Peuple, priez et priez…

Message du jeudi 12 octobre 2017

Peuple de mon Cœur, peuple en marche avec Moi votre Créateur, peuple béni de Ma Main, peuple du monde entier, sachez que Je vous aime tendrement et que Je désire ardemment votre amour pour Moi et envers le prochain.

Peuple, priez et priez en ces temps où les évènements malheureux, les désordres climatiques s’enchaînent, comme une marée sans cesse montante, détruisant villes, villages, maisons et la beauté de la nature elle-même, animaux, plantes et arbres.  Vous voyez tout défiler sous vos yeux à une vitesse folle et inquiétante et d’une intensité surprenante.  Priez et priez, voilà le moyen de demeurer en paix et de secourir votre prochain qui pleure, qui crie au secours, qui est désemparé sans abris, sans maison, sans nourriture.

  Priez, c’est l’heure de la prière intense mes enfants bien-aimés!

Soyez forts Mes enfants car cela est nécessaire en ces temps de turbulence mondiale.  Rassurez-vous les uns les autres avec amour et charité par des services mutuels, par des paroles de réconfort.  Donnez sans compter au prochain, car Dieu vous le rendra au centuple.

Ouvrez vos cœurs et vos esprits à Mes Paroles du Saint-Esprit, c’est pour vous aider à tout supporter, en ces temps de grandes difficultés dans Mon Église, de l’hérésie moderniste dans mon Église catholique, des schismes, de vos divisions en tant que chrétiens catholiques et autres chrétiens.  Chacun tire sa couverture de son côté oubliant que de réchauffer le prochain, c’est essentiel dans la foi, réchauffer le prochain par son amour de Dieu. 

Au lieu de vous accueillir dans la foi, vous vous jugez encore si souvent dans vos convictions de foi.  Vous tirez sur votre couverture de vérité, oubliant que les autres aussi ont souvent une partie de Ma Vérité.  Vous créez vous-mêmes des divisions entre chrétiens catholiques, l’un parce qu’il fréquente une paroisse, un autre parce qu’il ne veut pas aller à la même paroisse que vous, un autre parce qu’il refuse d’assister à toutes messes autres que traditionnelles en latin, un autre parce qu’il ne veut pas s’unir à tel ou tel groupe de prière catholique.  Vous avez souvent fermé vos cœurs à vos différences entre chrétiens catholiques, dans vos choix de fréquentations, soit pour la Sainte Messe ou soit pour des rassemblements de prière.

Comment pouvez-vous évangéliser si vous vous fermez les uns envers les autres mes enfants?

Comment vous aimez si vous manquez de respect les uns envers les autres mes petits?

D’autres sont divisés à cause de mes prophéties données aux prophètes et prophétesses de ces temps, quelle affaire!

 

 

 

 Vous devriez avoir honte de vous-mêmes, du manque de foi envers Moi votre Créateur et envers Mon Fils votre Sauveur.

Voyez où est votre foi, car Je suis toujours le même Dieu et le même Seigneur par l’Eucharistie et Mes Paroles du Saint-Esprit mes enfants. 

Le problème ce n’est pas Moi mes enfants, c’est vous par vos manières de penser, par vos doutes et vos fermetures d’esprit, de cœur envers Moi et le prochain ou envers mes prophéties véritables.

Cherchez l’unité entre vous dans la foi et la prière et non la division mes enfants.

 Ne vous enfermez point dans des clans qui vous empêchent d’ouvrir vos horizons et de grandir dans la foi avec le prochain et Moi.

Il est plus que temps que vous viviez une foi plus profonde et intime en la Trinité et dans l’abandon envers Moi votre Dieu.

Mes enfants, grandissez comme des enfants raisonnables et sages et oubliez votre orgueil qui vous empêche de vous unir avec charité tous ensemble; car on reconnaîtra Mes vrais disciples à l’amour qu’ils auront les uns envers les autres.

Oui, Je vous le dis, changez vos cœurs et tout ce qui vous empêche de vous unir ensemble dans la prière et de M’adorer dans ma Présence Eucharistique.

Cessez de vivre pour plaire à tous, mais vivez mon Premier Commandement!

Redressez vos mauvaises habitudes de langage, vous parlez souvent inutilement au lieu de prier le chapelet et le rosaire en famille et entre amis de foi.

Je vous le dis, prenez conscience du temps précieux que vous devez accorder à la prière, chaque jour, pour le salut de ceux que vous aimez et de toute l’humanité.

Pardonnez-Moi  mes chers enfants de vous faire encore la morale, c’est pour votre bien et celui du prochain.  Amen, votre Père a parlé avec Amour et Miséricorde par Sa petite Lucie du Québec.

  De grâce écoutez-Moi et retenez l’essentiel de Mes Paroles pour vous tous!

Partagez mes messages mes enfants, sans gêne envers le prochain et sur l’internet; ce sont mes cadeaux d’amour pour mon humanité que J’aime tant!  Faites aussi connaître mes sites, n’oubliez pas surtout mon site si spécial :  maranathajesus.net car il est un très Grand Cadeau de Mon Cœur pour le monde entier. 

Tendrement, Je vous bénis.

 

N’attendez pas, il sera trop tard…

Dimanche, jour de votre Seigneur Dieu

Mes enfants que J’aime tant!  Écoutez-Moi, croyez en mes Paroles du Saint Esprit Sanctificateur pour vous tous!  Il y a tant de mes enfants chrétiens qui, par leur discernement, doutent encore de Mes messages divins.

 N’attendez pas que les supérieurs en mon Église, mes évêques, approuvent publiquement mes messages divins car ils ont bien trop peur pour le faire en public. 

Tous mes anciens messages, encore et souvent, on en doute dans mon Église car on a peu de foi en Moi et mon Saint-Esprit.  La Vérité de mon Père, Je continue de la proclamer en son Nom par mes prophètes choisis de ces temps, de votre temps actuel. 

Si vous attendez que mes messages divins actuels soient authentifiés par le pape François et les cardinaux ou les évêques, pour y croire, il sera trop tard pour votre conversion profonde pour que vous puissiez accéder au Ciel pour l’éternité.  Vous ne pourrez pas faire autrement que de passer par le purgatoire par manque de foi en Moi.

  Vous avez le choix : me faire confiance ou toujours douter de mes Paroles du Saint Esprit qui est avec vous jusqu’à la fin du monde, par mon immense Amour et ma grande générosité sans mesure. 

Cela ne sert à rien t’attendre si longtemps pour croire en mes messages véritables qui vous sont donnés par toute ma Miséricorde. Je vous le dis, n’attendez pas ma Seconde Venue avant de vous décider à avancer avec Moi par mon Saint Esprit Sanctificateur!   N’attendez pas, il sera trop tard pour vous, Je vous le dis par amour.

Je vous parle, mais vous M’écoutez qu’à moitié, la plupart d’entre vous, car vous avez des doutes, des entêtements, trop d’orgueil par votre suffisance et vos connaissances.  Vous voulez vous faire le juge de Mes messages divins, mais pourquoi donc?  ÊTES-VOUS qualifiés pour le faire vous, les petits enfants dans mon Église?  Ne vous croyez pas supérieurs à votre Dieu qui fait toute chose à la perfection et qui sait tout pour tous ses enfants de la terre. 

Ce que J’ai à vous dire aujourd’hui n’est pas dans mon Évangile car cela n’existait pas à cette époque de mes écrits.  C’est pourquoi aussi, J’ai mes porte-paroles, les prophètes de ces temps, pour vous faire connaître ma Sagesse, mon Amour, Ma Volonté, ma Miséricorde, tout le Feu de mon Saint Esprit.

Je trouve de plus en plus grave la montée en flèche des tatouages sur les corps de mes enfants.  Votre corps non seulement on ne le respecte peu, on en fait des œuvres d’art pour les vedettes, les artistes, les chanteurs-chanteuses, tous ceux qui aiment parader en se dénudant le corps.  Ceux qui font les tatouages, qui font beaucoup de profits avec ce service, sont responsables de plus en plus de ce grand désordre par cette mode insensée à mes yeux.  On découvre le corps, pour le peindre en quelques sortes et pour montrer davantage les parties sexuelles.  Vous périrez par vos péchés d’immoralité mes enfants, c’est si grave vos influences néfastes sur les jeunes générations qui vous voient; ainsi, vous nuisez à leur âme.

Cachez vos tatouages, couvrez vos corps mes enfants, ce n’est pas des œuvres d’art pour les visionnaires, les vicieux!  Ce n’est qu’un pur orgueil qui vous fait agir ainsi sur votre corps.  Vous abusez de vous-même, vous vous maltraitez vous-même, ne vous respectant pas du tout.  Votre corps, je l’ai créé parfait, de la tête au pied, et vous le transformez à votre guise en le rendant si laid! Oh! Oui, si laid, au fond à regarder.

Vous vous déformez le corps par toutes sortes de moyens nouveaux, le perçage de vos langues, de vos mentons, de vos parties intimes, non seulement pour le look, mais pour des jouissances sexuelles et comme si cela ne suffit point, vous étirez même les lobes de vos oreilles pour vous enlaidir.

On veut être à la mode, mais un moment donné, ce n’est pas sage et c’est agir étrangement pour son âme et nuire à son corps.  C’est fou, toutes les idées saugrenues qui vous passent par la tête, par les influences du monde des médias.

Dommage que l’intelligence que Je vous ai donnée ne sert pas à autre chose qu’à faire des bêtises pour vous détruire! 

Vous devriez vous aimer tels que vous êtes au naturel depuis votre naissance. 

Pourtant, Je vous ai créés à mon Image, à ma ressemblance, pourquoi toutes ces modes insensées en votre monde?   Moi, Je sais.  Vous voulez bien paraître, surtout suivre les autres qui font des bêtises avant vous, parce que les médias en parlent et que tout cela, ce sont des nouvelles tendances.  Vous voulez être HOT, COOL, ZEN, etc…  Mais pour qui, mais pourquoi?  Que pour votre nombril!  Moi, Je vous le dis.  Même lors des célébrations eucharistique on dévoile une épaule, une jambe, une cuisse, un bras, un cou, un front, un dos et j’en passe…pour se faire remarquer, pour montrer un ou des tatouages à la mode du jour, par orgueil, rien que par orgueil

Mes pauvres enfants, vous faites bien pitié, Je vous prends en pitié et vous me peinez beaucoup.  Entrez dans l’humilité, cachez vos tatouages sous les yeux des petits innocents que Je veux préserver du mal qui les guettent par votre faute!

Les parents, les grands-parents, n’encouragez jamais les tatouages, de grâce jamais!  Évitez-les vous-même sur vous-même.  Ne payez surtout pas pour vos enfants et petits- enfants qui en désirent sur leurs corps.   Aidez-les à s’accepter tels qu’ils sont, vos enfants et petits-enfants, en leur corps.  Merci de comprendre l’importance de votre influence sur les autres, particulièrement pour faire le bien en votre famille.

Et si vous avez mon audace pour parler à contre-courant dans le monde, dans les médias, ne vous gênez pas pour Moi, surtout pas pour Moi.  Ce monde en perd la tête par des modes ridicules à la fin et qui ne servent qu’à enrichir le diable qui veut faire de votre corps un objet de désir pour autrui, de séduction et d’impureté par le dévoilement de toute chair humaine.   Il influence mes enfants à se dénuder complètement et à se revêtir par des signes sataniques de toutes sortes, de nouvel âge, d’ésotérisme, de yoga, etc…, des symboles qui en disent bien long sur les péchés d’immoralité.

Réveillez-vous mes enfants et réveillez vos enfants et petits-enfants aux dangers qui les guettent!  Merci à ceux qui m’écouteront enfin et seront des lumières en ces temps de ténèbres sur terre.

Je vous bénis dans ma Paix.

Votre Jésus Sauveur par Lucie du Québec, Ma messagère à contre-courant.

Dimanche, 24 septembre 2017.

N’oubliez pas de visiter le site: maranathajesus.net et de le faire connaître pour la conversion des pécheurs, l’édification de l’Église, le salut des âmes.

Secourez mes prêtres par vos prières…

Mes chers enfants, en ce dimanche 3 septembre 2017, Je m’adresse à vous avec amour et miséricorde.

Je sonde les cœurs, Je vous observe du coin de l’œil, Je vous bénis avec tendresse, Je vous regarde dans votre sommeil.   Je vous assiste dans vos besoins, Je vous écoute dans vos révoltes, Je me penche sur vos misères et vos souffrances, vos maladies et vos angoisses.  Je n’oublie aucun de vous, Mes enfants bien-aimés, car mon Amour pour chacun de vous est débordant de grâces, de bénédictions.

Je réveille vos consciences endormies et J’accepte aussi vos doutes et vos reproches.  Je continue à vous faire voir votre intérieur, malgré vous, car Je vous veux parfaits marchant dans la sainteté.  Mais que d’efforts, que d’efforts pour aimer, n’est-ce pas? 

Ne vous laissez pas intimider par Satan qui prend toutes sortes de moyens pour vous nuire en votre vie.  Repoussez-le en vos pensées, repoussez-le en vos frères et sœurs en qui il se manifeste pour vous troubler. 

Priez et priez, ne cessez pas de prier mes enfants! C’est le temps de la grande prière en communion avec tous pour le salut des âmes avant ma Seconde Venue.  

Secourez mes prêtres par vos prières, des prières intenses, profondes et tenaces.  Faites leur connaître mes messages divins du mieux possible, et acceptez parfois leur refus même si cela peut vous blesser le cœur. 

Priez doublement alors pour eux, jusqu’à ce qu’ils se décident à ouvrir leur esprit et leur cœur à mes messages.   Il y a tant de messages que vous pouvez leur offrir avec confiance, car Moi, Je serai toujours votre force afin que vous puissiez les informer pour Moi, par mes messages divins. 

Vous serez mes petites brebis messagères comme des postiers de porte à porte.   D’autres ont reçu les messages divins et vous, vous devenez des collaborateurs, des collaboratrices de mes Paroles, du feu de l’Esprit Saint de Dieu. 

N’ayez crainte, Je suis avec vous!  Je travaille leur âme dans l’invisible malgré eux parfois.  J’ai la tête plus dure que leur tête d’orgueil qui refuse si souvent la vérité de mes messages divins pour leur salut.

Plus ils croiront à mes messages divins, non seulement au Saint-Évangile, plus y aura d’âmes sauvées en mon Église et des prêtres.   Laissez-vous particulièrement aimer et bénir par les prêtres qui croient à mes messages.   Quelques-uns de mes prêtres peuvent vous soutenir un peu dans vos épreuves.

Priez, priez beaucoup pour mes prêtres et mes évêques!  Cela peut faire toute la différence dans mon Église catholique mais aussi dans le monde entier, mes enfants, pour le salut de tous.

Amen, Je vous le dis, vivez mes Commandements, résistez aux tentations, demeurez dans ma paix!

Je vous bénis mes enfants !  Votre Mère de la délivrance prie pour vous. 

Jésus, Moi le Ressuscité, Je vous parle encore.   Croyez que Je vous parle en mes prophètes d’autrefois et d’aujourd’hui comme Jérémie l’a fait.  Maintenant Lucie du Québec le fait pour Moi en toute humilité et obéissance à son Dieu d’amour pour l’humanité.

Ne soyez pas comme les tortues…

Message à tout Mon peuple du monde,

en ce dimanche 20 août 2017

Mes enfants bien-aimés, sachez que Je vous aime infiniment plus que toutes les étoiles du firmament.  Soyez forts dans la prière, tenaces et convaincus dans votre foi!  N’ayez plus peur même si on veut vous faire peur ou vous faire du mal.  Ce monde est en train de vivre sa purification et chaque âme commence de plus en plus à se regarder en face, sans détour.

Ce temps si précieux de ma Miséricorde est important pour votre purification de la chair, de votre âme.  Profitez encore de cette abondance de grâces et de mes bénédictions avant la seconde Venue de Mon Fils Jésus, comme cela a été annoncé depuis longtemps!

Avant la naissance de mon Fils Jésus, les premiers prophètes avaient annoncé sa venue au monde.  Maintenant les prophètes et prophétesses actuels vous préparent à sa seconde Venue.  Ah!  Si tous y croyaient, ainsi que mes serviteurs sacrés sans exception, comme cela réjouirait mon Cœur.  Mais non, on préfère encore ignorer si souvent que Je vous parle avec tout mon Cœur, en ces temps déterminants pour votre salut éternel. 

On a la nuque raide, le cœur endurci, l’esprit fermé dans mon Église.  Je parle de plusieurs de mes enfants dans mon Église et de nombreux chrétiens en plus de cela, même des catholiques pratiquants et fervents dans la prière.

Mais qu’attendez-vous pour ouvrir la porte de votre cœur envers Moi et mes messages célestes qui vous guident, vous instruisent, vous éclairent par ma Vérité?

Ne soyez pas comme les tortues qui se cachent la tête dans leur carapace pour dormir tranquille, croyant que vous avez toutes connaissances, car vous vous réveillerez soudainement regrettant que tant de messages, de votre Dieu, vous soient passés devant les yeux par vos réticences, vos refus, vos peurs, vos entêtements et aussi par votre orgueil. 

Vous ne pourrez pas toujours vous camoufler disant : « Seigneur, Seigneur »,…car Je serai devenu sourd à vos appels à l’heure de mon retour.

Je vous dirai : « Qu’est-ce-que tu as fait de mes Paroles que Je t’ai données par mon Saint-Esprit Sanctificateur?  

N’as-tu pas ignoré volontairement ce que Je te disais pour te préparer à ton salut, à ta grande purification, pour te sanctifier, pour édifier mon Église, mes enfants?  De même, pour que tu puisses connaître qui Je suis véritablement et cela pour ton cœur, en ta vie, pour ta mission de baptisé, ou pour ta mission sacerdotale?  

 Non, devant Moi, tu ne pourras plus jouer à ce jeu d’indifférence, tu devras être vrai, authentique.   Le temps de la durée de ta vie sera un jour écoulé devant toi, il n’en restera plus aucun pour réfléchir et changer enfin d’avis concernant mes messages divins. Il sera trop tard, car ton jugement éternel sera devant ta face.

L’heure que Je viendrai comme un voleur, tu l’ignores; l’heure de ma seconde Venue aussi.

Alors ne tarde pas trop, car toi seul le regretteras si tu te permets de dormir encore longtemps dans ta carapace.  Réveille-toi, ô âme de mon âme!

Le sort de ce monde est violence maintenant, misères et souffrances car vous n’avez pas voulu M’écouter, vous n’avez pas voulu vivre d’amour, que d’amour, selon mes Commandements.

Toute l’humanité en paye le prix et ce prix est lourd à porter.  Retournez cœur à cœur avec votre Dieu, Père, Fils avec le Saint-Esprit, vous mes enfants éloignés de la Trinité, vous mes enfants de peu de foi.  Bientôt, il sera trop tard pour le faire, car les démons vous courent après comme des proies à avaler et vous êtes des brebis victimes de Satan, endormis dans votre orgueil. 

Ma Vérité vous dérange, ma Sagesse vous n’en voulez pas trop.  Ma Lumière vous arracherait à votre mal mais cela vous ennuie encore, car vous voulez votre liberté pour faire le mal et tout ce que vous voulez pour être à la mode, suivre les tendances sociales sans vous soucier du bien de votre âme, de votre salut éternel. 

 Amen, Je vous le dis, convertissez-vous, acceptez d’être purifiés, d’être lavés de vos péchés, même si cela vous fait souffrir de revenir véritablement vers Moi.  Beaucoup vous abandonneront parmi vos connaissances car ils ne comprendront pas, tout de suite, la foi que vous venez de connaître. 

Mais sachez que votre Dieu, n’abandonne jamais ses enfants même si beaucoup ne peuvent m’entendre en leur cœur, en leur esprit comme les prophètes, prophétesses d’autrefois et d’aujourd’hui. 

 Un jour, vous m’entendrez tous, mes chers enfants et ce jour approche à grands pas.  Mes enfants de la terre, reconnaîtront ma Voix, comme les brebis qui écoutent leur berger. Beaucoup vont me suivre avec joie et reconnaissance, d’autres seront perdus car ils l’auront voulu dans leur liberté.  Il en sera ainsi.  Votre Père, agira pour le bien de ses enfants qui l’aiment.   Je vous bénis dans mon Amour.  Dieu Père, Fils et Saint-Esprit.

Pour vous, mes enfants de mon Royaume, Je vous ai livré mes Paroles par un enfant de Lumière de Dieu, Lucie du Québec, prophétesse que J’ai choisie avant la seconde Venue de mon Fils sur terre.  

Heureux ceux qui croient en mes Paroles du Saint-Esprit!

De grâce, donner à Mes prêtres, Mes évêques…Jésus

MESSAGE  LIBÉRATEUR PAR UNE PRIÈRE DE JÉSUS

DONNÉE À SES PRÊTRES.

 

DEMANDE DE PARDON ENVERS DIEU POUR LE SALUT ÉTERNEL.

Je demande pardon pour toutes offenses, petites ou grandes, à Ta Volonté Seigneur  lors de tous les services donnés en Ton Nom.  De plus, d’avoir négligé de te servir très humblement lors des célébrations, manquant d’un grand amour pour toi, d’un profond respect, d’une foi inébranlable et parfois trop brièvement, manquant de piété pour célébrer ton grand Mystère pascal. 

Aussi d’avoir négligé de donner Ton Eucharistie et Ton Précieux Sang de manière conforme à Ta Très Grande Volonté à tes yeux, envers tes enfants, permettant des sacrilèges ou des profanations, des messes noires, en te donnant dans les mains des fidèles au travers les années de mon sacerdoce.  J’ai fermé mes yeux et mon coeur sur l’essentiel à tes yeux car je suis comme Pierre, dans la barque, si fragile.

 Oh!  Seigneur, des milliers de pieds ont piétiné sur Toi, sur ton Corps et ton Sang par ma faute, à cause de mes peurs, de mes convictions personnelles, de ma pauvre foi et de mes négligences.  Je me devais de te protéger, toi mon seul Roi, mon seul Sauveur parce qu’au fond, je t’aime mon Jésus.  Prends-pitié de moi, Je ne voulais pas être jugé par les autres prêtres qui ont fait presque tous, comme moi, les mêmes erreurs dans la manière de te donner, négligeant le grand respect que tous nous te devons avec amour profond pour toi.

Mon cœur est lent à croire parfois et moi aussi, je suis coupable envers toi d’infidélité et de beaucoup d’orgueil.  J’ai eu peur des commentaires, des persécutions, de ce que j’aurais l’air devant les autres.  Je n’ai fait qu’endurer ma croix à moitié par manque de foi profonde.

Pardonne- moi de ne pas avoir exigé des fidèles plus de respect envers ton Eucharistie et ton Précieux Sang, pour demander l’accueil de ta Sainte communion à genoux et sur la langue, par tes enfants. J’ai suivi le troupeau des prêtres et les pasteurs pour plaire à tous en Église. Je ne peux maintenant nier ta très grande Volonté par ton don de foi.   On néglige encore dans ton Église la manière de te donner et de t’accueillir et qui te plaît, que tu nous demandes de respecter depuis si longtemps.  

Par mollesse et omission, on se tait, on laisse tout aller dans l’erreur au lieu de se battre au nom de notre foi et de la tradition, du Magistère de notre Église pour redresser ce qui est faux.  Merci de m’ouvrir les yeux car Je suis coupable d’avoir fait la sourde oreille lorsque j’entends, et de jouer à l’aveugle lorsque je vois, puisque je suis en désaccord de certains agirs non conformes en Église pour te servir fidèlement en tant que prêtre sacerdotal. 

Pardon Seigneur, on a la nuque si raide mon Jésus, tu nous l’avais dit dans l’Évangile!

De même, Seigneur, prends pitié de moi, car J’ai eu souvent peur de parler de tes Commandements avec conviction, cela n’est plus à la mode et acceptés facilement par tes enfants.  Je préfère parler que tu es Amour et Miséricorde; le discours passe mieux.  Hélas, pour ne pas les perdre tes enfants pour toi en ton Église, le peu qui fréquentent ta table Eucharistique et qui t’écoutent, qui ne t’ont pas abandonné et qui reviennent peu nombreux vers toi, lentement… Je suis en train de perdre moi-même mon salut, par orgueil et mes autres péchés.   Je voulais faire pour le mieux en te servant davantage par moi-même que par Tes grâces, qu’en accomplissant tes Volontés avec toute l’aide de ton Saint-Esprit.

J’ai tant négligé de prier le Rosaire et de T’adorer tous les jours, non seulement en mon cœur, mais devant ta Sainte-Présence te confiant si peu toutes les âmes sous ma responsabilité de prêtre.  Je me suis même égaré sous de mauvaises influences humaines, à l’occasion, recherchant les plaisirs au lieu de toi-même en premier, mon Jésus.  Oh!  Prends-pitié de moi mon doux Jésus!

Pourtant, je sais que la fidélité à Ton Nom et à mon sacerdoce, c’est précieux et sérieux, l’obéissance à tout évêque et au Magistère de l’Église.  Si Seigneur je T’ai offensé, sans le vouloir, durant mon sacerdoce de quelque manière que ce soit, d’une manière inconsciente, de grâce, pardonne-moi encore, toi qui sait tout!

Parfois, je crois avoir eu raison dans mes convictions, mais à tes yeux, j’ai eu mes torts souvent, je le sais.  Je devais d’abord t’obéir en toutes choses et ne chercher qu’à te plaire entièrement, par ma vie sacerdotale, pour sauver beaucoup d’âmes unies à toi et pour toi.  Oh!  Prends-pitié de moi Seigneur, de mes misères, des âmes perdues par ma faute, par mes négligences, mes fragilités, mes limites!

J’ai recherché malgré moi les honneurs et les premières places; parfois, les compliments.  J’ai parfois négligé d’aller me confesser, par paresse, afin de mieux pouvoir te servir avec des mains pures, une âme pure et sainte.  Prends pitié Seigneur, je ne suis qu’un pauvre serviteur devant toi!  Je ne savais pas qu’être prêtre comme toi c’était aussi grand…aussi difficile…aussi souffrant…autant d’efforts et de responsabilités, autant d’amour à accueillir et à donner. Prends pitié, je t’en prie Seigneur!  Oh! Seigneur, guéris-moi et pardonne-moi!

Puis ta « Vérité et ton Chemin », voici que Je veux l’accepter et te suivre dans tes pas maintenant pour toujours, fidèlement jusqu’au bout car tu es la Vie, oui, la Vie éternelle.  Et daigne, par la Sainte Vierge Marie et Ses prières, m’épargner du feu du purgatoire et de l’enfer en me purifiant entièrement dans ton Précieux Sang versé pour moi, pauvre pécheur et pauvre prêtre, afin que je Te rende gloire éternellement dans le Ciel pour prier avec les saints anges du Ciel.  Ceci pour sauver, à mon tour uni à Toi, toutes ces pauvres âmes sacerdotales sur la terre, n’ayant pas compris l’importance de Ta Très Sainte Volonté que Tu nous demandes d’accomplir par les voeux sacrés du sacerdoce.  Par pitié Seigneur, accorde-moi une sainte mort lorsque mon heure sonnera, malgré toutes mes fautes!

Ainsi, éternellement mon Dieu, je Te louerai pour tous tes bienfaits, pour Ton infinie Miséricorde envers moi, ton prêtre, qui ne désire que l’éternité bienheureuse. 

AMEN!

Dimanche, 9 juillet et lundi le 10 juillet 2017

Prière de Jésus donné à Sa messagère Lucie du Québec.

Visitez mon site: maranathajesus.net et n’ayez plus peur Je vous en prie de le faire connaître.

Je viens bientôt en justicier… 4 juillet 2017

Troisième partie, message du 4 juillet 2017

Souvenez-vous que Je ne peux pas approuver toute immoralité concernant la sexualité déréglée de certains de mes enfants, dans vos mœurs d’aujourd’hui et de demain.  Vous, mes enfants, Je vous aime mais pas vos penchants mauvais qui vous font perdre votre âme vers votre destiné première, c’est-à-dire, l’éternité auprès de Dieu dans les cieux. 

De plus, l’une des conséquences de ce désordre dans les mœurs, c’est aussi la désolation pour l’humanité des pertes importantes de vies humaines non conçues par vos choix de vie et sexuels.

Mes enfants de toute la terre, Je vous aime tant, Je vous aimerai toujours même si vous choisissez l’enfer sur terre au lieu de vivre d’amour, de mon véritable Amour. 

 Tous vos péchés d’immoralité reliés à votre sexualité sont le reflet de votre esprit malade et attaqué par des esprits diaboliques sortis directement de l’enfer pour que vous puissiez rejoindre les démons qui préparent votre place avec hypocrisie.  Et vous vous laissez dupés, trompés et conduire comme des agneaux vers l’abattoir sans défense car vous ne croyez plus que l’enfer existe, ni les péchés, et on se fou de mes Commandements.

 

Pourtant, Je vous aime, Je vous regarde vous détruire lorsque vous pensez avoir entièrement le contrôle sur votre vie entière.  Je vous regarde dans vos pensées, car toutes Je les connais sans exception.  Je vois, Je constate vos difficultés de toutes sortes reliées à votre identité en tant qu’enfants de Dieu. 

Je veux vous sortir de vos aveuglements, de vos ignorances, de vos choix néfastes en votre vie, mais c’est Moi, qui crie dans le désert, vous n’entendez pas, vous n’écoutez pas, vous ne croyez pas en Moi, en mes Paroles de vie de Ressuscité! 

Redressez votre vie et vos pensées malsaines, convertissez-vous, Ma Miséricorde surabonde encore pour un peu de temps, Je dis bien, pour un peu de temps! 

Oui, Je viens bientôt, en Justicier, redresser mes enfants de la terre, non pas pour vous faire peur, mais pour vous délivrer de tout ce mal qui vous habite l’âme en vos vies.

  Vous avez votre liberté, mais votre liberté est en train de tout détruire, non seulement votre âme, votre vie, mais tout ce que J’ai créé avec Amour, tant d’Amour et vous abusez de mes bontés, de ma grande patience si souvent et même de ma Divine Miséricorde.  Mais bientôt, l’heure va sonner et vous vous lamenterez, Satan se déchaîne et il n’a pas fini de vous faire souffrir, il veut votre perte et même détruire ma terre.

Je vais séparer l’ivraie des bons grains, Je vais agir car telle sera la Volonté de mon Père de toute éternité qui détruira le règne de Satan sur la terre.  Amen, Je vous le dis, redressez votre vie, il est encore temps, vous avez un court temps pour le faire maintenant.  Je vous le dis, ne soyez plus sourds!  L’heure arrive où vous serez surpris en grand délit, délivrés, bouleversés car il faut maintenant encore peu de temps, à mon Père l’Éternel, afin d’implorer mon Grand Retour parmi vous, une seconde fois, mais cette fois-ci en tant que Justicier d’Amour en son Nom tout Puissant.

Amen, votre Seigneur, votre Dieu, votre Sauveur, votre Lumière a parlé.

Prophétie donnée à Lucie du Québec, le 4 juillet 2017.

Pour connaître tous les messages donné à Lucie du Québec pour l’humanité, visiter le site suivant :  maranathajesus.net et abonnez-vous pour recevoir tous les nouveaux messages dès leur publication. 

On veut beaucoup plus… message 4 juillet 2017

Deuxième partie, message du 4 juillet 2017

On veut que les sociétés reconnaissent vos droits demandés comme une normalité humaine, on veut une reconnaissance de justice et même Ma bénédiction.  On ne veut plus seulement du respect envers sa personne et ses choix, on veut beaucoup plus. 

On veut être reconnu comme une famille à part entière dans les sociétés, ce qui est illogique par la nature même de la conception de la vie de famille selon le plan de votre Dieu.   On veut ainsi réduire indirectement l’hétérosexualité comme étant presque anormale de la vivre pleinement lorsque l’on sait bien, pour dire, que cela est la normalité entre l’homme et la femme, dans sa conception première, de ne faire qu’une seule chair pour procréer la vie par l’Amour de Dieu.

 On est en train de perdre parfois la raison, les valeurs de Dieu, la connaissance de l’origine humaine, qui Je SUIS, Moi, votre Créateur.  Voilà les plus grands problèmes.  Puis, le problème de l’identité sexuelle d’un enfant, dès son jeune âge, se pose par le regard des parents et de son entourage, par l’affectivité reçue ou manquant, par le regard des parents eux-mêmes sur leur propre identité sexuelle acceptée ou pas de leur naissance; et maintenant, par l’influence même malsaine des sociétés revendiquant des droits sexuels, comme des droits, afin d’obtenir des bonbons salés ou sucrés sans regard de la sagesse de Dieu qui vous a été donnée.

Vous pouvez choisir vos droits même si vous êtes minoritaires à les revendiquer avec ardeur, car les sociétés sont très permissives par manque de foi.   Vous revendiquez toutes sortes de droits, à vos gouvernements.  Souvent ils acceptent vos demandes sous la pression, mais eux, ce qu’ils désirent avant tout, c’est de plaire à tous les contribuables pour gagner des votes à leur prochaine élection.

Prudence, car ces droits que vous jugez bons à vos yeux, Moi, Je vous le dis, ces droits sont souvent malsains à mes yeux d’Éternel, malsains pour les sociétés, malsains pour des jeunes enfants pour leur développement psychologique, affectif et social, c’est une forme cachée d’une cruauté mentale envers des enfants, et on ferme les yeux sur l’évidence même : la réalité.

On croit avoir raison de demander l’adoption d’enfants, d’éduquer des enfants dans des contextes différents de la normalité, prévue par votre Dieu, pour former une vraie famille. Cela est faux! Un enfant a aussi des droits, le droit d’avoir une vraie mère et un vrai père biologique pour lui-même, avoir la chance de vivre son identité sexuelle selon les plans de Dieu et non humains et de se développer de manière équilibrée, psychologique, affectivement, socialement.

  Un enfant a le droit de vivre sous le regard de ses vrais parents pour être mieux aimé, pour l’équilibre de sa psychologie, de son cœur, de son âme.  Hélas, tant de séparations des parents en ces temps aussi, en ce monde, briment leurs droits fondamentaux, affectifs, économiques, sociaux, de protection.

Prenez conscience que les conséquences sont graves pour votre salut et celui d’êtres innocents, comme de jeunes enfants, par vos revendications, et encore davantage lorsque l’on vote des lois en votre faveur.  Sachez que devant votre Dieu, à votre jugement, vous ne revendiquerez aucun droit humain à cause de votre identité sexuelle acceptée ou pas en votre vie.  Cela n’aura aucun poids pour vous sauver et vous éviter de tomber en enfer, mes enfants. 

Vous aurez beau crier de tous vos poumons sur la terre pour que l’on reconnaisse vos droits de toutes sortes et des privilèges de lois, seul le diable vous écoutera. Moi, non, absolument pas, surtout pas à l’heure de votre mort corporelle sur terre!

 Lorsque les gouvernements vous accordent vos demandes sur la terre, faisant vos quatre volontés, en votant des lois qui vous plaisent, sachez que Dieu ne vous exaucera pas au ciel, ni sur terre, en votant des lois pour votre perte en enfer. 

 Par contre, Je suis Miséricordieux pour ceux qui désirent vraiment se convertir sur terre en regrettant vraiment ses péchés, pour ceux qui changent de vie pour le meilleur selon mes Commandements d’amour.

Troisième partie, à suivre… bientôt.

Maranathajesus.net