de peur, d’inquiétude.

  Vous n’avez pas compris, non vous n’avez pas compris c’est quoi aimer, c’est quoi la charité véritable, chers politiciens.

Vous gagnez trop d’argent, vous en gardez trop pour vous par les impôts et les taxes des contribuables.

C’est une injustice sociale envers eux et vous ne voulez pas l’avouer.  Vous devez servir et non trop vous servir en salaire et vous devez rendre aux petits ce dont ils ont droit d’avoir en retour de leurs impôts et taxes.

 Votre image est bien plus importante que la pauvreté de Mon peuple, que les nombreux et grands besoins des plus petits!

La plupart, vous ne lèveriez même pas le petit doigt pour accueillir un sans-abri dans votre maison de luxe, dans votre maison vraiment très confortable au quotidien.  Vous auriez bien trop peur qu’on vous vole un crayon ou une cravate en échange d’un lit chaud, de bons repas tout chauds, d’un bain de piscine ou de spa.  Surtout, vous auriez peur de votre réputation à sauvegarder.

Vous nourrissez par contre Mes animaux, Mes petits oiseaux avec plaisir et honneur.  Vous prenez soin de vos parterres et fleurs, de votre pelouse avec ardeur.

 Mais, dites-moi, les humains ne valent-ils pas plus que les animaux? 

Si Dieu veut les nourrir convenablement, pourquoi alors vous aurais-Je tant donné?

 Beaucoup de politiciens font la belle vie; Je vous invite à la charité Mes petits.

Je ne vous juge point, Je veux vous éveiller aux réalités autour de vous.

Je veux le bien de tous.

Sortez de vos tombeaux et allez vers le monde dans leur misère du quotidien. 

Allez manger avec eux dans leur piètre logement ou leur maison, vous verrez leur générosité du cœur, vous entendrez leurs cris, leurs besoins réels et urgents.

Ouvrez vos cœurs et vos yeux, ne faites pas semblant de le faire devant tout le monde. 

Je vous le dis, le pape François a compris cela, il invite les pauvres à sa table à manger, de temps en temps.  J’aimerais qu’il le fasse tous les jours, ce serait encore mieux.

Mes politiciens, Je sais, Je vous brasse un peu la conscience, J’espère que vous comprendrez qu’il est urgent d’agir pour le mieux et non pour faire encore pire en société.

N’attendez point que votre pays devienne non pas une terre d’asile, mais une terre déserte par votre population quittant villes et villages pour trouver mieux ailleurs dans le monde.

La drogue avec sa criminalité peut faire fuir le monde, le bon monde.  N’avez-vous pas encore compris ce message, de par le monde, par la fuite des migrants depuis quelques temps?

  Le Canada se dégrade dans ses mœurs. 

Attention, vous manquez de maturité dans vos décisions pour tous! 

Vous manquez de réalisme! 

Vous manquez de vision à long terme!

Vous êtes responsables, plusieurs de Mes enfants, de vos opinions, influences dans les médias sociaux en faveur de cette loi votée au Canada et les conséquences sont de plus en plus graves pour le bien commun ainsi que pour le salut des âmes.

 Je vous le répète, c’est aussi à cause de vos lois votées contre l’Amour de Dieu, contre la Sagesse de Dieu, contre la Vie en abondance que ce monde est si malade.

C’est à cause de vos duretés de cœurs.  C’est à cause de vos aveuglements.

 Votre société, au Canada, dépérit, les sociétés du monde dépérissent s’appauvrissent à tout point de vue humain, social, économique et spirituel.

 C’est à cause de qui, de quoi? 

 C’est aussi à cause des décideurs, des politiciens, d’une bonne quantité de gens orgueilleux et d’avaricieux.

C’est aussi à cause des insensibles aux cœurs endurcis ne croyant pas vraiment en Dieu, ne respectant pas beaucoup Mes commandements.

On se fiche en réalité un peu trop du bien commun en faisant semblant de s’en préoccuper que pour bien paraître aux yeux de tous et des médias, envers Mes enfants.

On joue la comédie avant les élections, pendant les élections et après des élections gouvernementales; cela a toujours été ainsi en politique pour avoir de nombreux votes.

Quels remèdes intelligents trouverez-vous à vos conséquences que vous provoquez en société par vos lois votées qui sont néfastes?   Vous ferez quoi de neuf pour y remédier?

J’espère, qu’au moins, vous penserez que Dieu peut faire mieux que vous!

J’espère qu’avec vos misères vous tournerez vos regards et vos cœurs vers Moi!

J’espère que vous me direz, Mon Dieu, tu savais tout d’avance, que l’on provoquerait un tel cahot, un si grand désordre de société partout dans le monde!

Vous avez oublié l’essentiel, Mes politiciens et vous Mes enfants, loin de Dieu; c’est Dieu seul qui peut vous sauver de vos esclavages, de vos misères, de vos négligences, de votre orgueil et de vos péchés.

Mon peuple Me fait pitié, Mes enfants!

Mon peuple souffre de plus en plus!

Mon peuple est si malade!

Tant malade!

Malade!

Malade!

Gardez courage, Mes enfants de foi, devant les inévitables folies du monde de ces temps.

Ce monde a trop perdu ses repères en Moi et par Moi.  Ce pauvre monde, dans la noirceur se croyant dans la nécessité et la vérité par le mal des lois que l’on encourage, se rend grandement coupable et malade en société devant Moi.

Ses maux nombreux SONT DÉCLARÉS par ces mots inscrits comme sur une étiquette :

LIBERTÉ PAR LA MORT, PAR LA DROGUE, PAR TOUS LES DÉSIRS. 

Liberté à tout prix par le mal déguisé comme si tout était bien, comme si tout est permis, comme si tout est correct et acceptable même l’inacceptable devant Dieu et les hommes sages.

LA LIBERTÉ EST RENDUE UNE FOLIE HUMAINE LOIN DE DIEU.

 La liberté que Je vous ai donnée, c’est de M’aimer, d’aimer votre prochain et vous-même, non pas de détruire tout sur votre passage de vie sur terre.

Moi, Je sais tout, Moi, Je vois tout et Je dis la Vérité car Je Suis l’Éternel pour toujours.

Mes enfants, Je vous bénis et vous parlerai encore bientôt.

Je vous le dis, votre Dieu a parlé par son instrument du Saint-Esprit, Mon enfant Lucie du Québec.

(Fin du message du 25 et 28 janvier 2019).

La drogue par une loi…(partie 2, 25 et 28 jan.2019)

On fera fonctionner l’économie autrement, on votera des lois encore pour contrer ses effets néfastes.

Des gens crieront au scandale, mais qui entendra?

  On avait fait un scénario semblable autrefois avec la consommation des cigarettes qui tuent des vies par le cancer.

Mais la drogue qui rend malade les jeunes et les étourdit, elle finira bien par tuer aussi des jeunes et des moins jeunes.

  Ne croyez-vous pas que cette loi permissive est tout simplement de trop, absurde en réalité?

  La drogue, cela a toujours détruit.

  La drogue ne peut que soulager temporairement des vrais malades, mais elle rend malade des gens en santé. 

La drogue n’est pas la solution à tous les maux, Je vous le dis. 

C’est Dieu dont vous avez besoin en vos vies, pas des drogues! 

D’un côté, une permission au monde de prendre de la drogue par une loi… par manque de sagesse; et de l’autre côté… une sagesse qui n’aurait pas eu besoin d’être là maintenant, si on avait été sage auparavant.

Que d’hypocrisie! 

  Pourvu que les coffres se remplissent d’argent, en taxes et revenus,

c’est tout ce qui compte par-dessus-tout!

Les malades qui avaient vraiment besoin de cette plante, n’y aurait-il pas eu d’autres alternatives pour les soigner?

 Soigner une minorité qui le demandait, mais à quel prix pour toute la société, les jeunes, les familles, les relations sociales, la sécurité routière et la santé?

  Prix à payer par les coffres des gouvernements, prix pour la santé, prix pour la sécurité, prix pour les âmes! 

Il y a déjà trop de cas de schizophrènes à soigner, vous en vouliez davantage semble-t-il,  vous les gouvernements, vous les politiciens ayant voté en faveur de cette loi. Atteinte de la drogue au cerveau

On a voulu soigner de petits bobos, mais on a fait de plus gros et cela n’est qu’un début…. c’est lamentable à la fin cette loi, semble-t-il pour faire du bien à certains de Mes enfants.

 Finalement, cette loi sera presque une folie sociale car elle finira par vous causer bien des tracas gouvernementaux, des changements de lois autres à faire voter, des causes criminelles de plus dans les palais de justice, une augmentation des effectifs sociaux auprès des jeunes déjà aux prises avec la consommation de drogues.

Des familles qui éclateront et se diviseront encore davantage, des jeunes de plus dans les rues…une augmentation de la prostitution…

 

Les conséquences, vous en voyez présentement qu’une parcelle; ce n’est qu’un début des dégâts que vous devrez assumer en société.

Pour être de bons politiciens ça prend une grande sagesse de Dieu et non pas d’être trop influençables par une minorité qui crie toujours au secours pour avoir des nanans (bonbons).   Eux veulent des nanans et vous des votes et de la popularité, de la confiance des citoyens.

Vraiment on est aveuglé dans beaucoup de décisions politiques, Mes enfants, aveuglé par le monde du pouvoir, des ressources monétaires, des profits et des besoins et intérêts personnels.

Payer la facture maintenant, c’est cela qui vous reste à faire. 

Elle sera lourde de conséquences chers politiciens, en société, et pour le bien de vos âmes. 

Les politiciens, à Mes yeux, sont responsables du bien commun, du partage du bien commun, des âmes et de leurs intérêts futurs pour l’éternité.  Toutes mauvaises influences, mauvaises lois votées contre le bien-être, en général de Mes enfants, en faveur d’une minorité, vous en êtes tenus responsables devant Dieu.

Je vous le dis, toutes les lois votées influencent les habitudes de vie, les mœurs, la criminalité, la survie des gens, leur santé et même leur mort ou leur droit de vivre. 

 

Je vous dis de même que les fonds monétaires redistribués par le biais des impôts et taxes, toutes vos influences et vos décisions en commun ont un impact sur toutes les âmes en leur vie de tous les jours.  

Vos négligences, vos erreurs, vos manquements de charité, vous devrez en répondre devant Mon peuple et devant Moi. 

On crie vers vous et vous vous fermez les oreilles et les yeux trop souvent. 

On crie à l’injustice sociale car vous ne faites pas toujours vos devoirs d’état avec charité et sagesse de Dieu.  Vous préférez fuir la réalité devant vous pour garder bonne figure et trop souvent on fait semblant de comprendre les citoyens en essayant de calmer les tempêtes sociales.

 On use même de violence envers Mes petits.

 Vous êtes rendus presque insensibles aux vraies misères humaines. 

(PARTIE 3, À VENIR BIENTÔT!)