Je rends capables…

Je ne peux pas choisir des insensibles pour Me servir dignement, car ce serait insensé.

 C’est pourquoi, je choisis des enfants vulnérables pour mieux les modeler près de Mon cœur et pouvoir toucher des cœurs d’enfants endurcis sans foi ou ayant peu de foi. 

Un cœur de pierre ne peut pas attendrir personne. 

Mais un cœur pur et sensible peut toucher un cœur de pierre et l’adoucir. 

Je rends capables ceux et celles que Je choisis pour des missions particulières en Mon Église pour le salut des âmes.

  Amen, Je vous le dis, Ma Puissance se dévoile parmi-vous de plus en plus chaque jour qui passe par Mon Saint-Esprit. 

Ouvrez vos cœurs, convertissez-vous, croyez en mon Paraclet, Parole de Vie de Dieu pour vous guider, vous rassurer, vous aider à aimer votre prochain et votre Seigneur-Dieu.  

Je vous aime et vous bénis Mes enfants de Mon Royaume.

 Recevez ma bénédiction de paix et de tendresse.   

Par ma servante Lucie du Québec.

Parole du Seigneur en ce jeudi 18 octobre 2018.

Je viens vous libérer…

 

Mes chers enfants, Je sais bien que parfois Mes paroles vous remuent, de l’intérieur.  Mes paroles vous secouent pour y faire sortir toutes les traces de vos nombreux péchés.  C’est pour enfin vous purifier en vos âmes de plus en plus.

Oui, toute Ma Miséricorde envers vous, à cause de vos faiblesses, négligences, manquements d’amour envers Dieu et votre prochain, a pour but la guérison de votre âme, pour obtenir votre salut.

Tout le mauvais en vous, doit être expulsé à l’extérieur et doit atterrir devant Moi au confessionnal avec un repentir sincère et même avec des larmes d’humilité et de regret provenant de votre cœur.   Je sais, c’est comme s’il y avait en vous parfois des tremblements intérieurs, de la honte, des regrets devant la grandeur de la Puissance de Mon Saint-Esprit en percevant davantage vos péchés par Mes paroles de Lumière de Dieu.

 

  Réjouissez-vous car Mon Esprit-Saint libérateur et guérissant agit en chacun de vous, mes chers enfants, pour le bien de votre âme.

Je viens vous libérer de vos lourds fardeaux; de grâce, n’ayez crainte!

 

 Je vais vider votre vase trop rempli d’impureté pour y déposer ensuite la pureté de Mes dons du Saint-Esprit et vous instruire davantage afin que vous puissiez encore grandir dans votre foi.  Il me faut d’abord, nettoyer davantage votre maison du cœur, avant de vous donner Mes grâces en abondance.  Cela, afin que vous puissiez être vraiment amour pour le prochain et envers Moi votre Créateur.

 Votre vase, c’est-à-dire votre âme, doit être aussi clair que le cristal brillant de mille feux de Mon Amour.  Il doit être plus beau que l’arc-en-ciel, plus brillant que le soleil, plus doux que la rosée et les roses, plus malléable dans Ma main qu’un vase d’argile, plus beau et attirant que le diamant afin de porter les fruits de Mon Saint-Esprit avec Mes dons et tout Mon Amour.

De cette manière vous consolerez mon peuple et le ramènerez vers Moi, le conduisant vers son salut sur le seul chemin de Vérité avec la foi véritable en la Trinité de votre Dieu.

Oui, Je vous le dis, ce que Je transforme et transformerai en vous, n’est pas seulement pour vous, mais pour que vous soyez mes témoins et portiez Ma présence au monde entier.

Mes enfants, croyez en Moi, aimez-Moi, remerciez-Moi, servez-Moi humblement avec obéissance d’amour pour Ma gloire sur terre comme au ciel.

Amen, Je vous bénis tendrement.  Je vous aime chacun de vous et vous garde sur Mon cœur. Paix mes petits.

 

Par mon instrument d’amour Lucie du Québec en ce dimanche 14 octobre 2018.

 

Me croyez-vous vraiment?

    TROISIÈME PARTIE DU MESSAGE DU 7 ET 8 OCTOBRE 2018

Bâtissez pour rechercher l’unité des chrétiens et non pour semer la pagaille, les divisions, à cause de votre orgueil et de votre foi si tiède en Mon Saint-Esprit et mes Paroles prophétiques données au monde entier avec Puissance de Mon Saint-Nom, trois fois Saint.

Vous ne vivez même pas Mon Évangile en réalité et vous donnez des leçons aux autres!

  Commencez par donner le bon exemple, ainsi vous serez plus crédibles aux yeux d’autrui! 

Commencez à croire d’abord à Mon Eucharistie par qui Je Suis, en le prochain avec mon Saint-Esprit, pour parler à mon peuple incrédule dans sa foi et pour vous sauver mes pauvres enfants pécheurs!

Je vous le dis, l’unité ne peut se réaliser que par Ma Vérité tout entière, donnée par votre Dieu Suprême, par Mon Évangile et l’Eucharistie car Je suis le Pain de Vie. 

  Sachez que l’Eucharistie comprend toute Ma Divinité avec le Saint-Esprit dans l’invisible avec mes dons précieux pour Mon peuple. 

Je donne généreusement à certaines âmes privilégiées en ces temps, Mon don de prophétie, pour réveiller Mon peuple dans ses péchés afin de le sauver de ses misères. 

Me croyez-vous vraiment, vous Mes enfants, vous Mes prêtres?

Les paroles de Mon Évangile ont perdu comme leur crédibilité, en plusieurs de Mes enfants, car on a bien des difficultés à faire confiance en Mes prêtres maintenant.  Vous savez, pour la plupart d’entre vous mes enfants, pourquoi.  En réalité, on a perdu foi en beaucoup de Mes prêtres et cela jusqu’à Rome.

  Les prêtres sont le pont entre Dieu et les hommes, et l’Évangile un autre pont entre les hommes et Moi.

  Mon Saint-Esprit, il est dans Sa grandeur,  le lien direct avec Moi sans détour avec Mes enfants de la terre. 

Il est le rappel de Mon Évangile, de Ma Parole et Ma présence réelle en ce monde, en les âmes.

 Il est présent au temps présent et actuel avec ses Vérité de foi pour édifier, convertir, transformer, changer les cœurs. 

Il est source inépuisable de grâces et de bénédictions.

 Il est un grand mystère de Dieu. 

 

Qui l’accueille, sera comblé de Mes bienfaits!

Vous savez, l’unité en Moi de tous mes enfants de la terre, ne peut se réaliser que par Ma Vérité avec une forte foi en Dieu Trinitaire enracinée en Nous la Vigne éternelle, fruit de notre Amour incommensurable.

Cette unité ne peut se réaliser par l’humain seul, mais par le secours du Saint-Esprit de Vérité en mon peuple qui est divisé dans sa foi.

Mais la véritable foi en Moi, en vos cœurs mes enfants, est-elle réellement présente?

Foi, non pas en des dieux de toutes sortes, des religions diverses et des sectes, mais une foi véritable en Dieu, le Seul Dieu, votre Créateur et en Moi, le Fils de Dieu, votre unique Sauveur avec la Puissance du Saint-Esprit.

Mes pauvres enfants, Je suis l’ÊTRE SUPRÊME, abaissez-vous devant Moi! 

Reconnaissez votre néant, votre impuissance!

Priez davantage avec le cœur et non pas à toute vitesse.

Je veux bien croire que votre temps est précieux mais priez plus lentement avec le cœur.

Ne priez pas comme des enfants qui veulent se débarrasser de leur obligation de prier pour ressembler à de vrais chrétiens dans des assemblées, car Moi je connais le fond de vos cœurs et vos pensées.

Priez avec ferveur du fond de vos tripes, de vos entrailles avec supplication et non pas en balbutiant comme des insensés ne pensant pas une fraction de seconde à ce que vous dites!

Offrez vos prières avec un cœur sincère!  Mes enfants, priez avec cœur, tout votre cœur, rien de moins!

Prier n’est pas du temps perdu, mais un temps précieux pour offrir vos demandes pour le bien de vos frères et sœurs dans le monde.

Priez pour avoir la paix du cœur!

   Priez avec persévérance, avec des gémissements d’amour, avec toute votre âme.

Mes petits et vous mes prêtres, n’oubliez pas d’enseigner à prier aux fidèles non pas de manière précipitée

comme des robots préprogrammés à la toute hâte d’en finir avant de commencer.   Priez avec ferveur en

enseignant la prière de façon modérée dans son débit, car prier n’est pas une course, sur l’autoroute à

deux cents milles à l’heure, qui étourdit les âmes et votre Dieu.

  Ne soyez pas si nerveux, voyons mes enfants!

La modération dans la vitesse de la récitation des prières doit être prédominante pour  favoriser une dévotion efficace.

   De plus, vos prières doivent être vraiment pieusement récitées pour obtenir un climat de paix dans les cœurs et dans un lieu de prière.

 Ainsi en découleront davantage de grâces et de bienfaits pour l’humanité, car prier seulement que sur le bout des lèvres ne porte guerre de fruits mais une faible récolte par manque de foi et de ferveur.

Mes enfants, Ma leçon d’amour se termine ainsi pour aujourd’hui. J’espère que Mes paroles seront entendues, comprises et respectées davantage car Mon Paraclet, c’est Mon cadeau du ciel pour vous depuis Mon Ascension.

Je vous bénis, soyez dans Ma paix! 

Demeurez en Mon amour, abandonnés en Mon Saint-Esprit sanctificateur, formateur, guérissant et libérateur.  Amen. 

Votre Jésus a parlé par son instrument Lucie du Québec en ce dimanche 7 et lundi 8 octobre 2018.

M’avez-vous entendu!

Deuxième partie, message du 7 et 8 octobre 2018

Je ferai tomber les écailles de vos yeux par la Puissance de Mon Saint-Esprit pour que vous ne

viviez qu’en Moi seul, abandonnés en Moi, accomplissant que Mes Volontés.

Vous devez être comme Moi votre Seigneur, à Ma ressemblance, particulièrement vous, Mes serviteurs sacrés pour sauver des âmes en mon Nom pour la gloire de Dieu le Père.

  Laissez-Moi toute la place en vous, en chacun de vous, mes prêtres, mes évêques, mes cardinaux et surtout en toi entièrement, mon enfant François, le Pape actuel en Mon Église.  Me servir fidèlement, honnêtement pour sauver Mes enfants de la terre, conserver la foi intégralement, la Vérité de Dieu et les mœurs selon Mon cœur, propager Mon Évangile, laisser Dieu parler à son peuple comme Je le veux tant!

Je crie dans le désert, M’avez-vous entendu!  

 Voilà votre mission sacerdotale envers votre Seigneur Dieu.

Je vous dis que Je veillerai sur vous par Miséricorde, et vos cœurs endurcis par vos entêtements se réchaufferont dans le Feu de ma fournaise, Feu de Mon amour.

Je manifesterai Ma puissance envers vous et dans le monde entier.

 Vous devrez soit, plier l’échine devant Moi, ou tomber en enfer, si vous préférez conserver votre orgueil et si vous refusez encore de vous repentir d’un cœur sincère.

Je vous le dis, ce jour ne tardera pas à venir où vous verrez Ma Toute Puissance devant vous se dévoiler avec fracas.

Mes pauvres enfants qui doutez de Moi, et vous plusieurs de mes prêtres, retenez la Vérité de Mon Père que voici :

Votre foi est si faible concernant tout ce qui est surnaturel : mes dons, en particulier celui de la prophétie, de la guérison et des charismes en Mon Église, que vous attirez Ma grande pitié. 

Reconnaissez vos doutes, votre manque de foi et vos péchés.  Repentez-vous et croyez en la Puissance de la Trinité!

Je vous le dis, vous êtes pratiquement plus insensibles en ces temps aux manifestations de Mon Saint-Esprit, de Mes paroles de Mon Feu d’amour pour vous, que par Mes enfants d’autrefois.   Plusieurs d’entre vous, mes enfants, refusent encore de croire aux manifestations des apparitions de Ma Mère à Fatima, à la Salette et à Garabandal et ailleurs dans le monde actuellement.  Votre foi est si faible.

Mes voyants, mes prophètes souffrent devant vous.   Nombreux, vous fermez les yeux et le cœur sur Ma Présence en eux et leurs souffrances.  Par Ma bonté heureusement, il y a quelques chrétiens qui ont une véritable foi en Dieu, qui les consolent en les accompagnant avec respect et amour.   Vous voyez tout cela et vous préférez fermer les yeux de votre cœur par orgueil, vous qui ne croyez pas ou si peu au Saint-Esprit.

Je vous le dis, ils ne souffriront pas toujours, ils se réjouiront bientôt devant Ma victoire et vous vous lamenterez d’avoir manqué de foi en Moi et Ma Mère, votre Sainte-Vierge, qui pleure sur vos péchés, surtout celui de votre orgueil.

Peuple, écoutez-Moi, croyez en Mon Saint-Esprit, croyez que Je suis Ressuscité! 

Cessez de nier Mes paroles du Saint-Esprit, d’avoir autant de doutes dans votre foi attiédie. 

Je vous parle encore maintenant et vous prouverai la Puissance de Mon Saint-Esprit. 

Les bons chrétiens seront pleins de joie, les incrédules seront dans l’étonnement et la honte couvrira leur visage tout à la fois.  Vous vivrez Mon Évangile malgré vous et Je vous rabaisserai, vous les orgueilleux devant Mon peuple.  Vous verrez qui Je Suis, le seul Seigneur, le Ressuscité parmi-vous, le Sauveur, le Roi de gloire.

Hâtez-vous de changer vos cœurs, hâtez-vous de croire en Moi, en Mon Paraclet. 

Celui qui a honte de mon Paraclet, n’est pas digne d’entrer dans mon Royaume éternel!

Qui Me renie, ne peut entrer au ciel, qui a l’intelligence comprenne enfin cette Vérité de mon Père!

Qui renie le Saint-Esprit n’est pas digne de dire un seul instant qu’il croit en Moi ou en Mon Père du ciel.

Discernez Mes paroles du Saint-Esprit, ne les méprisez pas, ni mes prophètes de ces temps, car les portes du ciel vous seront fermées à tout jamais.  Je vous le dis, il vous est nécessaire de croire au Père, au Fils de Dieu et autant au Saint-Esprit pour mériter le Paradis.

Je vous donne la clé de Mon Royaume, repentez-vous, vous petits enfants si lents à croire en Nous la Trinité. 

(Troisième partie à venir).

Croyez à Mon Paraclet…le don de prophétie.

 

PREMIÈRE PARTIE DU MESSAGE DU 7 ET 8 OCTOBRE 2018


Mes enfants, imaginez-vous donc que J’ai encore des petites choses à vous dire. Je vous le dis, Je ne vais pas cesser de vous parler même si parfois on préfère que Je parle dans le cœur de Mes prophètes d’aujourd’hui, que pour eux-mêmes.  Le grand don de prophétie c’est pour le monde entier que Je l’offre généreusement.   C’est ainsi, non pas seulement pour avoir l’intimité d’un nombre restreint de Mes enfants, en leur âme, mais afin que Je puisse parler en Mon Nom à tout Mon peuple par Ma Lumière.  J’ai beaucoup d’âmes à sauver… tous Mes enfants vivant dans les ténèbres de leurs nombreux péchés.  Je suis votre Dieu de bonté, d’amour et de miséricorde, rien de moins et bien plus encore…d’une Puissance qui surpasse tout, toute imagination humaine.

À cause du péché d’orgueil, nombreux sont Mes enfants et serviteurs sacrés à la nuque raide, participant à éteindre le feu de Mon Saint-Esprit dans Mon Église.  Cela découle des conséquences de leurs péchés véniels et mortels. Je vous le dis et redis; cela est insensé de ne pas M’écouter davantage avec respect et foi, en ces temps de noirceur où s’acharne Satan pour détruire toutes les âmes et Mon Église catholique qui est gravement atteinte, présentement, dans sa crédibilité.  Elle vit, Mon Église, sa purification et cela est nécessaire.

Mon peuple est en grande perdition et ne croyez pas, mes prêtres de pouvoir les sauver vous-mêmes mes enfants, car vous manquez trop de foi pour y arriver en rejetant l’Agir, la Vérité, la Sagesse de mon Saint-Esprit que Je vous envoie par Miséricorde.  Moi seul peut tout pour mon peuple meurtri, dans les blessures de ses péchés d’où découlent de nombreuses et néfastes conséquences en leur vie, leur corps et leur âme.  La souillure, ce n’est que Moi qui peux l’arracher!  Ce n’est que Moi qui guérit les corps malades et les âmes miraculeusement selon Mes voies, Mes volontés. 

Mes pauvres serviteurs sacrés, vous finirez par être saisis vivement par Moi, par la Puissance de Mon Saint-Esprit; Je vous le dis, c’est la Vérité.

 Vous serez ébranlés plus fortement que par les ouragans qui font rage dans le monde, vos cœurs trembleront devant Mon agir.

Mes soldats d’amour, priez pour Mes serviteurs sacrés, avec persévérance, ils font tant pitié dans

leurs misères spirituelles.

 Il semble que Je sois trop dérangeant encore, pour ceux qui préfèrent leurs lois, leurs règlements de communauté, leurs autorités avec des mentalités d’austérité si grande, qu’aucune porte ne peut s’entrouvrir dans leur esprit, leur âme et leur cœur pour accueillir pleinement la Puissance de Mon Saint-Esprit, Ma Vérité.  

On aime, par orgueil, les pouvoirs, les principes plus que Mes Volontés, les idéologies même spirituelles pour réfuter encore davantage la puissance de Mon Saint-Esprit et les événements surnaturels, en ce monde, qui ne s’expliquent même pas scientifiquement, humainement tant c’est grandiose de votre Dieu, comme la danse du soleil à Fatima, Mes enfants.

C’est comme si on ne croyait pas à la grandeur, à la largeur, à la hauteur, à la profondeur, à

l’immensité de Mon Amour et de Ma Miséricorde donnés au monde actuel pour son salut.

Peuple de peu de foi, peuple à la nuque raide, peuple incrédule, peuple insouciant, peuple négligeant, peuple imbu de lui-même ne croyant même pas à la grandeur et l’importance réelle de la Puissance de Mon Saint-Esprit sur la terre, en mes enfants choisis, pour vous parler en mon Nom très Saint.  

Peuple, réveillez-vous, vous dormez encore dans votre faible foi!   

Vous finirez par avoir honte de vous-mêmes devant ceux qui croient en la Puissance de mon Saint-Esprit manifesté en ce monde par de nombreux signes et miracles à venir.

  Ils seront si nombreux ces miracles et manifestations surnaturelles pour augmenter votre foi si tiède envers Moi et le Saint-Esprit.   De même, ces miracles à venir seront pour guérir les malades qui crient et crieront, encore vers Moi, leurs souffrances avec un cœur plein de repentance.  Que Ma Volonté soit faite pour mes enfants malades, tant malades! 

 J’ouvrirai vos yeux aveuglés par l’orgueil de vos présomptions, de vos suffisances, de vos laxismes, de votre vanité, de vos obstinations, de vos prétentions, de vos égarements, de vos duretés de cœur et d’esprit et de votre supériorité, en vos âmes, pour Mon Église.

Je Suis la TÊTE DE L’ÉGLISE et non pas vous, mes serviteurs sacrés, mes

enfants, auriez-vous oublié cette Vérité si importante?

(Suite à venir, message en trois parties).

Continuez à prier…

Mes enfants, mes amis fidèles à Mes préceptes, à Ma volonté, ceux qui souffrent tant unis à Moi, Je veux vous encourager à demeurer près de Moi et à continuer sur la route ardue remplie d’embûches, de difficultés, de contrariétés, de rejets de toutes parts par ceux que vous aimez et qui ne vous comprennent pas ou si peu.  Je sais, il vous faut Mes grâces de force, de sagesse, de tendresse, de douceur, de consolations, de paix et autres grâces et de tout Mon Amour pour tenir bon en ces temps de persécutions et de noirceur.

Je veux vous rappeler que Je me tiens à la porte de votre cœur, que Je surveille chacun de vos pas, que Je vous bénis sans cesse car vous M’êtes très précieux en Ma barque d’espérance pour tout Mon peuple.  Soyez assurés de Ma bienveillance sur vous durant ces souffrances que vous endurez pour Moi, afin de M’aider pour le salut de nombreuses âmes.

Continuez à prier, continuez à être vaillants, et vigilants.  Tenez bon jusqu’au bout car Je suis Tout-Puissant, Je suis avec vous.  Vous verrez Mes merveilles, vous verrez que Je ne vous ai jamais abandonnés dans vos misères.   Je vous réserve de grandes choses par amour.

Je veux remercier ceux qui ont appris à Me faire davantage confiance, jour après jour, et qui ont dû faire et font encore d’énormes efforts de renoncement pour faire Mes Volontés.  Je veux remercier ceux qui souffrent tant en leur âme pour accomplir, par-dessus-tout, Mes Volontés de leur mieux.  Votre récompense sera grande dans les cieux.  Mes enfants, heureux êtes-vous d’avoir la foi et d’avoir une foi toujours grandissante par Ma grâce de bonté.  Mon Père se penche sur vous avec Miséricorde mais aussi avec reconnaissance pour votre abandon en nous, en la Trinité.

Vous êtes nos soldats d’amour, nos combattants par la prière et la charité, par notre Lumière posée sur chacun de vous.  Merci de continuer de croire en le Saint-Esprit sanctificateur qui vous enseigne tant et vous console en ces temps de tribulations.

Avec tendresse, recevez mes bénédictions de paix, de joie et d’espérance  dans l’attente de Mon Second Retour et pour un monde meilleur à venir.

Votre Jésus rédempteur, qui brûle d’amour pour vous Mes enfants de Lumière de Dieu le Père.

Amen, oui, Je parle encore par Mes prophètes d’aujourd’hui, réjouissez-vous peuple qui retarde encore de M’écouter avec confiance, voyez et croyez que Je suis le Fils de Dieu ressuscité.

Réjouissez-vous peuple qui M’écoutez et croyez en Moi, continuez la route avec courage.

Réjouissez-vous car Je viens, Je reviendrai  tout purifier entièrement en les âmes et sur terre comme promis par Notre Père qui est aux cieux.

Par Mon instrument de Lumière de Dieu, Lucie du Québec en ce mardi, 28 août 2018.

Je suis Tout-Puissant par Mon Paraclet…

Vendredi 17 août 2018

Mes chers enfants de Mon royaume sur terre,

Je suis le Père éternel, Je suis en Mon Fils Jésus ressuscité, Je suis Tout-Puissant par Mon Paraclet, Mon Saint-Esprit d’amour pour vous.  Je suis avec vous depuis toujours et pour toujours. 

Heureux qui croit aux manifestations de Mon Saint-Esprit par Mes paroles qui instruisent, qui guident, qui rassurent, qui libèrent, qui guérissent, qui consolent et qui conduisent vers la vie éternelle.

Je le fais par Mes porte-voix, Je l’ai fait depuis les premiers temps du monde et Je le fais encore en ces temps, car Ma Parole d’Évangile s’accomplit pour vous comme promis. 

Je n’ai jamais délaissé Mon peuple, mais Mon peuple M’a tant délaissé, mis à l’écart, a mis à l’écart Mon Saint-Esprit particulièrement à l’intérieur de Ma sainte Église catholique.

Mon peuple met en cage Mon Saint-Esprit d’aujourd’hui parce que cela fait l’affaire, parce que cela n’implique rien, aucun effort de foi, aucun effort de purification, aucun effort pour grandir dans la foi et continuer sa vie comme on l’entend.

On refuse tant de fois de Me connaître davantage par les Paroles de Mon Saint-Esprit, par volonté humaine défaillante, par conviction que l’on n’a pas besoin d’en savoir davantage dans la foi, par conviction que de connaître le passé chrétien, cela est suffisant pour grandir dans la foi.

 Que d’orgueil spirituel Mes enfants, vous en souffrez encore terriblement!  Parfois, et tant de fois, on a peur d’avance d’essayer juste de lire Mes messages que J’adresse à Mon peuple pour son bien, pour sa conversion et pour son salut personnel.

On s’est imaginé toutes sortes de fausses idées à partir d’opinions d’autrui, à partir aussi d’influences diverses par des lectures spirituelles et humaines véhiculant peu de foi et de confiance envers Mon Paraclet.   Ainsi on peut se permettre de rejeter Mes Paroles du Saint-Esprit par les messages de Mon Divin Cœur, que Je vous livre par Amour, par les prophètes formés par Ma main de secours pour vous.  Cela aurait l’air intelligent aux yeux du monde de résister avec acharnement à Mes paroles du Saint-Esprit pour se gonfler encore davantage d’orgueil.

On ne réalise même plus, que l’on manque le plus beau et le plus grand de Dieu, Mon cadeau du Paraclet!

Oui Je vous le dis, au lieu de prendre le temps de vérifier par vous-même, si Mes messages prophétiques de ces temps donnés à Mes choisis, les élus de Mon cœur, Mes messagers, Mes prophètes de ce temps d’apostasie de la fin des temps, ont du sens par rapport à l’Évangile, par rapport à Mes commandements d’amour, par rapport à la charité chrétienne, par rapport à la Vie de Mon Fils Jésus; on rejette tout d’un seul bloc, les Paroles du feu de Mon Saint-Esprit, fermant son esprit et son cœur à Mon Amour, à Ma Vérité et à la vie intime avec la Trinité.

On préfère agir trop souvent de la sorte et, pire encore, on s’encourage davantage entre chrétiens catholiques, fidèles et prêtres, même fervents dans la prière, au mépris de Mes divins messages, au lieu de prendre le temps d’examiner toutes Paroles et de retenir les bonnes Paroles de votre Dieu pour votre salut.  Cela est contraire à la charité de Dieu Mes enfants et à l’héritage de Mon Évangile.

 Comment un aveugle, prêtre ou fidèle en Église peut-il bien conduire quelqu’un, une âme dans Ma lumière, s’il refuse lui-même Mon Saint-Esprit qui le guide et qui enseigne tout? 

Même parmi Mon peuple chrétien, une grande partie des catholiques M’ont délaissé en se réfugiant dans une mentalité d’adhérer qu’aux manifestations de Mon Saint-Esprit, que dans l’Ancien Testament et dans le temps des écritures prophétiques de Dieu, des grands saints, reconnues par l’Église.   C’est comme si on préférait le temps passé au temps présent et comme si on ne préférait que l’histoire, que vivre de l’histoire chrétienne ancienne.

Pourtant, l’histoire chrétienne se continue, à chaque jour… Mon Saint-Esprit est toujours avec vous…des saints marchent en votre présence comme ceux d’autrefois, ayant Mon feu du Saint-Esprit.

En agissant davantage en méprisant Mes prophéties, qu’en voulant les découvrir, les savourer pour votre âme, vous vous privez de Ma présence réelle, de délecter la suavité et la grandeur de Mon Amour par Mes divines Paroles du Paraclet.

Puis en ce temps, où Je manifeste de plus en plus la Lumière de Mon paraclet pour sauver Mon peuple dans la noirceur presque totale, sachez que ceux qui rejettent encore Mes divins messages, c’est pour Moi, un signe que vous ne croyez pas beaucoup à la Résurrection de Mon Fils Jésus qui est Vivant parmi vous par la Sainte-Hostie du Très-Saint-Sacrifice de la Messe, Mon Fils se livrant encore pour vous par Moi votre Père.

C’est un signe d’une foi faible et tiède.   C’est aussi un signe que votre volonté est bien plus importante que d’essayer d’accomplir Mes Volontés pour Me plaire.  C’est aussi un signe que votre amour pour Moi a besoin de grandir encore et encore.

Vous dîtes que sur le bout des lèvres, Je crois en Dieu le Père Tout-Puissant, à son Fils Unique Jésus-Christ, au Saint-Esprit quand, en réalité, vous êtes si souvent dans le doute, dans une foi tiède et pleins d’orgueil.

Cela prend beaucoup d’humilité pour reconnaître la puissance du Saint-Esprit qui frappe à votre porte pour vous ouvrir l’esprit à Mon amour et pour votre conversion en profondeur selon les plans divins pour chacun de vous Mes enfants. 

Je veux vous façonner, mais vous ne voulez pas vous laissez totalement purifier par Moi, préférant conserver Dieu en même temps qu’une grande partie de votre volonté pour jouir de la vie, selon vos plans personnels, au lieu de travailler par-dessus tout à Ma vigne pour le salut de tous vos frères et sœurs et le vôtre.  Cela est fréquent chez Mes bons enfants chrétiens.

Peu veulent Me servir fidèlement accomplissant Mes volontés pour le salut de tous.  Moi, qui veux tant vous sauver de tous vos péchés, Je frappe et Je frappe à la porte de votre cœur, quand aurez-vous confiance en Moi?

Si J’avais davantage de chrétiens comme les premiers apôtres de foi, des saints missionnaires, le monde serait meilleur; mais tant ont peur…peur de M’abandonner toute leur vie en vérité.  Le Oui donné par le Cœur de Jésus, de Marie votre Mère, ce même Oui, Je l’attends toujours de nombreux fidèles chrétiens catholiques pour accomplir dignement que Mes volontés, rien que Mes volontés, toujours Mes volontés au service de Dieu pour le salut de tous Mes enfants de la terre.

Mes enfants, Je vous envoie Mes prophètes en ces temps, signe de ma grande Miséricorde qui surabonde encore, signe de Mon amour pour chacun de vous.  Je vous ouvre le chemin étroit pour aller au ciel, saurez-vous accepter de vous détourner de tout mal, accepter Ma main secourable encore pour vous?   Saurez-vous marcher à Ma suite, à la suite de Mon Fils qui vous conduit avec Mon Paraclet?   Où préférez-vous marcher dans la noirceur refusant Mes Paroles pour vous? 

Peuple, ne soyez plus des enfants entêtés, mais des enfants qui ont besoin de leur Père et qui S’ABANDONNENT EN TOUTE CONFIANCE DANS MES BRAS!

Saisissez Mon Paraclet, il est la ficelle qui vous conduira plus près de Moi, de Mon Cœur, de Ma Vérité.  Mon Paraclet, source de vie par l’Eucharistie, source de vie qui grandit en vous, source de vie pour vous purifier, source de vie pour la vie éternelle, source de vie pour votre sanctification, source de vie au milieu de vous.

Vous savez, mes enfants, peu accueillent Mon Saint-Esprit en sa totalité car on a peur de la Vérité, on préfère sa liberté.  Mais Mes envoyés, Mes enfants de Lumière, Mes messagers, ont accueilli Ma grâce et ont affronté leur peur de l’inconnu de Dieu pour davantage Me connaître de plus en plus et vous partager qui Je Suis en Vérité.   Par eux, vous pouvez déjà un peu mieux Me connaître et M’aimer.

Heureux ceux que leur Oui est un Oui total à Moi, à Mon Paraclet, sans aucune crainte, ni doute; ils sont les élus de ces temps!

Mes enfants, Je ne peux déverser toute Ma divine Lumière dans les âmes réfractaires à Mes divins messages, car l’ennemi ne fait que jeter son venin sur eux, car ils ne prennent pas garde à ses influences sournoises pleines d’hypocrisies.  Pauvres enfants, car c’est à cause de leur orgueil qu’il peut ainsi agir et les tromper.  Quand sauront-ils le combattre en résistant à ses attaques?

Priez, priez, priez, mes enfants, le combat n’est pas encore terminé, au contraire, il faut redoubler encore d’efforts, vous Mes fidèles combattants, Mes soldats d’amour des derniers temps!

Je suis dans l’espérance, Mes enfants, que Mes Paroles soient connues dans le monde entier par votre précieuse aide.   Ne craignez jamais de M’aider, jamais, au grand jamais!  Les persécutions, c’est un signe que vous travaillez à Ma vigne; ne les craignez point, acceptez-les de bon cœur pour votre Dieu!  Pardonnez à ceux qui vous maltraitent!

Je vous aime Mon petit reste, demeurez près de Moi et de Mon Fils Jésus sous la protection maternelle de votre Maman du ciel.   Je vous bénis avec tendresse.  Merci de M’écouter, merci à ceux qui M’aiment, merci à ceux qui croient au Père que Je Suis, à Mon Fils bien-aimé ressuscité, à Mon Paraclet qui vous enseigne tout pour votre salut éternel.  Je vous garde sous Mon aile.

Votre Père Tout-Puissant a parlé, par son enfant Lucie du Québec. 

Photo: 10 mai 2012, conférence, présentation du livre, Cahier Maranatha.

Heureux qui y croit!