Sixième partie…prêtre africain

Sixième partie de témoignage du prêtre africain.

 

Mes enfants, mon prêtre s’humilie devant tout mon peuple demandant pardon à tous ceux placés sur sa route sacerdotale et envers ses amis et sa famille.  

Il reconnaît qu’il est un petit rien devant Moi, qui n’a aucun pouvoir, ni capacité extraordinaire.  Il implore mon secours pour grandir dans la foi, la vertu, les charismes et les dons de Dieu.  Mais qu’il se réjouisse malgré tout car Je ne peux donner qu’aux âmes humbles, toutes ces grâces demandées.  Sa petitesse touche mon cœur de Dieu. 

Que ma tendresse touche son cœur et que ma main d’Amour le bénisse toujours sur sa petite tête sacerdotale, afin qu’il devienne ce que Je désire en Mon Église, pour le salut des âmes! 

Priez, priez pour lui mes enfants et les prêtres et évêques africains!

(Voici la suite du témoignage de Mon prêtre)

Père des Miséricordes, je vous rends grâce pour le pardon et la miséricorde reçus de Vous après tant de trahison, d’abandon, ne méritant plus d’être appelé « prêtre. »

   Éternel des armées, Père plein de miséricorde, sans mérite de ma part, tu m’as choisi comme prêtre voici 16 ans.  Pour le devenir je ne l’ai pas acheté.  Je n’ai fait aucun concours, mais ce fut par amour.

 Je rencontre joies et peines, persécutions et tentations, désobéissance et dérapage, trahison, délation et doute… Humblement Seigneur, je vous demande pardon et j’implore votre Miséricorde.  

Maman (mère biologique) que je pleure toujours priait et demandait, à Dieu par Marie, de faire de moi aussi un Père-évêque.  Tu m’as permis de faire des études en économie et gestion, en management des projets.  Je sais que tout cela ne fait pas un saint prêtre.  Donne-moi un cœur humble, affable et qui sait pardonner!  J’accepte ma pénitence, avec amour et joie, car telle est la Volonté du Maître de la Vigne… Et je dis merci…

J’étais nu et vide de l’essence du prêtre.  Je vivais dans une monade sans porte ni fenêtre. Mais Seigneur, vous m’avez tiré et sorti de cette monade, moi le truand, l’infidèle, le judas !  Merci Seigneur, merci, merci…

Je demande pardon à tous ceux que j’ai blessés, qui ont souffert de mes égarements : ma maman décédée, le Père-évêque, certains confrères, les chrétiens, les membres de ma famille, les amis.  Qu’ils me pardonnent et me bénissent!

 

Père miséricordieux la mission que vous me confiez et que j’accepte, d’être témoin en Église pour empêcher d’autres prêtres comme moi de tomber dans les pièges diaboliques de SATAN, est lourde mais exaltante quand je sais que vous me soutiendrez.  Mais la vérité est que je n’ai pas les yeux pour voir, la langue ou la parole pour convertir et la puissance pour détruire Satan dans les corps, les cœurs et les esprits, dans les Églises, les monastères, les évêchés, les presbytères et les maisons.

De grâce, donnez-moi une partie de l’esprit du prophète Elie, les dons et les charismes nécessaires à cette mission! Ravivez l’Esprit Saint qui sommeille en moi, lavez-moi avec l’hysope pour me purifier de toutes les souillures qui m’empêchent encore de jouir de vos dons!  Seigneur que votre main me guide, me fortifie et que votre Esprit soit toujours avec moi dans cette mission, car je présume que le combat sera permanent.  Merci Seigneur pour la confiance, malgré ma nudité. Amen!

Cinquième partie…prêtre africain.

Cinquième partie de témoignage du prêtre africain

 

Mes enfants, sachez que :  Je sais avec respect et amour, miséricorde et vérité conduire une âme vers le droit chemin et la rassurer face à ma demande de témoigner sur Mon site.  C’est ce que J’ai fait avec mon prêtre africain pour qui J’ai un immense Amour, beaucoup de reconnaissance, car il a su s’abaisser devant Moi, ma grandeur, ma Majesté.  C’est pourquoi, Je vous partage une autre partie de lettre que Je lui ai adressée par la suite.

Prêtre de mon Coeur, ne crains pas, ce n’est pas une question  d’être digne de Moi ou pas, c’est une question que d’amour envers moi ton Créateur et de charité envers le prochain.  Je rends capables ceux et celles qui répondent favorablement à mes demandes pour me servir dans Ma Volonté. 

Alors, commence à regarder tout ce que tu as déjà écrit et envoyé, sur courriel à Moi et à Lucie, et essaye d’élaborer davantage de quelle manière, par exemple, tu t’ai fais prendre au piège dans des sectes qui t’ont fait tomber dans tes faiblesses humaines, les conséquences sur les autres, d’après toi aussi, que la recherche des plaisirs de toutes sortes, n’apporte pas la paix du coeur mais une vaine satisfaction qui disparaît rapidement.  

C’est pourquoi la recherche des plaisirs est sans cesse augmentée, car la satisfaction ne peut-être que passagère.

Comme le malin a su t’éloigner de Moi, de la prière, de la vertu, du droit chemin!  

Mais mon grand désir, c’est que tu accueilles toujours ma Miséricorde; car Je sais que la purification des sens humains c’est un chemin ardu pour beaucoup d’âmes sur terre et aussi pour mes prêtres.  Je sais et tu le sais, la chair est faible car l’esprit est faible en Dieu.

La chair devient pure lorsque l’esprit humain est de plus en plus uni à l’Esprit de Dieu dans la prière fervente. 

Plus tu Me diras, au confessionnal, tous tes péchés avec précision même si cela peut être incommodant, gênant, humiliant, plus le malin aura du mal à t’atteindre, car plus une âme est humble, moins il peut l’atteindre sur ses faiblesses causées par une trop grande sensibilité de ses cinq sens physiques. 

Voilà mes enfants, comment J’instruis un prêtre vers ma Miséricorde.   Ses misères lui ont fait comprendre la beauté de Ma Miséricorde.  C’est pourquoi, il sait maintenant rendre grâce à Dieu avec joie.

Voici que mon prêtre est débordant de reconnaissance envers Moi, pour mon site et envers ma messagère.  Il a réalisé que Je suis le maître d’œuvre de la guérison, de la libération, de la délivrance. 

Il reconnaît mes bienfaits au travers mes messages pour le salut de son âme.   Pas facile pour mes prêtres d’être compris, pardonnés, accueillis avec miséricorde par tous mes enfants lorsque les bêtises se sont multipliées ainsi que leurs péchés envers tous et Dieu.

  Même les évêques et les prêtres doivent se pardonner entre eux afin d’être un signe de ma Présence au cœur du monde! 

Pas facile de reconnaître la main de Dieu, de ma miséricorde pour un évêque qui n’a pas l’habitude de la grandeur de mes messages prophétiques pour l’un des siens sous sa garde.   La foi est faible en Église envers mon Saint-Esprit. 

Je suis le plus grand des pasteurs, le Roi des rois, le Roi du monde, des évêques et des prêtres, de tous mes enfants.  Heureux ceux qui croient en mes Paroles, celles de mon Saint-Esprit en Dieu le Père! 

Mes enfants, Mon prêtre continue de témoigner en me rendant gloire.

Je rends à nouveau grâce au père des Miséricordes en découvrant la merveille du site maranathajesus.net créé pour venir en aide, entre autres, à l’Église et ses pasteurs. Je juge important de vous faire régulièrement un compte-rendu d’étape de mon évolution dans ce que je nomme :  ma libération de l’emprise de Satan. 

C’est ainsi que je vous annonce que le Père, évêque de mon Diocèse, a finalement résolu de me recevoir, par personne interposée, en l’occurrence son chancelier, en mai 2017.  Avec ce dernier, nous avons largement discuté des difficultés qui sont les miennes dans l’exercice du sacerdoce et des tentations dramatiques qui n’ont pas manqué, pour justifier mon abandon à Dieu après votre découverte providentielle, (ici référence à Lucie qui l’a conduit à tout avouer à son évêque par un message de Dieu).

  Il (le chancelier) a effectué plusieurs va et vient, entre son bureau et celui de l’évêque pendant notre entretien, me faisant croire qu’il transmettait  fidèlement mes confidences tout en m’informant que l’évêque est émerveillé par ma grande humilité pour laquelle il me félicite.  Comme solution, il me propose de repartir aux études.

Cette proposition surprenante, alors que mon cursus académique est déjà enviable (Master II d’Économie et Gestion des projets) ne me tente pas du tout parce que j’ai le sentiment que l’on veut m’éloigner de ma petite mission qu’une prophétesse, mondialement reconnue, a osé me dévoiler.

Les voies, pour que ma grande amie, ma bienfaitrice (une dame d’Afrique), parviennent à vous pour couper les chaînes consolidées qui me liaient à la Franc-Maçonnerie, relèvent du miracle de Dieu et je ne veux sacrifier Dieu une fois de plus, une fois de trop pour obéir aux hommes.

 Je me convaincs que ma conversion inquiète et que le Père-évêque, qui semble être à la manœuvre, veut m’éloigner du théâtre des opérations.  

Je sollicite encore et toujours vos prières qui m’ont porté jusqu’à Dieu, priez davantage pour la conversion, l’humiliation et la déroute de mes ennemis, pour mon Diocèse, pour les Francs-Maçons qui pullulent dans le clergé local depuis 65 ans en nuisant aux autres. 

Merci, je dis encore Merci pour votre BIEN à ma modeste personne, que Dieu vous bénisse. Amen.

Quatrième partie…prêtre africain

Quatrième partie….de témoignage de Mon prêtre africain

Mes enfants, d’abord mon prêtre remercie, avec sincérité, mon instrument d’amour ainsi que moi-même pour mon infinie Miséricorde.  Il continue encore à reconnaître ses misères devant Moi son Dieu et ma servante. Puis, il reconnaît que Mon Saint-Esprit est à l’œuvre en la bouche de Lucie par l’entremise de mon site.  Ah!  Si tous pouvaient y croire comme lui maintenant!  Ma joie serait grande dans les cieux.  Voici donc, mes enfants, la suite…

Ma chère Lucie, rendons grâce au Père des Miséricordes pour son vaste océan de la miséricorde à mon endroit, pauvre pécheur.

J’étais dans un trou, j’y suis allé avec un cœur pur, croyant être avec Dieu.

Tes prières et tes paroles disent Dieu, parlent Dieu et sont de Dieu… Pardon pour ceux que j’ai égarés. Tu es présente dans mes prières à chaque messe ainsi que tous les membres de ta famille.

Puissent tes prières me soutenir dans cette mission et que les dons, y afférents, me soient donnés grâce à l’intercession du grand saint prophète Élie.  Priez aussi pour mes ennemis! Honneur, Gloire et Louange à notre Dieu.  Amen, Amen!

Ensuite, mes enfants, j’ai fait ma demande officielle à mon prêtre de témoigner sur mon site : maranathajesus.net, lui expliquant pourquoi cela serait bien pour le salut des âmes.

À mon prêtre convertis de l’Afrique,  1

Je te remercie mon enfant, mon prêtre de ton profond repentir à nouveau et d’avoir accueilli mon Amour, mes messages, d’y avoir cru, et de continuer à y croire en lisant les messages de mon site : maranathajesus.net.

Tu m’as écris un très beau message dernièrement, que tu as transmis à ma messagère de mon site.  Je te remercie de ta grande reconnaissance envers Moi ton Dieu, ton Seigneur, ton Sauveur.

Crois-tu que tu pourrais être un témoin mondial pour Moi ton Seigneur?  Comment me diras-tu?  C’est simple, mais à la fois cela te demanderait des efforts, beaucoup d’humilité, de foi, de prière, de témoigner en vérité de ta vie sacerdotale, de tes erreurs, de tes égarements, de tes difficultés en tant que prêtre et homme. 

Pourquoi, Je te demande cela, c’est parce que Je t’aime et que J’ai confiance en toi.  C’est parce que J’ai besoin de toi plus que jamais car tu es capable d’être authentique maintenant.  C’est aussi pour augmenter la foi de ceux qui visitent mon site, c’est pour guider les fidèles et les infidèles, c’est pour dévoiler la vérité que tu sais, c’est pour guider les autres pour Moi ton Seigneur.

 C’est pour me rendre gloire par-dessus tout, c’est pour t’unir davantage à Moi pour le salut des âmes, aussi sacerdotales.  C’est pour démontrer que tu crois en mes paroles sur mon site afin que ceux qui doutent encore, sachent que toi, tu ne doutes pas.

Que toi, tu as été sauvé grâce à Mes Paroles personnelles et intimes que tu as reçues au-travers mon instrument, Lucie du Québec et que tu grandis en consultant les Paroles de mon site dans ta foi et la prière, dans l’abandon en Moi.

Je te demande de bien réfléchir à ce que Je te demande avec Amour avec beaucoup d’Amour, car il n’y a rien de plus beau que des vrais témoignages de foi authentique dont on sent la vérité du cœur par des paroles justes.  Ce que tu es capable de faire.

Si tu le permets, Je pourrais ainsi par l’entremise de Ma messagère, responsable de mon site, ajouter tes témoignages, petit à petit, pour le bien des âmes et pour toi, ce sera une grande bénédiction, des guérisons du cœur par la libération de la vérité de ta vie et comment tu as été trompé par Satan afin que eux-aussi ne tombe plus dans les mêmes pièges (tous mes enfants).

Je sais, ce serait beaucoup te demander, mais tout peut se faire par étape, tranquillement à ton rythme, Je respecterai toujours ton rythme.  Ainsi, on verrait de même que tout ce que J’ai donné a porté des fruits de conversions, d’espérance, de foi, de guérison, de paix, de joie, etc…à un prêtre en grande difficulté.  Jamais, tu n’auras à nommer ton véritable nom, ni dire ou tu exerce ton ministère sacerdotale.

Tu vois, ce ne serait pas inutile et tu serais à mon service, bon vent, mauvais vent car Moi Dieu, Je n’ai pas de limite, Je suis illimité sur l’internet, Je vais partout, partout là on veut bien M’accueillir.

Que ce beau message, soit source d’espérance pour mon Église, mes enfants, mes prêtres et mes évêques ainsi que toi-même.  Que ta participation d’amour envers ton Seigneur devienne Lumière qui éclaire dans les ténèbres, tous les membres de mon Église.

Merci, mon prêtre de porter une grande attention à ce précieux message à Mes yeux.  Je respecterai ta décision, un oui, ou un non, ou un je ne sais pas trop Seigneur, cela me fais un peu peur pour l’instant et j’ai besoin de temps de recul pour y réfléchir.

Sache que Je t’aime comme tu es et encore davantage que tu ne pourrais l’imaginer.  Amen, Je te le dis, tes paroles sont précieuses pour mon Église et porteuses d’une espérance nouvelle. 

Je te bénis de tout mon Cœur, avec Papa du ciel, maman Marie et tous les saints et saintes du ciel.  Ton Seigneur de toute éternité.

 

(Réponse du prêtre à la demande de témoigner sur Mon site)

Je rends grâce à Dieu pour ce message céleste que j’ai reçu et qui m’invite à le servir spécialement par un témoignage vivant des bienfaits reçus de LUI si miséricordieux, après avoir vivoté longuement dans les plaisirs hallucinants qui m’étaient offerts dans les sectes sans espoir d’en sortir un jour, dans la crainte cependant d’achever ma vie dans les bras du diable !  Mon désir est grand de prendre le train en marche tel que Dieu me le propose par vous, sa prophétesse, mais la question que je me pose est de savoir si j’en suis digne?

Ma joie est tellement énorme de savoir que Dieu me parle, que j’accepte déjà sans me donner le temps de réfléchir.   Je ne voudrais plus donner de rendez-vous à Dieu, je veux simplement pouvoir mériter sa confiance.   C’est pourquoi je vous demande de prier davantage pour moi afin que je jouisse rapidement des dons et charismes qui vont me rendre digne d’être reconnu comme un enfant de Dieu, un disciple de Jésus-Christ, son fils.

Par votre prière, éteignez en moi les pulsions libidineuses qui me troublent ces derniers jours alors que j’ai pris la résolution de ne plus chercher à les satisfaire, pour me purifier.  Par votre prière, effacez les traces de mensonge, de roublardise, de duplicité que le malin a gravées sur moi et qui m’ont valu tant de déboires, d’inimitiés.   Je demande à Dieu de réaliser son plan sur  moi, je l’écoute, je lui garantis ma collaboration parce que mon désir est de  le servir. Je refuse désormais de servir les hommes qui m’ont conduit à l’effacer de mon esprit.  Amen!

Partagez mes messages et ce beau témoignage mes enfants pour la gloire de Dieu et le salut des âmes de mon site maranathajesus.net.  Amen, Je vous aime.

Avis d’une correction, message présentation prêtre africain.

Mes amis, vous les lecteurs, prenez note qu’il y a eu une correction dans le message de présentation par Dieu du témoignage africain, hier, le 16 juin 2017 sur le site maranathajesus.net.  Veuillez s.v.p en aviser tous ceux qui ont besoin de le savoir selon vous, avec qui vous avez partagé ce message.  Merci de votre compréhension.  Lucie pour le Seigneur.

Troisième partie, de témoignage du prêtre africain.

Troisième partie, de témoignage du prêtre africain.

 

Mes enfants, voici que mon prêtre dévoile davantage ce qu’il a vécu dans son sacerdoce et ses égarements.  Voyez comment le malin peut illusionner une personne lorsqu’on lui laisse des portes d’entrées par ses péchés et ses faiblesses ou blessures affectives.   Vous savez, en Afrique cela est fréquent la facilité aux faux guérisseurs, aux voyants, à la sorcellerie, à la franc-maçonnerie.  Malheureusement, à force d’être trompés par les ruses du malin, plusieurs de mes enfants dans Mon Église, ont même perdu confiance en Mes vrais messages divins parce qu’on a peu de foi, peu de discernement en Dieu.  Ceci est la vérité, c’est un constat, une réalité, en ces temps; mais lui le rusé s’en réjouit car il réussit davantage à faire tomber mes prêtres dans ses pièges diaboliques.  (Le 11 juin 2017, Parole de Dieu). 

(Suite du témoignage du prêtre) 

Esquisse de chronologie d’une descente aux enfers

Éternel des armées, Père plein de miséricorde, je ne cesserai de vous remercier pour votre mansuétude à mon endroit.  J’essaierai dans cette note d’information, autant  que mon esprit me permettra de m’en souvenir, de dérouler les étapes de ce que je qualifie de descente aux enfers pour moi, répondant ainsi à votre souci d’en faire usage pour votre mission d’évangélisation.

            Pendant mes études d’Économie à l’Université, j’avais été affecté à servir à la Procure comme contrôleur interne et de Gestion du diocèse pour un temps. Par la suite, j’ai été nommé Curé dans une paroisse très pauvre, dans une brousse où j’ai tellement souffert, car manquant de moyens de subsistance, ne bénéficiant d’aucune subvention, à la merci des tentations de toutes sortes.

            J’avais déjà pour copine une dame qui m’a initié dans la consultation des marabouts. Après avoir expérimenté plusieurs d’entre eux, le dernier marabout a jeté son dévolu sur moi en s’attachant rapidement à moi. Dans cette familiarité, il m’a demandé un jour de Ramadan de l’aider en lui confiant mon véhicule; ce que j’ai fait et ça s’est soldé par un accident grave.

            Suite à cet accident, il m’a dévoilé qu’il communique avec des esprits et qu’il me permettrait de communiquer également avec ces mêmes esprits dont son grand-père qui devait me rendre très riche, milliardaire.  Très impressionné par le rituel utilisé, j’ai pris goût à la chose et j’ai joué le jeu à fonds pour opérer ma première descente aux enfers : Recours aux emprunts exorbitants, dans l’espérance de récolter les milliards promis, trahison, doute, humiliation, dérives honteuses que j’ai dû cracher à Dieu au confessionnal.

            Je renonce à ce marabout quand je rencontre cette dame (aux esprits diaboliques). Ah! Cette femme, qui me jure la main sur le cœur, qu’elle est une messagère de Dieu; le scénario de ses extases est assez original.  Elle entre en transe et des voix émanent de son cœur se présentant sous le nom des ancêtres qui descendent du ciel pour nous parler, nous instruire.

Ces ancêtres qu’on nomme en langue vernaculaire les « mvamba » me promettent alors monts et merveilles, surtout pour correspondre à ma vocation.  Ils promettent de me faire évêque et elle veille assidûment à mes mouvements et gestes pour que je ne puisse en rien douter de ce que ces esprits racontent, mais plutôt de concéder tous les sacrifices demandés pour obtenir la promotion que je désirais.

Elle a ainsi profité de mon penchant pour les femmes pour me proposer un pseudo-mariage avec une fille de son choix pour mieux me contrôler.  Ce groupe a, par ce stratagème, saboté ma crédibilité de prêtre en transformant ma paroisse en leur résidence secondaire où tout était réglé, non plus par moi, mais par cette même femme, transformée en Gourou. 

 Vous connaissez la suite, j’ai renié ma Foi, égaré des brebis qui m’étaient confiées, jusqu’aux membres de ma famille, la cruauté du décès de ma maman, dans un contexte où j’ai été complètement ruiné par la secte pour être incapable de financer ses soins à l’hôpital et ses obsèques.

            Je vous signale que ma famille constitue aussi une occasion de chutes pour moi.  Étant issu d’une famille africaine nombreuse, habitué à la vie communautaire, ma famille nucléaire n’a pas intégré que je me suis séparé d’eux par le choix du sacerdoce.  Mes frères et sœurs attendent de moi les mêmes prestations que si j’étais un banquier dans la vie civile. Priez pour moi afin qu’ils me comprennent et me laissent tranquille!  J’ai pardonné à tous comme Dieu m’a pardonné.  J’ai effectué, à travers cette triste histoire de ma vie, mon chemin de Damas.  Amen!

             Priez, priez davantage pour le peuple de Dieu qui vit en Afrique, donnez-nous Seigneur de saints prêtres, de bons pasteurs qui vont nous conduire à Vous en toute quiétude, sans syncrétisme, sans les loges, sans les sectes surtout la franc-maçonnerie.  Amen!

Mes enfants, partagez Mes messages divins, s’il vous plaît, de mon site : maranathajesus.net 

Je vous bénis dans Ma tendresse, Père, Fils et Saint Esprit.

Deuxième partie témoignage, prêtre africain…

Deuxième partie du témoignage du prêtre africain,

Mes enfants, voici comment  J’ai touché profondément le cœur de mon prêtre pour le convertir, le sauver de ses misères, le ramener dans la droiture.  J’ai secouru mon prêtre qui pleurait amèrement ses péchés par Mes Paroles de Vie, Puissance de mon Saint-Esprit, par ma messagère Lucie.  Elle est mon porte-voix, l’écho de mon Cœur.

Une parole réconfortante à vous dire prêtre du Seigneur par Dieu!

« C’est le temps du réveil, c’est le temps de se laisser purifier, de se laisser regarder par ton Seigneur de Miséricorde. C’est le temps d’une conversion profonde pour toi.  Laisse-moi poser ma main sur ton coeur et te guérir entièrement, te libérer à tout jamais de ce mal profond en toi et ne crains rien car Je suis ton Seigneur, ton seul Sauveur, le seul Libérateur.

Ma joie c’est que tu aies accepté mon aide; ton repentir profond touchera le coeur de ton évêque bientôt.  Marche avec Moi ton Dieu, avec confiance maintenant, et ne refais plus les mêmes erreurs graves; alors Je saurai que tu désires vraiment te convertir pour de bon.  Renonce pour toujours à Satan et à toutes ses oeuvres, même si cela te coûterait de perdre ceux que tu aimes, d’être incompris ou rejeté.  Que Je sois le premier maintenant en ta vie et cela pour toujours, pour l’éternité!

Amen, Je te le dis, deviens ensuite un témoin en Église pour empêcher d’autres comme toi de tomber dans les pièges diaboliques de Satan!  Vaut mieux être pauvre toute sa vie que d’être riche et d’y perdre sa vie n’est-ce-pas?  Souviens-toi que Je t’aime, ton Dieu d’amour.

Merci, d’ouvrir maintenant ton coeur d’enfant à mes Paroles prophétiques, elles sont le feu de mon Saint-Esprit.  Je te bénis, va en paix, de plus en plus en paix pour continuer ta route avec Moi, pour aimer, pour porter mes fruits d’espérance pour mon peuple!  Amen, amen, amen!

Troisième partie … à venir sur Mon site: maranathajesus.net

Début du témoignage percutant d’un prêtre africain…

« Ne jugez point et vous ne serez pas jugés! Priez pour Mes prêtres, cela est urgent, priez pour les évêques afin que mon Saint-Esprit soit leur secours!

Cette lettre qui était adressée à ma messagère, comme une intention de prière, a bouleversé Mon cœur de Père et de Mon Fils Jésus, car grande était cette confession avec un repentir sincère de la part de mon prêtre.  C’est pourquoi, Je ne pouvais me taire et qu’ensuite J’ai parlé à mon petit prêtre lui donnant Mes paroles afin de le secourir.  J’ai demandé sa permission de la diffuser presque entièrement, afin de toucher les cœurs les plus endurcis. »

Parole du Seigneur, en ce 6 juin 2017.

 

Mon approbation… (RÉPONSE DU PRÊTRE) le 7 juin 2017.

Vous demandez mon approbation, parlez Seigneur, votre pauvre petit prêtre écoute! Qui suis-je pour prétendre entraver Votre plan sur moi, si vil, si corrompu?   Mon Seigneur et mon Dieu, vous avez les Paroles de la vie éternelle….Merci, merci encore pour cette confiance témoignée à ma modeste personne.   Merci de continuer à me guérir et que votre paix me calme dans tout mon être, que votre main secourable me bénisse sans cesse dans votre Miséricorde!   Merci de publier ma confession-témoignage que je livre volontairement pour la gloire de votre Saint Nom et pour le salut des âmes.  Amen!  (Prêtre africain).

 

Début du témoignage de Mon prêtre africain qu’il qualifie de descente en enfer.

À mon Dieu, je m’adresse, j’implore son pardon! Bonjour, j’ai honte…j’ai mal, très mal…je suis nu…Merci Seigneur de me pardonner et les brebis du Seigneur que j’ai égarées…II y a 7 à 8 ans que j’ai chaviré.

Une dame m’a mis en contact avec un marabout, puis ce dernier m’a mis en contact avec des esprits…pour avoir de l’argent (contact d’esprit diabolique). Je me suis endetté, beaucoup de gens m’ont porté plainte.

Je me suis retrouvé démuni, cela m’a donné une mauvaise renommée au sein du clergé local.  Il y a 6 ans, j’ai commencé à fréquenter (UNE DAME PLEIN DE POUVOIR DIABOLIQUE).  Elle m’a parlé des « Mvamba », des esprits-guides; les contacts ont commencé, ils dirigeaient tout.  Il y avait aussi des lavages et des blindages, ces esprits-guides me promettaient une promotion comme évêque et j’y croyais.  Ils me donnaient des encens spéciaux, m’en faisaient boire etc….J’y ai conduit mes frères et mes sœurs et jusqu’aux brebis qui m’ont été confiées à la paroisse!

Je renvoyais les employés selon la volonté (de cette dame), j’étais complètement envoûté.  Elle m’a exploité financièrement et matériellement, parce que les gens m’aidaient, mais depuis ce temps tout a changé.  Ces esprits-guides, les  mvamba m’ont même fait contracter un mariage, il y a eu des divisions dans la famille…trop d’abominations!

J’ai très mal, la douleur est énorme.  J’ai évolué dans le temple du mensonge, à travers des montages…

Mon coeur était lent à croire, un voile couvrait mes yeux.  Je pense à maman qui est morte dans ces conditions sans que je puisse la soigner, je la crois au ciel…

Je ne déteste pas cette femme (qui m’avait envouté) et ses proches; plutôt je les bénis en priant pour eux.  J’implore sur moi et ma famille, la miséricorde de Dieu sans oublier les brebis qui ont été égarées par ma faute.  J’ai les larmes au coeur, maman (mère défunte), toi que je pleure chaque jour, écoute-moi et pardonne-moi, bénis-moi à nouveau, viens me protéger! 

Dieu de Miséricorde, il m’a fallu 9 ans dans cet enfer.  Merci Seigneur Dieu de m’avoir sorti du trou…..  Demande, avec insistance au Seigneur, de détruire par l’intercession de la Vierge Marie et du saint prophète Elie, tous les liens, tous les pactes que j’ai dû nouer, parfois à mon insu avec SATAN et ces pactes qui lient aussi les brebis qui m’ont été confiées pendant tout ce temps, qu’il les détruise aussi.  Jésus, PARDON ET MISÉRICORDE.

Publié sur le site de Dieu :  maranathajesus.net, Première partie du témoignage.